Info monnaies cotations 2021

28 messages • Vu 513 fois

» Accès direct au dernier message

Bonjour

J'ai acheté cette revue chez mon buraliste et je voudrais votre avis. Les cotations sont bien plus élevées que lefranc.net ! Pas étonnant que les prix à la vente augmentent si les vendeurs utilisent cette base. Donc qui croire ?
Qui croire ? Sa c'est la bonne question ! Je n'ai jamais acheté ces bouquins mais il paraît que les côtes y sont très élevés. Je connais le franc mais qu'on on compare les prix du marché et les prix que l'on donne sur Numista, le franc serait entre 30 et 50% plus cher que le marché. Je parle ici pour les 90% des monnaies les plus courantes. Les millésimes et ateliers rares c'est une autre histoire.
Voyons ce que donne d'autres avis,
Salutations
Bonjour,
Je ne consulte plus cette revue depuis un bon moment considérant les cotations plutôt fantaisistes et élevées, sans rapport avec le marché.
Ce sont des prix "marchand" en tant que vendeur professionnel et selon son humeur du moment... :(
Membre de l'Association Numismatique Ardennaise - Membre de l'A.C.J.M. - Membre de la F.F.A.N.
J'irai plus loin dans la critique : c'est de la poudre aux yeux vendue à petit prix (comparativement à un Gadoury ou un Franc) pour berner facilement les néophytes qui vont penser détenir des fortunes en Lindauer et faire des bonnes affaires en achetant des Morlon courantes à prix d'or.
L'illusion donnée de cotes qui varient significativement d'un mois sur l'autre veut faire cire que la numismatique est un placement comparable à la bourse.

Mon point de vue cru : c'est un ramassis de conneries et une perte d'argent que d'acheter ce genre de magazine.
Je cherche des féodales : n'hésitez pas à me contacter !
Ma liste de double est très incomplète : dites moi ce que vous cherchez.
Vous êtes sévères....mais justes

Je ne le jette pas, car il me servira sur les vides greniers (un jour....) de mémo pour les années intéressantes.
Bonne soirée
Citation: "potager44"​Vous êtes sévères....mais justes

​Je ne le jette pas, car il me servira sur les vides greniers (un jour....) de mémo pour les années intéressantes.
​Bonne soirée
​Bonjour

il faut savoir qu'une très grande majorité de monnaies modernes se vendent par kg (un membre de Numista a d'ailleurs posté pas plus tard qu'hier des photos de 80 kg de monnaies qu'il vient d'acheter). J'en ai vendu moi même environ 40 kg il y a environ 4 ans...

Donc pour les modernes non rares, oublier les cotes, surtout celles de ce genre de "magasine" !!!
en fait venir sur un site de numismatique pour demander si on peut fondre des monnaies c'est comme débarquer dans une boutique vegan et commander un steack haché !
On a la même chose avec la bande dessinée. Il y a une référence qui sort tous les deux ans, le BDM. Techniquement la plupart des vendeurs et des collectionneurs s'en servent pour établir leurs prix ou la valeur de leur collection.moi aussi.
Mais dans les faits, jusqu'en 2014 2015 environ, les cotes étaient établies par 5 vendeurs seulement (de Bruxelles et Paris) donc est-ce que cela ne dépendait de ce qu'ils avaient en stock. On a en tout cas assisté à une sérieuse remise à niveau avec le dernier
Ceux qui éditent cette revue, sont aussi marchands de monnaies....tout est dit
Le site des monnaies de la Dombes
Citation: "potager44"​Pas étonnant que les prix à la vente augmentent si les vendeurs utilisent cette base. Donc qui croire ?



​Toujours avoir à l'esprit qu'une "cote", ne fait pas le marché réel.

Je vois passer chez CGB des monnaie mise en vente à un prix inférieur à la cote du franc.net... comme quoi.

Comprendre aussi que ce magasine doit ce vendre.
S'il ne fait pas rêver, il ne se vendra pas. ;-)
Mon Profil eBay
https://www.ebay.fr/usr/ehplodor
Contactez moi.  Possible échange. Recherche coffret France FDC 1967, BU 91/92
Ce magazine a été décrié pendant de nombreuses années. Et je fait parti de ces gens là. Je l'ai déjà acheté, mais face aux "vrais" collectionneurs, ce magazine est une hérésie et donne des prix qui sont loin de tous numismates "sérieux".
A l'époque ou il y avait lefranc, le gadoury, les "collectionneurs" ,les numismates, et les bourses...Ce bouquin est sorti et a proposé des côtes irréalistes par rapport aux monnaies et aux qualités proposées, faisant croire aux gens qu'ils détenaient des fortunes avec des 5 francs Louis philippe en état TB et millésime courant.
Alors forcemment quand ces personnes sont allées chez les "premiers" en montrant ce magazine, on leur riait au nez.

Maintenant, si personne ne connait plus le gadoury, le franc, les "règles instaurées de base dans la numismatique" (ne pas nettoyer une monnaie" par exemple), les pointages et autres, ils vont se baser sur ce magazine.

Hélas ce sera toujours la majorité qui a raison, mais j'espère sincèrement que les côtes de ce magasine ne deviendront jamais une base, ni une référence.
Biensur qu'il y a des marchands qui ont fait les "côtes" , du gadoury ou autres,mais ils se sont quand même appuyé sur l'étude des registres ou leurs expériences., et ils étaient aussi collectionneurs, numismates et passionnés.Avec l'arrivée d'internet et des réseaux, les choses ont un peu changé, de nouvelles "informations" sont venues changer les précédentes,mais pas toutes!. Bien sur il y a des monnaies dites "rares" dans les registres et au final elles sont plus courantes que prévue sur le marché et inversement.

Aucune méthode n'est vraiment infaillible, à part un recensement global des monnaies existantes, chose impossible. Et il y aura toujours la découverte d'un "trésor",, l'apparition d'une "collection cachée" ou autres.

Mais ce livre est à des années lumières de la réalité.

Oui, il y a des erreurs, et parfois des incohérences dans le gadoury (rouge ou blanc)et le franc, au niveau des côtes ou des chiffres de frappe, ou rareté, mais 100 000 fois moins que dans ce magazine. Et à chaque rééedition, gràce au nouveau pointage ou aux collectionneurs,des mises à jour sont faites.

Même si nous sommes encore loin d'avoir un livre de référence "vrai" et fixe.Le travail du franc et du gadoury reste à mes yeux beaucoup plus "sérieux".

Maintenant si des personnes qui se fient à ce magasine veulent m'acheter des 5 francs louis philippe courant et en tb pour 100€, pas de souci. ;-)

Je pense qu'il faudrait reapprendre les bases de la numismatique aux gens, après chacun fait comme il veut, on s'entend bien.
Mais je pense que les nouveaux collectionneurs ne connaissent pas toutes ces "règles" et/ou parfois les interprètent mal. Comme dans l'exemple que j'ai cité pour le nettoyage des monnaies. Je suis sur qu'à force de dire qu'il ne faut pas nettoyer les monnaies, les gens croient qu'ils ne doivent pas les rincer sous de l'eau déminéralisée ou ne pas leur enlever de la terre. Non, cela veut simplement dire ne pas l'astiquer et la rendre brillante en lui enlevant la patine( qui est du métal et son oxydation naturelle) qui lui enleverait du relief, en utilisant "miror et autres produits", ni lui enlever le brillant d'origine.
Maintenant si la monnaie est très usée et à peine déchiffrable, un nettoyage miror n'y changera de toute façon rien. A part rendre une "savonnete" brillante.
Salut,

C'est un bel outil...pour cocher les monnaies que l'on possède. C'est tout.
Augustin Dupré (1748-1833)  graveur général des monnaies
Ce magazine, ainsi que d'autres, étaient bien utile il y a quelques années voire décennies pour des estimations de cotes, d'articles et d'études autour des monnaies. Et que ce soit pour les monnaies, la cuisine, le médical, les sciences pointue et les vulgarisation grand public, les revues sortent des articles très pertinents ou des ramassis de sottises, on ne peut pas toutes les acheter pour faire des recoupement et ce faire son idée. C'était avant. Maintenant, on a INTERNET, qui draine aussi son lot de co..., mais qui permet avec un peu de patience de récolter suffisamment d'informations et de se faire sa propre idée. En particulier pour les monnaies, perso, je n'utilise que les gadoury et le franc (papier ou numérique) pour me faire une "ligne de base" sur les cotations, et je regarde en parallèle les sites marchands (cgb, mashop, ebay....) pour me faire une idée sur les tendances du marché. Pour les problèmes numismatiques plus pointus, à part faire partie d'un club dotée d'une belle bibliographie, on a maintenant une multitude de forums, dont le notre 8) qui vous apportent bien souvent la solution et qui s'autocensurent (si vous écrivez une bêtise, c'est en général assez vite rectifié, j'en fais les frais ici m^me de temps en temps 8~, et heureusement). Donc vive numista et vive internet!
Bonne soirée
Bonjour,

Je ne connais pas du tout la revue infomonnaies et pour ce qui ait des cotations, j’utilise le Gadoury ou le Franc et avec le temps on apprend à discerner ce qui est sous-coté ou surcoté. Avec plusieurs milliers de cotation, aucun des deux catalogues de cotation cité précédemment n’est fiable à 100%, ce qui est logique, surtout sachant que les dernières cotations du Franc datent de 2017.

De façon générale, il y a deux périodes très différentes pour ce qui est des cotes, les monnaies du XIXème et celles du XXème siècle.

Les monnaies à partir de 1900 sont dans la grande majorité des cas très courantes et les cotes de ces monnaies sont « valables » uniquement pour les très haut états de conservation (excepté une douzaine de monnaies rares de cette période). Par contre la 5 francs 1936 Lavrillier est sous-cotée en FDC à 3.600€, sa vraie cote est plutôt de 7.000€/8.000€.

Pour les monnaies du XIXème, il faut prendre les cotes avec des pincettes pour les très haut états de conservation. Des cotes de 2500€, 3000€ ou 4000€ pour des 5 francs Napoléon Ier en FDC est très éloigné de la réalité et personnellement je paye le 100% de ces cotes pour toutes ces monnaies en FDC, MAIS jusqu’à présent aucun professionnel ou expert m’en a proposé une seule en FDC !

C’est en se spécialisant et avec le temps que l’on connait la valeur réelle d’une pièce et aucun catalogue ne peut remplacer cela.
@potager44

Je te vends tout mon stock de doubles à 10% de leur cote sur ce bouquin si tu le souhaites. Je pense que c'est une réponse sérieuse à ta question ;-)
Ce magazine est une daube totale, qui en plus fait des ravages sur les gens qui ne connaissent rien?
Vieille Pile
Bonjour

avec tous les avis défavorables, on va frôler la diffamation !

:P
en fait venir sur un site de numismatique pour demander si on peut fondre des monnaies c'est comme débarquer dans une boutique vegan et commander un steack haché !
Bonjour
Sur un sujet aussi complexe qu’est la côte, crois tu ,ALM , que nous arrivions à monter un dossier « d’exception de vérité »? 😂

Maxime
Citation: "imparfait2"​(...)
De façon générale, il y a deux périodes très différentes pour ce qui est des cotes, les monnaies du XIXème et celles du XXème siècle.

​Les monnaies à partir de 1900 sont dans la grande majorité des cas très courantes et les cotes de ces monnaies sont « valables » uniquement pour les très haut états de conservation (excepté une douzaine de monnaies rares de cette période). Par contre la 5 francs 1936 Lavrillier est sous-cotée en FDC à 3.600€, sa vraie cote est plutôt de 7.000€/8.000€.

​Pour les monnaies du XIXème, il faut prendre les cotes avec des pincettes pour les très haut états de conservation. Des cotes de 2500€, 3000€ ou 4000€ pour des 5 francs Napoléon Ier en FDC est très éloigné de la réalité et personnellement je paye le 100% de ces cotes pour toutes ces monnaies en FDC, MAIS jusqu’à présent aucun professionnel ou expert m’en a proposé une seule en FDC !

​C’est en se spécialisant et avec le temps que l’on connait la valeur réelle d’une pièce et aucun catalogue ne peut remplacer cela.
​A mon avis, ce magazine est en réalité un publicité qui permet au pro caché derrière de vendre à prix d'or les nanards qui se négocient habituellement au poids et, si l'occasion se présente, d'acheter des monnaies d'exception au prix du mégot.
Cela permet de gagner sur 4 tableaux :
- ventes avec gros profit
- achats à petit prix
- publicité diffusée dans tous les lieux de brassage (grandes surfaces, tabac-presse, point presse des métros, gares et aéroports)
- gain sur la vente du magazine

C'est un modèle très malin qui est à la numismatique ce que McDo est à la gastronomie :
- s'il n'y avait que ça, on s'en contenterait
- dès qu'on a touché à autre chose, on n'ose pas y revenir sauf par nécessité
- on a l'impression que c'est bon marché mais ce n'est finalement pas moins cher qu'un produit de qualité (qui rassasie le corps, ou l'esprit selon le cas)
- le produit est conçu pour faire croire qu'il est bon (on gonfle les cotes mais on affiche des promotions, on blinde de sucre, de sel et de gras mais on affiche la nécessité de manger équilibrer, ni trop gras, ni trop salé, ni trop sucré, avec des cadeaux pour les enfants)
Je cherche des féodales : n'hésitez pas à me contacter !
Ma liste de double est très incomplète : dites moi ce que vous cherchez.
Eh ben ! J'ai bien fait de poser la question.
Promis, craché, juré : je ne l'achèterai plus.
Mieux je brûle mon exemplaire au centre d'un pentacle et j éteint le tout avec de l'eau bénite !
Pour mes échanges j'ai décidé de me baser essentiellement sur les cotes Numista ce qui évite bien des marchandages.
Collectionner et échanger est un plaisir pour moi, pas un business.
Merci Numista !
bonjour

oublie également les cotes Numista : tu as parfois des monnaies en TTB moins cotées qu'en TB et des prix souvent très bas !
en fait venir sur un site de numismatique pour demander si on peut fondre des monnaies c'est comme débarquer dans une boutique vegan et commander un steack haché !
Je complète ce que dit ALM; la côte Numista n'est pas à prendre en compte comme valeur de référence au niveau collectif.

Elle est calculée sur la base des prix d'achat déclaratives, donnés volontairement par certains des membres ayant acquis cette monnaie.
Tous ne remplissent pas cette valeur et les valeurs indiquées peuvent faire l'objet de sur- ou sous-évaluations pour des raisons légitimes.

Les sources qui me semblent les plus proches du marché sont:
  • les ventes réussies sur eBay
  • les ventes aux enchères terminées de CGB ou NumisBids.
Vieille Pile
A mon avis et au vu de ma faible expérience, voilà comment j'évalue une pièce :
La cote CGB que je divise par 3, puis je compare avec les ventes numista et je divise par 2. Ceci uniquement pour les quelques pièces rares que je possède.
99% du reste valant entre rien et pas grand-chose !
Quelqu'un peu me dire comment voir une vente réussie sur Ebay ?
Tu vas sur l'onglet recherche de ebay, tu inscrit ce que tu recherche et tape entrée.
Tu vas avoir une multitude de résultat affichés.
Tu regardes tout à gauche et la tu peux affiner ta recherche, il y a différents menus et sous menus.
Tu descend jusqu'à : Afficher uniquement : Ventes réussies.

J'espère avoir été assez clair.

Bonne recherche
Comme dit plus haut par boboge , illustré par une copie écran

Vieille Pile
merci
Citation: "potager44"​A mon avis et au vu de ma faible expérience, voilà comment j'évalue une pièce :
​La cote CGB que je divise par 3, puis je compare avec les ventes numista et je divise par 2. Ceci uniquement pour les quelques pièces rares que je possède.
​99% du reste valant entre rien et pas grand-chose !
​Quelqu'un peu me dire comment voir une vente réussie sur Ebay ?
​Bonjour

ok pour des modernes, mais pour des royales par exemple, les prix dans les archives cgb sont bien en dessous des prix récemment pratiqués lors de dernières ventes aux enchères interencheres !
en fait venir sur un site de numismatique pour demander si on peut fondre des monnaies c'est comme débarquer dans une boutique vegan et commander un steack haché !
Il est très difficile de mettre une cote précise sur une royale ou une monnaie de la révolution, tout d’abord quel catalogue allez-vous prendre en compte ou bien vous allez regarder les archives chez CGB ? Un exemple d’une monnaie de Louis XVI que l’on rencontre très souvent: L’écu aux branches d’olivier frappé entre 1774 et 1792.

Je propose un exercice simple: Combien vaut selon vous cette monnaie dans un vrai SUP ? et un vrai SPL ?

Je précise quant à la qualité: stries d’ajustage peu visibles ou absentes, bonne frappe, quelques petits coups pour la SUP et vraiment minimes pour la SPL.

Après plusieurs réponses on compare, mais pour cela, ne regarder pas les autres réponses, donner votre avis !
Si c'est une SUP 1790A (très courante) je dirai 250€.
Pour une SPL (brillant de frappe, aucun défaut) je dirai 500€/600€.

Voilà mon avis, de tête sans rien consulter.

» Retour en haut de page

Le fuseau horaire utilisé est GMT+2:00.
L'heure actuelle est 5h01.