évolution numismatie, (selon moi)

30 messages • Vu 709 fois

» Accès direct au dernier message

Bonjour,
Dans un vieil ordinateur, j'avais noté quelques résultats de ventes que j'avais faites, vers 2006 - 2007
( en tant que collectionneur qui fait du tri et se déleste de ses doubles, rien de fréquent ou d'habituel, ce n'est pas la question )

et bien, si ce tableur ou vidéos venaient de qqun d'autre, j'aurai pensé que c'était un canular
si je refaisais exactement les mêmes mises en vente aujourd'hui, j'aurai la moitié du prix final dans le meilleur des meilleurs des cas. et ce n'est pas qu'une question de 'mode' : plutôt nap, plutôt royales, plutôt romaines, plutôt semeuses...


entre temps il y a eu tout un tas de crises éco (2008 subrprimes ) puis d'autres

force est de constater qu'en à peine 15 ans il y a , selon moi, 20 x - de collectionneurs de pièces (je ne dis même pas : numismates), et les prix ont divisé par 2 . le budget collection a été revu à la baisse, encore et encore. parfois même effacé. c'est du superflu après tout.

maintenant, si on veut faire une vente, le temps pour la faire se compte en plusieurs mois, années.
avant en une semaine, c'était bon.

et dans le même temps, il faut le dire : ebay s'est complètement sabordé. prenant décisions "hallucinantes", sur décisions "hallucinantes". création du concurrent LBC au début très bien, puis repère à arnaqueurs et prix bizarre : 20ct lagrifoul à 75 euros , demandez!
et toujours dans le même temps, il y a eu l'avènement des faux venant d'asie. surtout me semble t il, depuis 2010.
certes, on peut me dire, qu'il y a des faux depuis l'antiquité et même avant. mais là c'est dans une proportion que j’appellerai sans aucune mesure. conséquence : marché qui perd de la confiance. mais c'est partout pareil : il y a des faux pour des montres, sacs, pneus, etc etc. maintenant on en trouve dans un lot sur 4

et l'âge moyen ne cesse d'augmenter. c'est plus marrant je suppose d collection des cartes 'pokemon', comme on en voit partout en brocante, que des pièces de monnaie. il y a des jeunes qui collectionnent, mais si on est réaliste, ils ne sont pas du tout majoritaires, et savent très bien se servir et profiter de l'offre pléthorique sur le web pour faire baisser les prix (et ils ont raison).

hein quoi des pièces de monnaie ? c'est quoi ? ça sert à quoi ? pour... payer ? tout le monde utilise une cb, pourquoi payer avec des objets ? les temps sont à la dématérialisation pour plus de liberté. (d'ailleurs on pourrait rajouter : dématérialisation, en prenant les pièces en photo, sur un i-phone, qui fait croire a plus de libertés, alors que c'est tout le contraire, pareil pour les paiements en cb)


si la numismatie était un cours de bourse, je dirai qu'elle est sur un trend baissier. et que hormis 2-3 actions (cgb , peut etre numiscorner ?! en gros : des pros qui se sont réunis pour être plus forts face à l'adversité), tout le reste se pète la gueule et il faut en sortir en vitesse. sauf si vous avez de la rareté et excellent état gradée , certifiée.


tout ceci étant dans le cas où vous considérez la collection comme un placement - plaisir .
perso, je ne peux pas garder un truc qui perd de sa valeur, j'ai pas travaillé pour que ça vaille plus que la moitié. 15 ans après.
je suis peut être un peu 'radin',

mais c'est sûr que si vous avez une retraite à 4000 par mois, on s'en fout bien, c'est pas du tout la même perspective, dans ce cas ça ne vous concerne pas.
Bonjour,
Je suis retraité et très loin de toucher 4000 par mois. Par contre, je me considère comme un collectionneur par plaisir et non pas comme un acheteur/vendeur plus préoccupé par le côté spéculation et placement de ses achats et des bénéfices à espérer. Là c’est du commerce.

Dans ma collection, j’ai des monnaies valant que quelques euros dont je suis fier, et aussi des monnaies valant plusieurs centaines d’euros dont je suis tout autant fier. Mes héritiers se chargeront de les monnayer mais pour moi ce n’est vraiment pas ma préoccupation.

Mon plaisir de numismate amateur ne se cantonne pas à la valeur, dans les limites de mes moyens, mais à la recherche de monnaies entrant dans mes thèmes de collection.
Membre de l'Association Numismatique Ardennaise - Membre de l'A.C.J.M. - Membre de la F.F.A.N.
Bonjour,
Je serais curieux de connaitre les monnaies comparées. Si l'on compare les prix sur CGB on voit une évolution des ventes, en général je trouve que les prix sont en hausses autant sur les romaines que pour les royales. C'est sans doute moins vrai pour les monnaies modernes, par exemple la 100F Malraux ne cesse de chuter on peut en trouver aujourd'hui pour 40€.
bonjour, oui : bon exemple, pour la 100f 97, on peut même l'avoir à 35

2 f 1991 frappe monnaie : avant : 450euro, maintenant 250
pareil pour les coffrets BU ,

je suppose que ça touche surtout les modernes

bref, c'est un sujet qui me revient souvent en tête

moi aussi j'ai des pièces qui ne valent pas 5 euros mais qui comptent + pour moi qu'une pièce à 100 euros
mais par exemple, si 'dans le temps' j'ai acheté une pièce à 50, ça m'ennuie qu'elle ne vale plus que 25-30 maintenant
ça m'ennuie que par inaction, ma collection puisse perdre de la valeur. c'est surtout ça l'idée de mon message, en un peu mieux dit.
il y a eu beaucoup de faits qui ont fait perdre de sa valeur à la numismatique (énumérées au 1er message) et je trouvais ça dommage bon après ce n'est pas un sujet hyper intéressant ou qui fait plaisir sur un forum de collectionneurs, je le comprends tt à fait
Bonjour

4000 euro de retraite ce n'est pas le cas de tout le monde, loin de là !

Par contre, c'est vrai qu'à la retraite, il y a une baisse de revenus, donc faut adapter son budget, y compris numismatique

perso, je n'ai jamais considéré la numismatique comme un placement mais comme un loisir

par contre on peut faire de bons placements (en bourse par exemple) et consacrer une partie de ses bénéfices à son budget numismatique !
After the night when I wake up I'll see what tomorrow brings
c'est peut être vrai pour les monnaies récentes, mais je trouve que les monnaies romaines ont fortement augmentées!
même les monnaies rincées partent a des prix exorbitants!
Fran17, Je comprends ton désarroi et ton inquiétude, malheureusement comme dans tous les domaines de collections nous faisons des choix et ce ne sont pas toujours les bons. Je ne te critique pas, car cela m’est arrivé qu’étant jeune j’ai commencé à collectionner les timbres et après quelques années je me suis rendu compte que j’avais fait fausse route. Par la suite, j’ai donc changé ma façon de voir les choses et je m’en suis mieux tiré.
Maintenant, revenons-en à la numismatique française, car le problème est totalement diffèrent avec la numismatique américaine, anglaise ou chinoise.
Je ne vais pas contredire tes chiffres et je n’ai aucune raison de mettre cela en doute et en plus je pense que tu as raison quand tu dis qu’a ton avis il y a bien moins de collectionneurs qu’auparavant, par contre je ne sais pas le pourcentage de baisse.
Par contre, tu ne donnes pas d’informations quant aux monnaies (années, types, valeur faciale), ainsi qu’à leurs états de conservation et cela est fondamentale.
Malheureusement quand on s’intéresse à un type de collection, les timbres, les monnaies, les soldats en plomb… il n’y a personne derrière qui va te conseiller ou t’orienter dans tes choix, le monde de la collection est un monde très solitaire. De nombreux types de collections ont complètement disparu comme par exemple les trains et voitures miniatures et d’autres sont dans une très mauvaise pente comme la philatélie. Quand je vois la quantité de vente aux enchères qui proposent des timbres de collection à des prix bradés, je me rends compte que de nombreux collectionneurs ont dû perdre beaucoup d’argent !
Honnêtement, je ne pense pas que la numismatique disparaisse car les monnaies sont avec les antiquités les objets qui nous unissent le plus à l’histoire des peuples et des pays, or cela est toujours d’actualité. Le tourisme historique est toujours florissant et des pays comme l’Egypte, l’Italie et la France sont la preuve même de cela.
Maintenant, revenons plus concrètement à la numismatique. C’est un fait qu’avec l’apparition d’internet, des jeux vidéo et des réseaux sociaux, les jeunes ont d’autres centres d’intérêts qui n’existaient pas auparavant et il est logique de penser qu’ils se sont détournés des collections. Cependant, se sont en général les personnes d’un certain âge qui s’intéressent à la numismatique et ayant plus de moyens, les prix de certaines monnaies ont tendance à monter.
Il faut toujours avoir à l’esprit que les habitants d’un pays vont collectionner en priorité les monnaies de leur pays, c’est tout à fait logique. D’autre part, il y a une distribution du nombre de collectionneurs selon leur niveau de vie, ce qui veut dire que le nombre de collectionneurs qui ont des moyens assez limités est élevé et par conséquent ces collectionneurs orientent leur collection vers des monnaies plus courantes et/ou de qualité inférieure. Par contre le nombre de collectionneur avec des moyens importants est très inférieur et ils vont acheter de préférence des monnaies rares et de qualité. Quand la quantité de collectionneur diminue, cela affecte généralement les petits collectionneurs car ils sont tout simplement plus nombreux et par conséquent on retrouve rapidement sur le marché numismatique ces collections qui en général sont plus ou moins homogène. Si vous assistez à une bourse numismatique, vous pouvez vous rendre compte que de nombreux professionnels proposent les mêmes monnaies, par contre les monnaies relativement rares et de très belle qualité sont toujours absente.
Dans le cas de la numismatique française, j’ai toujours conseillé de collectionner les monnaies françaises antérieures à 1960, dans de très belle qualité (SPL ou FDC après 1900 et SPL entre 1800 et 1900) et gradées. C’est un fait qu’en faisant ce choix, cela limite énormément le nombre de pièces que l’on va pouvoir assembler. Je ne considère pas que je suis un spéculateur ou un investisseur pour autant, mais je ne vais pas collectionner avec l’idée que si perds de l’argent ce n’est pas grave et que je le fais uniquement par plaisir, non, je collectionne en toute connaissance de cause en essayant de diminuer les risques dans la mesure du possible.
Bonsoir
discussion très intéressante.
aucune contestation des chiffres avancés sur les baisses de prix constatés . Mais en effet je pense que depuis 15 ans le marché des monnaies s’est très fortement transformé. Le marché français devient américain , dans le sens où le gradage a fait que les monnaies modernes hyper bien conservées sont plus chères, et finest le cas aussi des monnaies antiques .
quand je regarde l’évolution des prix des deniers de César à l’éléphant écrasant le serpent ou des deniers des légions de Marc Antoine à la galère, monnaies que l’on retrouve quasiment dans toutes les ventes des grandes maisons, leur prix s’est vraiment envolés sur cette période !
sur le fonds je pense aussi qu’en France le nombre de collectionneur a baissé.
Mais ce n’est pas du tout le cas des collectionneurs chinois (le prix des monnaies Chinoises meme récentes s’est envolé !) , russes (regardez le prix d’un rouble d’argent de Pierre le Grand il y a 15 ans et aujourd’hui !)….
i
je reste très optimistes sur le moyen terme pour les monnaies antiques (collectionnes dans tout l’Occident et au Japon aussi, ne l’oublions pas !), moins sur les royales françaises , et encore beaucoup moins sur les modernes , notamment française, car à de très rares exceptions près les tirages sont objectivement élevés par rapport au nombre de collectionneurs intéressés….
bonne soirée à tous

Objectivement
Parpaiolle
fran17 : tu compares avec des prix renseignés en 2006-2007

C'était encore le gros boom de l'euro ! A cette époque, tout le monde courrait derrière son euro du Vatican ou de Monaco. Les publicités s'enchainaient dans tous les magazines pour acheter des séries euros d'ici ou de là à des prix défiant toute concurrence. On trouvait des coffrets de rangement dans les grandes surfaces. Les journaux n'en finissaient pas d'annoncer que les "vieux francs" valaient des fortunes. Rien de tel pour gonfler les appétits des néophytes et faire croire que toutes les Lagriffoul valaient au moins leur faciale... en euro !
Les 100F Malraux n'étaient sorties que 10 ans avant. Elles n'avaient même pas eu le temps d'être mises en circulation (et personne ne les utilisaient : elles finissaient donc toutes chez les collectionneurs et marchands) qu'elles devenaient alors des objets de convoitise pour les nouveaux numismates qui n'avaient d'autre choix pour se les procurer que d'aller chez ceux qui étaient dans le domaine depuis déjà longtemps et connaissaient les ficèles.
Le Franc est sorti au bon moment : 1995. La 3e édition est sortie en 2000 quand tout le monde fouillait ses fonds de tiroir sans être capable de distinguer un FDC d'un B passé au vinaigre !
Et Monnaie-Magzinzin est sorti en 2000, faisant croire à une foule conséquente que la cote des monnaies était comparable aux actions du CAC40, avec des évolutions mensuelles et des tendances haussières (peu de baisse : il faut vendre du rêve). Pour rendre faussement accessible un domaine qui demande du temps, même les états de conservation y ont été simplifiés pour une gamme qui en veut rien dire mais qui permet à chacun d'y faire fructifier ses espoirs.

Quelques année plus tard, à force de ne pas pouvoir revendre leurs "trésors", combien ont jeté l'éponge ? Combien ont finalement laissé tomber, donné au petit-fils ? Combien sont morts et les héritiers ne savent que faire de ces classeurs pleins de rondelles en CuNi, en bronze, en alu ?

Je ne pense pas qu'il y ait significativement plus de numismates maintenant qu'il n'y en avait au milieu des années 1990. Entre temps, il y a eu une mode, une vague, portée par l'appât du gain.
En 20 ans, nombre de numismates sont passés, et leurs monnaies ont été remises dans le circuit. Mais également beaucoup d'autres personnes n'ayant cure des monnaies sont mortes. Et leurs fonds de tiroirs ont eux aussi été versés au marché.

Ajoutons à cela, en vrac :
- l'intérêt pour les monnaies modernes qui se porte plus pour celles qu'on a connu, et plus encore pour celles en circulation. La 2F 1991 était recherchée en 2006 par ceux qui utilisaient ce type 5 ans plus tôt. C'était il y a plus de 20 ans maintenant... Il faut bien avouer que c'est une monnaie qui n'attire pas vraiment pour son esthétisme.
- Avant internet, le seul moyen d'enrichir sa collection était d'écumer les bourses et les brocantes. Les numismates étaient visibles. Ils sont rares ceux qui maintenant n'ont pas un profil sur un site internet qui leur permette d'acheter ou vendre. Rien qu'en France : combien de membres Numista actifs ? Probablement plus que ce que le palais Brongniard n'en voit en 1 journée de salon numismatique !
Je cherche des féodales : n'hésitez pas à me contacter !
Ma liste de double est très incomplète : dites moi ce que vous cherchez.
Slt,

En ce qui concerne mon expérience, j'ai vu des évolutions, mais pas vraiment d'écroulement ou d'explosion du marché.

Il y avait "plus" de collectionneurs avant ?
Possible.
Mais pour avoir sa monnaie, il fallait se déplacer sur les bourses, dans les magasins, les asso, ...

Il y a "moins" de collectionneur aujourd'hui ?
Possible, mais l'accès a été rendu bien plus simple grâce au web et les systèmes d'enchères en ligne font exploser les prix de beaucoup de monnaies.

Certaine monnaies ont vu leur cours s'effondrer ?
Possible (coté timbre, je me souviens, d'un carnet "homme célèbres" dans les années 80 totalement surcoté qui aujourd'hui ne vaut quasi plus rien)
Je suis heureux de m'être "débarrassé" de ma 2€ race Kelly pour 2500€... avant son obligatoire chute. Et d'avoir investi cet argent dans d'autre monnaie et d'autre plaisirs.

Collectionner les modernes, facile, accessible à tout le monde, voilà pourquoi c'est sur ces monnaies que les variation sont les plus importante.
Collectionner les royales, les romaines, moins simple, moins accessible, sans parler des antiques de toutes régions du monde.

Y a encore de très beaux secteur de collection a explorer.
Recherche (échange ou achat) coffret France FDC 1967, BU 91/92
Tout à fait en accord avec vous deux  !
Parpaiolle

Bonjour à tous,

 

Globalement, je partage beaucoup des opinions émises, mais j'aimerais ajouter quelques considérations.

 

J'ai 61 ans, je collectionne depuis 2008, essentiellement en achetant des lots que je trie.  

J'ai accumulé des centaines de kilogrammes de monnaies, dont certainement 99.9% ne valent pas un pet de lapin. 

Je passe des heures à chercher des lots, à rencontrer leurs vendeurs, à papoter. Je passe ensuite des heures à trier, identifier, classer, gérer.

 

Dans ce cadre, je n'ai pas noté de variation majeure de mes prix d'achat, sauf pour les métaux précieux (j'ai commencé avec un Louis à 100 euro port compris et un Écu à 10 euro).

Pas de variation notable non plus sur le contenu des lots; il m'arrive encore d'acheter cher des lots tout pourris et d'autres magnifiques. J'ai rentré depuis le début de l'année des 1F 1900 (TB12), 50 centimes 1897 (SPL63), 20 centimes fer (FDC65), gros de Bohémond (TTB54) ou demi guénar de Charles VI (SPL63), des monnaies de Victor Emmanuel III pour l'Albanie,  des dizaines de monnaies de nécessité allemandes, des dizaines de penny token anglais, canadiens, australiens.  

Des heures (des jours) de recherche, des connaissances nouvelles sur des sujets variés. Des contacts noués avec des gens passionnants. 

 

En fait, je pense que si cette passion peut effectivement couter,

  • elle m' apporte en connaissances et plaisir,
  • à la limite, je dépense moins quand je chine ou que je trie que si j'allais au bistrot (ou jouer au rugby, mais c'est pareil),
  • et une fois trié, il reste toujours des actifs plus ou moins valorisables (y compris pour lester les pieds de parasol…).

 

Ce qu'il faut éviter, comme la peste, je pense,  c'est d'acheter des monnaies conçues pour attirer l'argent des collectionneurs mais qui ne possèdent pas de “sous-jacent”, dont la valeur n'est pas assise sur la valeur d'un métal ou la vraie rareté/qualité mais sur un critère plus ou moins “bulleux”…

 

 

 

Vieille Pile

Bonjour à tous,

Débat fort passionnant si il en est qui montre bien qu'on a encore et toujours deux races de collectionneurs:

- ceux qui sont loin des tracas mercantiles et qui amassent des rondelles qui leur plaisent et qui se font plaisir,

- ceux qui se font plaisir avec en arrière pensée que si un jour il y avait un bénef, ou que ça laisse un petit quelque chose aux enfants (et là fatal error, car les gamins qui récupèrent le trésor du vieux sont en général bien emm… et le brade par ignorance et méconnaissance du marché et des filières), ce ne serait pas plus mal. Vient par dessus se greffer les modes, les cours des métaux précieux, les conjonctures, les modes de ventes et d'échange, tout un tas de truc qui font que personne ne peut prévoir l'évolution d'une collection. 

Donc on collectionne pour collectionner, et on a de forte chance de perdre des sous; on entretient son patrimoine et on veille c'est de l'investissement ou de la spéculation, faut être vigilant.

De là à dire qu'en 2022, il y a beaucoup moins de collectionneurs, et que tout se casse la gueule, je ne sais pas. En numismatique comme n'importe quoi d'autre, notre façon de consommer a changé, c'est la mondialisation, les réseau sociaux, internet est là beaucoup d'offre, du bon et du n'importe quoi, peut être plus de demande, peut être moins. J'ai commencé à collectionner il y a 45 ans, à l'époque, j'achetais des écus de 5 francs et des billets 5 francs pasteur et berger au prix de la valeur faciale auprès des caissiers de la BNP et de la banque de france de a ville….Pas beaucoup, parce que 5 francs, ça faisait des semaines d'argent de poche….

Nous assistons aussi à une pauverisation de notre société depuis 20 ans ou plus. Quand nos jeunes ne peuvent pas bouffer à leur faim quand ils font leur études, qu'ils ne sont pas certain de pouvoir avoir du boulot, et si il en ont, ils ne sont pas certains de s'acheter u n toit m^me avec 30 ans de crédit, faut pas être surpris qu'ils n'aient pas envie de collectionner. Idem pour les vieux, ça ne s'arrange pas pour eux, et pour ceux qui sont entre deux, c'est pas glorieux non plus, l'humeur n'est pas à flamber dans le vertugadin.

Je constate tout de même une évolution qui en revanche n'est pas forcément de mon gout. Ca a été évoqué, j'ai le net sentiment que maintenant, être numismate, c'est rechercher et s'offrir la pièce dans un etat de conservation parfait. Depuis environ 15 ans, on voit fleurir moulte echelle de gradation possible, des certifications… En France, on a une échelle à 6 niveaux, qu'on peut pondérer avec des + et des -, ça suffit amplement pour collectionner, pardon, amasser ce qui nous plait. Je remarque aussi, comble du paradoxe, que pour certaine pièces courantes ( 5f suisse union latine par ex)celui qui veut une monnaie dans un état “normal” (B, TB, TTB-), qu'il faut souvent se lever de bon heure, et que parfois c'est introuvable, a moins de prendre des risques sur ebay ou le bon coin. Cette course au superbe peut aussi expliquer la désertion des petits collectionneurs.

Tout ça pour dire que la numismatique, c'est comme le reste, ça fluctue, et que ce qu'on observe maintenant ne sera plus dans 5, 10, 15 ans. L'essentiel est de se faire plaisir, que ce soit pour amasser ou rentabiliser, et comme je le répète à satiété, une pièce a d'abord la valeur de votre cœur y met.

Bonne soirée à tous

 

 

Bonsoir

 

cet aprem sur Interencheres : un lot de 2 médailles estimé 50-70 euro …

 

et adjugé 8 500 euro  !!!

After the night when I wake up I'll see what tomorrow brings

ALM

Bonsoir

 

cet aprem sur Interencheres : un lot de 2 médailles estimé 50-70 euro …

 

et adjugé 8 500 euro  !!!

Parfois les estimations laissent aussi à désirer. ;-)
Il arrive que CGB ce goure, c'est pourtant leur unique taf, les monnaies. Alors interenchère…

Recherche (échange ou achat) coffret France FDC 1967, BU 91/92

Bien d'accord sur l'aspect plaisir avant tout. Comme tout loisir, ça coûte de l'argent, mais contrairement à d'autres loisirs, ce n'est pas à fond perdu.

Quelque chose me dérange dans la conception “si on ne peut plus rien gagner à la revente, ce n'est plus la peine de collectionner”. Pas sur le plan moral, parce chacun est libre de penser comme il veut, et cette conception ne lèse à priori personne tant qu'on n'est pas dans l'arnaque d'autrui.

Plutôt dans la frustration que cela entraine

 

J'ai résolu la question d'une manière très simple (OK, simpliste, je veux bien) : n'attendant aucune plus value de ma collection (qui a pourtant une certaine valeur), s'il n'y a pas de plus value à la sortie je m'en fout….et s'il y a une plus value ce sera une divine surprise !!

 

Pas con, non ?

😎

Le site des monnaies de la Dombes

C'est bien aussi ma vision de l'affaire….

Je collectionne les pièces sérieusement seulement depuis un an (même si j'ai débuté ma collection il y a plus de 20 ans, quand j'étais un enfant). Et dieux (au pluriel) ce que j'aimerais que tu ai raison et que les prix soient en train de se peter la gueule, que je puisse compléter ma collection.

Mais c'est pas l'impression que j'ai quand je recherche à acheter.

Du côté plus value je m'en moque personnellement, j'ai un budget fixe pour mes loisirs et je m'y tiens. Et tous mes autre loisirs sont 100% à pertes, donc je vois pas pourquoi celui ci serait différent.

Je pense même que plus tard (bien plus tard) quand je serai en fin de vie à la donner charitablement à une association ou musée si mes enfants ne sont pas intéressés par la numismatique.

Bonjour à tous, je vous lit depuis qq temps et viens juste de m'inscrire, il n'y a pas de topic de présentation sur un des forums ?

Salut Dim et bienvenu.

Rien de spécial n'est prévu, mais tu peux ouvrir une discussion sur le forum Salon et te présenter. 

En tout cas, une fois encore, bienvenu.

Vieille Pile

Dimeco63

Bonjour à tous, je vous lit depuis qq temps et viens juste de m'inscrire, il n'y a pas de topic de présentation sur un des forums ?

Bonjour

 

Dimeco63 : bienvenue à toi !

 

Le FORUM SALON  est prévu pour parler d'autres choses que de monnaies, donc se présenter convient parfaitement sur le FORUM SALON en effet !

After the night when I wake up I'll see what tomorrow brings

De nombreux messages très pertinents.

 

Je relève cependant un texte de VieillePile à mon avis fondamental dont on n’a jamais écho :

 

Ce qu'il faut éviter, comme la peste, je pense,  c'est d'acheter des monnaies conçues pour attirer l'argent des collectionneurs mais qui ne possèdent pas de “sous-jacent”, dont la valeur n'est pas assise sur la valeur d'un métal ou la vraie rareté/qualité mais sur un critère plus ou moins “bulleux”…

 

Quant à faire de l’argent en numismatique, c’est mission impossible, les seuls étant quelques professionnels très bons et connus. 

VieillePile et ALM, c'est fait 😀

Oh, le sujet est parfois abordé, surtout dans le forum identifications, quand des membres veulent faire évaluer leur collection “médaillier Franklin” ou assimilable.

Pour se rendre compte que la plus grosse partie de leur prix d'achat consiste en coûts de production, de distribution et de marge… Dommage.

 

Même la MdP se rapproche parfois de ce schéma, notamment avec ses courtes séries (3.000 exemplaires, dont 2.000 finissent cafutés et refondus): 100 euros Le Blé (50 gr à 900/1000, soit 35 euro de matière),  la 2 euro Chirac en cupro-nickel à 10 euro ;-)

Vieille Pile

Je suis tout à fait d’accord avec toi. Quant à la MDP, elle ne se rapproche pas, elle est complètement dedans, comme l’était à une certaine époque la poste qui vendait un tas de produits philatéliques pour les collectionneurs qui de nos jours se retrouvent sur le marché et qui ne valent plus rien ! Ceci dit, la MDP est dans son rôle commerciale et il en est de même pour tous les ateliers monétaires de l’Union Européenne qui frappe un tas de monnaies, mais finalement chacun est libre d’acheter ce qu’il veut !

 

C’est possible que cela soit abordé sur Numista et c'est très bien, mais combien de collectionneur vont lire cela, très probablement une minorité. Par contre je n’ai jamais vu d’articles dans le BN de CGB, chose que je comprends tout à fait, mais qui est finalement regrettable. Le fait est que ces collectionneurs potentiels qui en général sont assez jeunes et qui tombent dans le panneau, finissent par quitter la numismatique, ce qui est vraiment dommage. 

 

C’est en réalité un des problèmes de la numismatique, le manque d’orientation ou de conseils qui font qu’au départ nous sommes en quelque sorte à la merci des professionnels. 

Bonjour

 

sur Numista, nous avons plus de liberté de parole qu'une société privée, dans le respect des lois et des conditions du forum, bien entendu.

C'est ce qui fait notre force comme d'ailleurs le travail d'équipe des membres bénévoles, chose qu'une société privée a moins de temps que nous pour identifier une monnaie un peu compliquée (je ne parle pas des courantes qui sont à la portée de n'importe quel quidam)

After the night when I wake up I'll see what tomorrow brings

En tout cas même avis que Tetora pour moi, je me suis remis à la collection fin 2019 début 2020 et je n'ai pas cette impression d'une baisse des prix au contraire ! (dans mon domaine de collection en tout cas)

 

Rien que le prix du métal fait déjà très mal, il suffit de voir les Eauctions hebdo de cgb, avec du matériel assez moche depuis qq années, la moindre 10 fr or en petit TB, même voilée part à des prix délirant (15/25$ au dessus de l'estimation).

 

Sur mon domaine, j'ai comparé les côtes entre elles sur mes anciens ouvrages avec les derniers depuis ma reprise (Gadoury 2019 et 2021 + Le Franc l'encyclopédie 2019), la aussi on voit bien une nette progression, notamment sur les très beau états de conservation (à partir du SUP).

 

Dimeco63

 

Rien que le prix du métal fait déjà très mal, il suffit de voir les Eauctions hebdo de cgb, avec du matériel assez moche depuis qq années, la moindre 10 fr or en petit TB, même voilée part à des prix délirant (15/25$ au dessus de l'estimation).

 

 

bonjour

 

au début des années 2000, j'ai assisté à une vente aux enchères, à l'époque la 20 fr or était à 45 euro

Un  gars dans la salle avait mis 60 euro, ce à quoi il fallait rajouter environ 20 % de frais

 

donc payer 72 euro une monnaie qui en valait 45 euro, je me suis dit “il est fou”…

 

Et bien en fait, non !

After the night when I wake up I'll see what tomorrow brings

C'est clair que certains ont du se constituer un sacré patrimoine à peu de frais, moi même étudiant je pouvais me payer une 20 francs or avec mon argent de poche en 2006.

 

Après l'or est très cyclique on reverra peut être une baisse de l'once comme en 2014, en tout cas c'est assez problématique car cela entraîne des considérations qui n'ont plus rien de numismatique pour nous collectionneurs, moi je ne rentre plus de module de 20 francs depuis 2019, c'est peut-être une erreur mais bon 🤔

Bonjour fran17, et comme certains d’entre nous l’ont mentionné, merci d’avoir ouvert de fil de discussion intéressant .  Je suis collectionneur depuis l’âge 14 ans et j’en ai maintenant 56. Après avoir interrompu ma collection une vingtaine d’années pour consacrer le budget à la famille, je peux dire en ayant repris ma passion que les prix sur les monnaies royales en état tb/tb+ et moins sont stables 20 ans plus tard sauf pour les qualités ttb et plus ou raretés qui ont quasiment doublé !! Mais oui il y a une pression vers le haut avec des choses hors d’atteinte dès lors qu’il y a ces fameuses coques en plastique horribles pour moi . Il est vrai qu’il y a moins de jeunes sur les royales mais cela a tjs été le cas et il me semble que c’est toujours actif sur ce segment. Je pense effectivement que les prix ont bien baissé sur les modernes en revanche, c’est vrai. Et comme l’on dit d’autres, je poursuis ma collection par passion , goût pour l’histoire et les histoires de personnage en m’assurant dans mes choix que je ne perde pas trop. Bien à vous

Le fuseau horaire utilisé est GMT+2:00.
L'heure actuelle est 1h22.