Menu

4 pfennig Johann Hugo von Orsbeck

4 pfennig Johann Hugo von Orsbeck -  avers 4 pfennig Johann Hugo von Orsbeck -  revers

© mattei2b

Caractéristiques

Emetteur Archevêché de Trèves
(Allemagne - États)
Type Pièce courante
Dates 1682-1689
Valeur 4 pfennig (1/96)
Métal Argent
Poids 0,70 g
Diamètre 17 mm
Forme Ronde
Orientation Frappe médaille ↑↑
Démonétisée oui
Références KM# 154
Standard Catalog of World Coins
par George S. Cuhaj
(Krause Publications)

Avers

Armoiries couronnées dans un cercle , avec sur le pourtour la légende.

Inscription : IOHA.HVGO.DG.ARI

Traduction : Johann Hugo Archevêque par la grâce de Dieu

Revers

Saint Pierre auréolé tenant les clefs du paradis , la légende entoure la monnaie avec les initiales du graveur à 6 heures et la date à 11 heures.

Inscription :
.MONETA.TREV:1683
AL

Traduction : Monnaie de Trèves

Tranche

Lisse

Commentaires

Exemplaire avec une frappe désaxée à 90°.

Jean-Hugo d’Orsbeck (13 ou 30 janvier 1634 au château de Vernich , mort le 6 janvier 1711 au Château de Philippsburg à Ehrenbreitstein) fut de 1675 à 1711 prince-évêque de Spire et, sous le nom de Jean VIII archevêque de Trèves de 1676 à 1711.

Le 1er juin 1676, âgé de seulement 42 ans, Orsbeck montait sur le trône épiscopal de Trèves et accédait par là à la dignité de prince-électeur. Son règne fut marqué par trois conflits européens majeurs, qui ravagèrent ses états déjà très éprouvés par la Guerre de Trente Ans : ce furent successivement les derniers feux de la Guerre de Hollande, menée par le roi de France Louis XIV contre les Provinces-Unies, puis la Guerre de la Ligue d'Augsbourg de 1688 à 1697, l'un des plus violents conflits du temps, et enfin la Guerre de succession d'Espagne (1701-1714).

Afin d'assurer la défense des territoires rhénans, Orsbeck demanda aux chambres souveraines de lever une contribution de 150 000 thalers ; il n'obtint cependant que 86 000 thalers. L'évêché de Trèves fut d'abord touché par la Guerre des Réunions, autrement dit l'annexion des terres d'empire par Louis XIV. En vain, Orsbeck en avait appelé le 22 juin 1680 à l’empereur Léopold Ier : la politique conciliante des autres principautés germaniques vis-à-vis de la France et la faiblesse de l'Empire avaient emporté la décision.

Au cours des mois de juin et juillet 1684, après la conquête du Luxembourg, l'armée française s'empara de la ville de Trèves. Lorsqu’éclata la Guerre de la Ligue d'Augsbourg en 1688, la France envahit l'évêché de Spire et occupa presque entièrement la principauté de Trèves ; il y eut à cette occasion d'importantes destructions. Spire fut presque entièrement anéantie, et les villes de Cochem, Mayen, Wittlich et. furent réduites en cendres. Les échecs répétés des Impériaux laissèrent les territoires de la Rive gauche du Rhin pour longtemps aux mains des Français.

Au cours de cette même guerre, le 24 janvier 1690, l'évêque Orsbeck assista à l'élection comme Roi des Romains de Joseph Ier, le fils de Léopold âgé de seulement 11 ans. En 1692, dans la polémique sur l'élévation du Hanovre au rang de neuvième principauté électorale, Orsbeck soutint la position de l'Électorat de Cologne et du Palatinat du Rhin, qui s'opposaient à toute extension du collège électoral.

Au début de la guerre de succession d'Espagne, le 8 mai 1702, Orsbeck conclut une alliance avec l'Angleterre et les Provinces-Unies contre la France. Il pensait ainsi assurer la sécurité de ses territoires et celle de la ville de Trèves contre la France, mais cette espérance était trompeuse : dès le mois d’octobre 1702, le général Tallard s'empara de Trèves et d'une partie de l'archevêché, avec de nouveau un saccage du pays. Ce n'est qu'avec la défaite française à la bataille de Höchstädt, à la fin d'octobre 1704, que s'amorça une reconquête temporaire.
(source Wikipédia)

Gestion de ma collection

Pour gérer votre collection, veuillez vous connecter ou si ce n'est pas déjà fait, inscrivez-vous.


Année Tirage AB B TB TTB SUP SPL FDC
1682 
1683 
1684 
1686 
1687 
1688 
1689 

Obtenir cette pièce

Aucun membre du site ne veut actuellement échanger cette pièce.

Indice de rareté Numista : 97 Conseils d'utilisation
Cet indice, entre 0 et 100, est calculé en fonction des collections des membres de Numista. Un indice proche de 100 indique que la pièce est rare parmi les membres de Numista, tandis qu'un indice proche de 0 indique que la pièce est plutôt courante.

» Acheter des pièces de l'archevêché de Trèves

Contribuer au catalogue

Modifier ou ajouter des informations sur cette pièce
4 pfennig Johann Hugo von Orsbeck