Menu

Les pièces de l'Empire ottoman

Pays et territoires › Empire ottoman

Au début du XIVème siècle, le déclin du sultanat de Roum entraîna l’émergence de nombreuses principautés en Anatolie. La plus remarquable d’entre elle vit le jour suite à la conquête de Mocadène par Osman Ier : en 1299, le Beylicat Ottoman était né. Les Ottomans continueront leur expansion en Asie Mineure et aux Balkans au détriment de l’Empire Byzantin à l’Ouest et des Karamanides à l’Est : en 1335, la capitale se déplaça de Brousse à Edirne et garda ce statut jusqu’à la prise de Constantinople qui entraîna la fin de la civilisation byzantine en 1453 sous le règne de Mehmed II. À partir de cette date, plusieurs eyalets dirigés par des pachas seront créés afin de gouverner les différentes provinces du pays. Dès lors, l’Empire prospéra grâce à son contrôle total sur la mer Noire, le trafic d'esclaves et la route de la soie. La victoire décisive de Sélim Ier à la bataille de Ridaniya en 1517 provoqua la fin du sultanat Mamelouk et permis ainsi à l’Empire de s’étendre sur le Maghreb tout en déplaçant le centre du califat islamique à Constantinople. Les victoires de son fils Soliman le Magnifique, firent à son tour trembler l’Europe alors que l’Empire continuera de s’étendre en Orient. L’akçe, monnaie traditionnelle en argent, est alors remplacée dans les territoires du Sud et de l’Est par de plus grands modules, les medini et dirham. L’Empire est à son apogée, mais se retrouve coincé entre les Vasa, Habsbourg et Russes au Nord, l’Empire Britannique à l’Ouest et les Safavides à l’Est. Durant cette phase de stagnation, l’akçe connait de nombreuses dévaluations et disparaîtra progressivement à la fin du XVIIème siècle au profit du para qui deviendra, avec le kurus, le nouveau standard. Le déclin s’amorça au XIXème siècle avec la perte de la totalité de ses territoires en Europe suite à l’avancée du front russe et l’indépendance de certaines provinces dans les Balkans. Le coup de grâce sera finalement porté à la fin de la Première Guerre Mondiale : la victoire des alliés amenant l’occupation puis la partition du territoire en divers états. Lire la suite

Voir aussi : Empire byzantin, Turquie, Tunisie, Algérie, Géorgie, Arménie, Azerbaïdjan, Égypte, Syrie, Irak, Libye

Options d'affichage342 pièces trouvées.
Tri par : valeur faciale - autorité émettrice - date - référence
Pièces par page : 10 - 20 - 50 - 100
Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18

Akçe (1327-1687)

Manghir - Mourad I (Type "Ramadan")
790 (1388)
Cuivre • 1,7 g • ⌀ 17 mm
Manghir - Bajazet I
(1389-1402)
Cuivre • 2,1 g • ⌀ 19 mm
Manghir - Mehmed Celebi
813 (1411)
Cuivre • 1,5 g • ⌀ 15 mm
Mangir - Murad II (Ayasluk)
827 (1421-1444)
Cuivre • 2,2 g • ⌀ 16 mm
Manghir - Mourad II (Bourse)
637-836 (1433)
Cuivre • 2,5 g • ⌀ 18 mm
Manghir - Mehmed II (Second règne, Edirne)
857 (1453)
Cuivre • 1,3 g • ⌀ 13 mm
Val CCMS# 29
Manghir - Anonyme (Constantinople)
(1481-1574)
Cuivre • 1,3 g • ⌀ 1,2 mm
Val CCMS# 133
Manghir - Bayezid II
(1481-1512)
Cuivre • 1,46 g • ⌀ 11 mm