Les pièces des États italiens

La section Italie - États du catalogue représente la masse d’États couvrant la péninsule italienne, ses îles et, dans certains cas, leurs colonies non italiennes couvrant la période allant de la chute de l’empire romain d’Occident en 476 à l’unification de l’Italie. finalisée avec la chute des États pontificaux en 1870. Au cours de cette période, des centaines de villes, d’États et d’autres entités émettrices de pièces sont apparus, certains pour leur propre compte, d’autres au sein de groupes plus vastes tels que le Saint Empire romain germanique, les États pontificaux ou la République de Venise. Ces entités ont produit des pièces de monnaie dans de nombreux systèmes monétaires différents, dont beaucoup héritent des noms de monnaies romaines. Sur le plan stylistique, la plupart des pièces des États italiens partagent une langue commune, le latin, avec une transition vers l’italien et ses dialectes aux alentours des XIIème et XIIIème siècles. Cependant, certaines pièces de monnaie de la région vénitienne émises pour ses colonies peuvent porter des alphabets grecs, tandis que d'autres de la conquête pré-normande du sud de l'Italie et de la Sicile portent des inscriptions en arabe ou en italien et arabe. Les thèmes communs aux créations de pièces comprennent les images religieuses, les emblèmes des familles dirigeantes et les évènements légendaires. Compte tenu de l'ampleur de ce champ d'action, les pièces italiennes non enregistrées sont des trouvailles courantes. Ni la soi-disant "Bible", le Corpus Nummorum Italicorum (CNI) du roi Victor Emmanuel III, un chef-d'œuvre de 20 volumes datant du tournant du XXème siècle, ni la Monete Italiane Regionali (MIR), une tentative contemporaine des chercheurs de recréer l’exploit de Victor Emmanuel III ne doivent être considérées comme complets.
Wikidata: Q1435724

Voir aussi : Italie, Monaco, Vatican

Options d'affichage2772 résultats trouvés.
Tri par : valeur faciale - autorité émettrice - date - référence
Résultats par page : 10 - 20 - 50 - 100

Italie › Italie - États › États pontificaux • Bologne - scudo (1191-1777)

5 Bolognini, 1 Carlino - Clement XII
1736-1737

Argent 917‰ • 1,32 g • ⌀ 19 mm
KM# 208, CNI XVII# 87
5 Bolognini, 1 Carlino - Clement XIII
1740-1758

Argent 917‰ • 1,32 g • ⌀ 19 mm
KM# 221
1 carlino - Pius VI
1778

Argent 917‰ • 1,41 g • ⌀ 19 mm
Berman# 3059, Munt# 229, CNI X# 43
1 giulio - Julius II
(1503-1513)

Argent 820‰ • 4,46 g • ⌀ 28 mm
Berman# 604, Munt# 92, CNI X# 79
1 giulio - Sixtus V
(1585-1590)

Argent • 2,71 g
Munt# 100, CNI X# 43
1 giulio - Paolo V
(1605-1621)

Argent • 2,96 g
Munt# 198, CNI X# 44
Bianco - Paul III
(1534-1549)

Argent • 5 g • ⌀ 30 mm
Munt# 100
1 bologne (Pio V)
(1566-1572)

Argent • 4,7 g • ⌀ 30 mm
1 Bianco - Gregoire XIII
(1572-1585)

Argent • 5 g • ⌀ 30 mm
Munt# 360, CNI X# 23, Berman# 1248
12 bolognini - Benedict XIV
1743-1754

Argent 917‰ • 3,48 g
KM# 229, Berman# 2806, Munt# 230, CNI X# 69
20 bolognini - Alexander VII
1662-1665

Argent • 5,96 g
KM# 65, Berger# 1925, Munt# 67, CNI X# 101
20 bolognini - Pius VI
1778-1780

Argent 917‰ • 5,21 g
KM# 276, Berman# 3052, Munt# 218
1/2 bolognino
1709-1715

Cuivre • 6,8 g • ⌀ 28,5 mm
KM# 138
50 bolognini - Pius VI
1778

Argent 917‰ • 16,56 g
KM# 277, C# 48
50 bolognini - Pius VI
1778

Argent 917‰ • 12,55 g
KM# 277, Berman# 3046, Munt# 207
50 bolognini - Pius VI
1785

Argent 917‰ • 13,11 g
KM# 305, Berman# 1047, Munt# 205, CNI X# 201
1 scudo - Benedict XIV
1740

Argent 917‰ • 23,82 g
KM# 223, Dav ECT# 1457, Berman# 2801, Munt# 225, CNI X# 1
80 bolognini - Pius VI
1775

Argent 917‰ • 20,53 g
KM# 257, Dav ECT# 1468, Berman# 3043, Munt# 204, CNI X# 1
100 bolognini - Pius VI
1782

Argent 917‰ • 26,1 g
KM# 300, Dav ECT# 1473, Berman# 3039, Munt# 197, CNI X# 144

Le référent Numista pour les pièces de cet émetteur est jokinen, loruca.

Une pièce n'existe pas dans le catalogue ? Ajoutez-la vous même en quelques instants !