Les jetons de Cuba

Cuba est la plus grande île des Antilles, sur la mer des Caraïbes, avec une position privilégiée entre les péninsules de Miami et du Yucatan. À l’époque coloniale, c’était un point de contact très précieux avec l’Europe, d’où le surnom de "Clef des Caraïbes", illustré sur le blason montrant une clé entre 2 péninsules, et par la marque de la Monnaie cubaine. À cette même époque coloniale, Cuba n’avait pas d'atelier de frappe propre et recevait peu d’envoi de pièces de monnaie de la Monnaie mexicaine, connue sous le nom de "Situados". Celles-ci n'étaient pas suffisantes et de nombreuses pièces de monnaie espagnoles étaient utilisées, principalement de la Monnaie de Séville. Elles furent alors surnommées les "Sevillanas". Ces pièces avaient une valeur réelle inférieure à celle des pièces coloniales, mais elles étaient échangées à la même valeur que ces dernières. Pour éviter cela, en 1841, beaucoup furent contremarquées pour "nettoyer" la monnaie en circulation. En 1741, lors du siège de Santiago de Cuba, des pièces de cuivre ont été frappées - les premières en Amérique. La première pièce de monnaie cubaine est considérée comme le "peso souvenir", destinée à financer la campagne pour la liberté de 1897. Frappé aux États-Unis, "1 peso" a été remplacé par le mot "souvenir". L'année suivante, des pièces du même type ont été frappées avec une valeur faciale de "1 peso". Les premières pièces de Cuba en tant que pays indépendant apparurent avec les séries de 1915 et 1916, comprenant des pièces en cupronickel, en argent et en or. Celles-ci ont été gravées par le célèbre graveur américain Edward Barber, et l'avers est toujours utilisé sur les pièces de monnaie actuelles. Depuis 1994, Cuba a une double monnaie, le peso cubain original (CUP) de 1915, qui n'a jamais changé (les pièces en cupronickel ont toujours cours légal), et le peso convertible (CUC) destiné à l'origine aux visiteurs et aux Cubains vivant à l'étranger. Le CUC est généralement lié au dollar américain et le CUP vaut environ 1/2