La stratégie commerciale de la Monnaie de Paris

28 messages • Vu 648 fois

» Accès direct au dernier message

Bonsoir à tous,

 

Etant collectionneur de pièces contemporaines de la MDP et de la Royal Mint  et cherchant à allier placement et plaisir en collectionnant, je m'interroge quant aux choix de stratégie commerciale de la Monnaie de Paris et sollicite vos avis dessus.

 

Premier point : la production de pièces d'investissements. La RM, comme beaucoup d'autres instituts monétaires (USA,Chine,Autriche,Afrique du Sud, Armenie etc.) produit des pièces d'investissement dont le prix de vente est basé sur la valeur intrinsèque du métal (environ 15% de prime pour une pièce d'une once d'argent par ex.) alors que la MDP produit des pièces mises en vente à la valeur faciale que la MDP lui attribue (par rapport à la valeur intrinsèque du métal de ces pièces la prime est en général de 40% !). Officiellement, c'est pour protéger contre la chute du cours du métal mais on sait bien que ça rapporte plus que de baser le prix de vente sur la valeur intrinsèque du métal vu la différence de prime.

 

Etant assez jeune ( 26 ans), je pense qu'à long terme (20-30 ans) le métal continuera à prendre de la valeur, et c'est un placement plus intéressant pour moi de payer pour la valeur intrinsèque du métal plutôt que payer une pièce à sa valeur faciale qui ne reflète pas sa valeur intrinsèque. C'est pourquoi je déplore, et je me demande si vous êtes du même avis,  que la MDP ne produise pas de pièces d'investissement contemporaines comme tout ces instituts monétaires mentionnés. Elle a l'expertise et le savoir faire, des artisans exceptionnels pour en produire mais ne le fait pas, pourquoi ? Est-ce que ça ne rapporte pas assez ? Est-ce que c'est dû à quelque législation fiscale / monétaire ou simplement à un choix stratégique ?

 

Deuxième point : pour continuer ma comparaison, la RM fait souvent appel à des entreprises et graveurs indépendants pour produire les gravures de ses pièces et collections, et ces collections sont assez souvent recherchées et appréciées autour du globe, et en ma qualité d'observateur attentif je remarque qu'elles prennent généralement plus de valeur et sont plus collectionnées que les pièces MDP. Pourquoi ? Les deux instituts monétaires sont tout aussi prestigieux l'un que l'autre. A la MDP Joaquin Jimenez, que je trouve très talentueux produit des gravures de pièces depuis 1986 (la fameuse 10f Jimenez) soit 36 ans et depuis quelques années j'ai l'impression que plus que lui (sauf rares exceptions) dessine toutes les pièces de collection ce qui donne un style uniforme et monotone à toutes les pièces de la MDP. Pourquoi ne pas faire appel à des graveurs indépendants ou mettre en avant de jeunes graveurs ? 

 

A titre d'exemple, je trouve triste et bizarre que des pièces vendues 89 € sur le site de la MDP (10€ BE Argent La Fontaine 3000 ex.) et se revendent 50 € sur Ebay quelques semaines après alors que les 2 once gothic crown (4000 ex.) vendues équivalent 280 € chaque se revendent aux alentours de 500 € maintenant.

 

Je ne vais pas m'étendre sur la production massive de pièces de 2 € en coincards vendues 10€ l'année dernière ou  ou sur mon impression que la qualité des étuis des pièces baisse (avant tissu cousu solidité, maintenant étui cartonné et mousse en plastique).

 

Je tiens à préciser, avant que vous vous disiez tous mais que ce  grincheux arrête d'acheter des pièces MDP et aille voir ailleurs, que je pointe du doigt ce que je pense ne va pas mais je réitère : JJ est talentueux,  j'aime son style et je pense que la qualité des gravures a positivement évolué.

 

Je trouve juste dommage, pour reprendre une remarque d'un message que j'ai lu récemment, que la Monnaie de Paris continue à faire son beurre sur le dos des collectionneurs non avertis qui  ne pensent pas que la monnaie qu'ils achètent va perdre de la valeur quitte à les dégoûter de la numismatie pour son aspect placement, plutôt que d'investir dans de nouveaux talents et produire des pièces d'investissement pour attirer une nouvelle clientèle et renforcer son influence et prestige à l'international. 

 

Qu'en pensez-vous ? 

(Et merci de m'avoir lu !)

Juriste de profession, numismate par passion.
Instagram: @duckduck_coins

Bonjour,

 

Vous relancez un sujet très intéressant, sur les instituts d'émission publics/privés comme la Monnaie de Paris, Trésor du Patrimoine, Franklin et autres, en France et à l'étranger.

 

La réponse est déjà dans le titre.

En effet, s'agissant d'une société commerciale, le but est de gagner de l'argent.

Leur but n'est pas de promouvoir l'investissement ou la numismatique, mais uniquement l'intérêt des actionnaires.

 

La Monnaie de Paris vend des produits, qui n'ont pas grand chose à voir, ni avec la numismatique, ni avec l'investissement.

 

Je mets, ici, un article paru dans le bulletin numismatique n° 218 de CGB dont l'avant dernier paragraphe résume assez bien ce que devrait être la numismatique, et je suis assez d'accord avec le point de vue général de l'auteur de ce billet sur l'ensemble de l'article.

 

 

 

Les primes de 40% sont exorbitantes devraient amener tout investisseur, à réfléchir à plus d'une fois.

Ce type de procédé est identique aux contrats d'assurance vie à frais précomptés, dont les versements des premières années ne servent uniquement à engraisser l'assureur qui commercialise le produit.

 

Pour l'investissement proprement dit, il y a moults pièces de monnaies de différents pays, dont la valeur intrinsèque, en or ou argent, sont bien plus intéressantes à acquérir en vue d'envisager un placement en investissement et qui dans la plupart des cas, ont des primes à l'achat très faibles, voire inexistantes, ce qui disqualifie d'emblée, les produits d'instituts d'émission publics/privés comme la Monnaie de Paris.

 

Quand à la partie numismatique, l'article le fait bien ressentir, il n'y a rien de comparable entre avoir en main une pièce de monnaie qui est chargée d'histoire et un produit industriel d'un institut d'émission public/privé.

 

Les produits fabriqués par ce genre de maison est un attrape-nigauds plus qu'autre chose.

D'ailleurs, les grandes maisons de vente aux enchères présentent très rarement ce type de produits à leurs catalogues de vente.

Pour illustrer mon propos, sur l'investissement :

 

22 médailles en argent de 20 grammes acquises pour 5 500 FRF à l'époque soit 838 €uros, estimées 300 €uros aujourd'hui.

 

Je suis d'accord avec Aureus.

J'ajouterai que je n'aime pas le style de Jiménez, surtout ce que l'on voit sur les 2 euros commémorative, et sur les 10 euros à thèmes. C'est trop chargé, trop fouillis, la plupart du temps on ne comprend pas du tout au premier coup d'œil ce qui ce passe, voir même des fois on trouve pas le sens dans laquelle il faut la regarder.

Ça allié aux reliefs pas très épais des monnaies en euro, ça rend pas très bien.

Mais ce n'est que mon avis.

Bonjour,

 

Je suis d'accord avec vous et le point de vue de l'auteur sur le sujet. L'euro étant comme son nom l'indique une monnaie européenne, elle se doit d'être sobre et passe partout étant utiliser dans divers pays ayant chacun sa propre culture et histoire. 

Quant à la monnaie de Paris, difficile maintenant de faire machine arrière et de faire des monnaies dont la valeur est liée à celle du métal. Depuis le nombre d'années qu'elle “arnaque” les collectionneurs, un retour en arrière en fabriquant des monnaies liés à la valeur intrinsèque du métal finirait de la décrédibiliser. 

C'est tout de même bien dommage car effectivement elle a produit des siècles durant de magnifiques ouvrages, mais maintenant c'est plus une machine à profit. Je collectionne pour le plaisir les euros que je peux trouver dans le commerce mais acheter la même monnaie dans des bouts de cartons ou juste la couleur de ce dernier change (JO par exemple), est pour moi une ineptie. Heureusement que les siècles précédents ont connus de magnifiques oeuvres numismatique que l'on peut encore collectionné avec un budget parfois mince pour allié l'histoire et l'esthétique.

 

Curieux de voir l'avis de d'autres membres de Numista.

 

Bonne journée à tous

Merci pour vos retours.

 

Aureus : la MDP est un business mais il y a des façons plus honorables que d'autres de se développer économiquement et la Royal Mint le prouve. Mon avis n'est pas aussi tranché que le votre et celui de l'article, je pense que des pieces de collection contemporaines peuvent etre de veritables oeuvres d'art (je pense notamment aux monnaies de collection des pays d'oceanie qu'utilisent des graveurs talentueux)  et un plaisir à collectionner, certaines se font rares et sont aussi difficiles à trouver et que l'euro de circulation a une identite visuelle choisie pour ne froisser aucun pays membre (certes laide par rapport aux historiques). Je deplore aussi qu'il n'y ait plus de monnaie en metal precieux en circulation.

 

Et oui les jetons d'institut prive sont dans la grande majorite laids (sauf rares exceptions dont la germania mint) et des arnaques.

 

Tetora : je suis en partie d'accord, ça manque de pièces au design épuré. Mais ce qui me gêne surtout c'est la répétition des thèmes de collection : On a Asterix cette annee mais aussi en 2019, 2015,2013, 2007. De Gaulle 2021, 2010, 2013 etc. Des pieces qui se ressemblent (comparer l'appel du du juin 1994 argent et la de gaulle churchill 2021), pareil avec des pieces coubertin. Il serait temps de trouver de nouveaux graveurs talentueux et originaux pour attirer une nouvelle clientele plutot que de nous resservir la même soupe.

 

Boboge : au contraire je pense que ça la crédibiliserait de produire des pièces d'investissement, l'acheteur en aurait pour son argent et ce nouveau ‘segment’ de marché attirerait de nouveaux client qui seraient peut-etre amenes à acheter des pièces de collection.

Juriste de profession, numismate par passion.
Instagram: @duckduck_coins

bonjour

 

Les monnaies de la MDP ne doivent pas être considérées comme un investissement mais comme des monnaies de loisir, et ce peu importe le métal

 

pour investir, j'avais fait un topic sur un portefeuille virtuel dans le forum SALON, certaines valeurs ont bien monté et continuent de grimper en flèche !

 

https://fr.numista.com/forum/topic50694.html

After the night when I wake up I'll see what tomorrow brings

Les produits de la Monnaie de Paris souffriront toujours d'un problème de liquidité.

 

Il vaut mieux posséder des monnaies en or ou en argent d'investissement reconnues par le marché que vous pouvez revendre à tout instant en cas de besoin.

En tout premier lieu, les pièces ″d’investissement″ sont un domaine très particulier qui personnellement ne m’attire pas spécialement, je considère qu’il y a un très grand choix de domaines en numismatiques dans de nombreux pays, sans nécessité de chercher autre chose. 

 

Une remarque : Il me semble que la prime des monnaies frappées par la Royal Mint est bien supérieure à 15%.

 

Les monnaies frappées par la RM sont bien plus recherchées que celles de la MDP et cela pour plusieurs raisons :

  • Les premiers acheteurs sont les collectionneurs locaux et en Angleterre il y en a plus qu’en France. 
  • L’Empire Britannique possédait des pays qui de nos jours sont des puissances mondiales comme l’Australie, les USA, Canada, Hong Kong, ce qui n’est pas le cas de la France et en quelque sorte le monnayage britannique fait partie de l’histoire de ces pays. 

 

Esthétiquement et historiquement parlant, les monnaies anglaises sont bien plus belles et intéressantes. Lorsque je vois les séries de Mickey ou Picsou je me pose des questions quant à l’intérêt de ces émissions ?

 

Est-ce qu’acheter des monnaies à la MDP est un investissement ? Honnêtement je ne pense pas. 

 

Il m’ait arrivé par deux fois qu’étant chez un expert, un client a proposé des monnaies, des séries BE, BU..et les deux experts n’en ont pas voulu ! Cela signifie tout simplement que pour l’’expert la revente n’est pas facile, d’où le manque d’intérêt. 

 

La valeur intrinsèque de TOUS les métaux va augmenter, pour la simple raison qu’il y en a chaque fois moins et que par conséquent le coût d’extraction est plus élevé. D’autre part, toutes les monnaies se déprécient avec le temps et en époque inflationniste c’est plus rapide. Alors que les banques centrales peuvent imprimer des billets sans limites, elles ne peuvent pas imprimer de l’argent, de l’or ou du cuivre. 

 

Si tu veux investir dans des métaux, à mon avis la meilleure option est l’achat d’or ou d’argent de bourse car tu ne payes pratiquement que le cours du métal. La différence entre l’argent est l’or est le stockage qui selon le cas devient compliqué. 

MONNAIE DE PARIS

D'accord avec bien des choses qui ont été dites précédemment, en particulier quand on déplore la qualité des frappes contemporaines de la mdp : fouilli et manque de relief.

Comme tout bon grand parent, j'ai pensé à acheter une série à thème pour mes tout-petits afin de la leur offrir beaucoup plus tard.

Pièce d'histoire, très tentant : première commande Aliénor, en double pour m'en garder une. Que dire ? En la déballant je me suis exclamée  “Mais comme elle est moche ! Elle est toute plate ! ” 

Il y a eu l'opportunité d'acheter une grande partie de cette série-là à valeur faciale, donc pourquoi pas. … Ça m'a donné l'idée de voir plus grand et de faire un peu d'épargne sous forme de pièces de collection pour combiner plaisir et prévoyance. Après tout, en se cantonnant à de la monnaie française, on peut se "lâcher" puisqu'en cas de besoin c'est une devise à pouvoir libératoire …

C'est sans compter sur la mauvaise volonté des banques qui les refusent aux commerçants !

Bien sûr que j'ai acheté des Schtroumpfs aux enfants, mais c'était en me disant que ces sujets là ne présenteraient guère d'intérêt dans un siècle et que le mieux, c'était de réserver ce pécule pour un achat exceptionnel … 

 

- Mais si il faut aller à Paris (un  seul guichet ouvert a ux particuliers dans tout le pays) pour les changer ou les mettre sur son compte (une journée entière de voiture pour y aller e t la même chose pour le retour !).

- Si les commerçants qui savent qu'ils ne seront pas payés par leur banquier renaclent pour accepter les pièces de collection quand on veut régler avec …

Si la sensation au toucher n'a rien d'agréable car peu de relief et des petits détails pratiquement impossible à apprécier sans loupe binoculaire …

Alors à quoi bon ces pièces bien trop nombreuses chaque année ? 

 

Vous l'avez bien souligné, les monnaies soit disant d'investissement sont terriblement chères par rapport au cours du métal.  Et pour les budgets très modestes qui ne peuvent pas bloquer leur petite épargne, le plaisir de se faire un “bas de laine utilitaire” avec projet de faire vivre ces pièces aux grandes occasions tourne à court à cause d'une très mauvaise politique de communication auprès des banques. C'est un peu comme vendre à outrance sans assurer le SAV.

 

Mon premier engouement a pris du plomb dans l'aile, et même l'idée de m'offrir un jour une pièce d'argent en haut relief ne me dit plus rien !

 

Du coup, c'est à fond perdu, mais je m'amuse à chercher des vieilles pièces,  là au moins, il y a de vraies sensations.

Bonjour, je ne vois pas non plus l'intéret des collections récentes de la MDP.

 

On voit bien que leur stratégie commerciale est de cibler un public plutôt non collectionneur et donc moins regardant sur la qualité de la pièce (enfants et grands parents avec les séries Mickey et autres…).

Les tirages étant généralement élevés il n'y a pas de rareté donc pas de potentiel d'appréciation à long terme. 

Si vous recherchez un investissement fiable la MDP est à fuir, mieux vaut préférer les 50 et 10 Francs Hercule.

Bonjour à tous,

 

Sujet intéressant, déjà traité mais souvent “filtré” par la dissonance cognitive…

 

En tant que français, nous sommes imprégnés de notions que nous tenons pour des vérités: les employés de la monnaie de Paris sont géniaux, l'argent et les sociétés privées, c'est mal.

 

Certes.

Néanmoins ….

 

Un graveur, aussi compétent soit-il, ne travaille de nos jours qu'assisté par ordinateur.  JJ ne fait plus maintenant qu'affiner le travail. 

Mais, du fait de son statut, il est payé tous les mois, quelque soit sa production: une gravure, dix gravures, zéro gravure. 

Il en va de même pour chacun des employés.

Tu fais la somme des coûts, tu en affectes une partie au prorata sur chacune des monnaies vendues et tu arrives à 40% de prime.

 

Le Mint ? Ils achètent la gravure à l'extérieur, reçoivent une facture, that's it.

 

Leurs graveurs indépendants sont-ils moins bons que les nôtres ? Non, a priori. Seul le modèle économique est en cause.

Vieille Pile

En réalité c'est bien plus de 40% de prime pour les monnaies en argent, exemple: 10€ Harry potter vendue 89€ avec 22g d'argent pur, quantité équivalente à la 10 francs hercule vendue 21€ chez les professionnels, c'est à dire 4 fois plus chère. 

Ceci étant dit, les monnaies de la mdp sont neuves, bien frappees. .. et chacun et libre d'acheter ce qui lui fait plaisir !

moi je part du principe : j’investis dans les monnaie en or et argent de bourse, par placement. j’achète quand même, à coté, quelque monnaie qui me plaise. Certaine monnaie de la monnaie de paris m’intéresse , je par du principe : c'est un plaisir. Je suis un ancien fumeur, j'ai remplacer une addiction par une autre. dans tous les cas je serais gagnant.

Bonjour,

La Monnaie De Paris édite également quantité de jetons touristiques dont Numista en présente une bonne partie.

Malheureusement on en trouve 239 dont il leur manque l'illustration ! 😬

( Quelques-unes sont même disponibles à l'échange )

Au cas où vous en possédez, vous en trouverez la liste ICI  😘

Et si je peux vous aider à compléter au mieux le catalogue …

La recherche PAR et POUR TOUS BOINC ( Sciences, Medecine, Climat ... )
https://scienceunited.org/  = BIGEST WORLD COMPUTER is YOU
we

Il faut tout de même rappeler que si des pièces neuves à caractère de placement sont vendues bien au-dessus de leur valeur faciale, je suppose que ça entraîne directement une TVA à taux maximum parcequ'on est très loin des marchandises dites de première nécessité.

Comme je l'ai fait remarquer plus haut des épargnants à tout petit budget peuvent faire une tirelire de pièces d'argent et même en or simplement parce que ça procure un plaisir qui atténue les privations nécessaires pour épargner. Il n'y a pas de désir de spéculation ni de possibilités de garder indéfiniment ces “économies” sans y toucher . Pour cela il faut profiter des quelques pièces vendues à leur valeur faciale, ou à  peine au-dessus si on considère que ça vaut bien la même dépense qu'une visite de musée ou d'exposition  …

Mais c'est là que je voulais en venir : le jour où vous voulez faire vivre votre pièce pour payer un truc vraiment chouette qui compte pour vous : rien ! Le commerçant vous demande de régler autrement parce que sa banque n'en veut pas . J'avais une pièce de 100€ en double et j'ai demandé si je pouvais m'en servir  pour acheter une monture de lunettes de belle qualité … et bien sans vraiment refuser, ils m'ont expliqué qu'ils n'avaient pas le temps d'aller à la banque de France et m'ont courtoisement priée de régler autrement.

Ça ce n'est vraiment pas normal, c'est une devise qui a cours légal et une partie de la lientèle de la MDP est carrément abusée en ce qui concerne les débouchés offerts par leur monnaie.

Dommage, ce serait pourtant “mignon”, à côté de son règlement carte bancaire, de payer partiellement sa voiture ou sa maison avec une petite pièce d'or.

bonsoir

 

ce qui prouve encore une fois que la monnaie même légale est basée sur la confiance !

 

Pendant la révolution, ils ont du faire des textes de loi pour imposer les assignats et il était interdit de les refuser (peine lourde dans ce cas … )

After the night when I wake up I'll see what tomorrow brings

La situation a bien changé puisque, selon l'article R  642-3 du Code pénal, l'infraction de refus de paiement en espèce ayant cours légal n'est plus puni que d'une amende de 150 euros.

 

 

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000022375969/

"Le fait de refuser de recevoir des pièces de monnaie ou des billets de banque ayant cours légal en France selon la valeur pour laquelle ils ont cours est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 2e classe." 

Vieille Pile

Petit complément pour affirmer que toutes les monnaies de la MdP, en or et argent, ont cours légal en France:

 

"Toutes les pièces en euros mises en circulation par les États membres de l’Union monétaire ont également pleine validité dans l’ensemble de la zone euro, quel que soit leur pays d’origine et leur face nationale. Un commerçant ne peut donc pas refuser des pièces en euros (pièces courantes ou pièces commémoratives) en raison de leur pays d’origine. De même, les machines automatiques, qui reconnaissent les pièces selon leurs propriétés physiques, doivent accepter l’ensemble des pièces en euros.

Les pièces de collection, en revanche, n’ont cours légal que sur le territoire de l’État qui les a émises. Souvent acquises pour thésaurisation, elles peuvent également être échangées à leur valeur faciale à la Banque de France (service offert aux particuliers uniquement par sa succursale de Paris au 39 rue Croix-des-petits-Champs, Paris 1er)."

 

https://www.banque-france.fr/billets/reconnaitre-et-utiliser-les-billets-et-les-pieces-en-euros/ou-quelles-conditions-et-jusqua-quel-montant-peut-payer-en-especes

Vieille Pile

VieillePile

 

Les pièces de collection, en revanche, n’ont cours légal que sur le territoire de l’État qui les a émises. Souvent acquises pour thésaurisation, elles peuvent également être échangées à leur valeur faciale à la Banque de France (service offert aux particuliers uniquement par sa succursale de Paris au 39 rue Croix-des-petits-Champs, Paris 1er)."

 

https://www.banque-france.fr/billets/reconnaitre-et-utiliser-les-billets-et-les-pieces-en-euros/ou-quelles-conditions-et-jusqua-quel-montant-peut-payer-en-especes

Bonjour,

est ce que j'ai bien compris ? : 

donc, le commercant a eu raison de ne pas accepter la pièce de 100 euros : elles ne sont échangeables qu'à la BDF, + : (formulaire, rdv, voyage, temps passé)

on ne peut pas s'en servir pour payer un commercant, donc ?

 

 

 

mais un commercant, ne peut pas refuser d'être payé avec une 2euros italienne, espagnole etc, ça d'accord.

 

 

 

et à l'époque, pouvait on payer avec les 100 f commémo du genre lafayette, libération etc

On ne voit plus de pièces de 10 euros en circulation, genre séries des régions , elles avaient cours légal en France, pays d'origine.

Des commerçants les refusaient, d'autres les acceptaient et parfois les gardaient… dans le doute.

Pièces de cirrulation courante en cours légal ou “pièces de collection” pour vitrines ?

Valeurs fiduciaires ou morceaux de métal ?

Y a-t'il encore un rapport avec la richesse du pays émetteur ?

La recherche PAR et POUR TOUS BOINC ( Sciences, Medecine, Climat ... )
https://scienceunited.org/  = BIGEST WORLD COMPUTER is YOU
we

Les particuliers sont obligés d'aller au guichet unique de la banque de France à Paris,  mais les professionnels, donc les commerçants, doivent pouvoir aller au siège local. Mais pour eux, évidemment c'est une contrainte.

Au début quand j'ai acheté mes premières pièces j'avais trouvé des renseignements qui indiquait cette restriction du guichet unique à Paris pour faire valoir les pièces de collection (dites pièces non-circulantes) en euro émises à l'étranger. J'ai donc à regret évité les pièces étrangères (certaines autrichiennes sont superbes) pour garder la possibilité de réaliser la conversion rapidement et sur place . C'est ainsi que j'ai acheté plus de pièces MDP que prévu au départ. Je voyais cela comme un déplacement de pécule et pas uniquement une collection figée. Pourquoi se priver puisque ce n'était pas vraiment dépensé, la valeur libératoire était toujours là …

Erreur de ma part hélas.

Ceci étant dit je me suis défoulée en payant de la nourriture avec une 20€ laurier au super marché. J'avais apporté une petite pochette de protection et j'ai insisté auprès de la caissière pour qu'elle la mette à part et que elle-même ou ses collègues puissent l'échanger. Elle n'en avait strictement rien à faire et j'avais beau répéter “arrêtez de la tripoter, c'est une pièce qui vaut plus que 20€ si vous en prenez soin” , elle fera plaisir à quelqu'un. J'ai employé le mot numismatique à un moment donné, je pense que ça ne lui a rien évoqué. Bon, ce sont des pièces de qualité “circulation” et celle ci avait un petit défaut.

Tant que la valeur de la pièce est très en dessous de la pénalité encourue, les commerces qui brassent beaucoup de cash ont tout intérêt à ne pas faire d'histoire. Il ne faut pas oublier cependant qu'un commerçant n'est pas obligé de rendre la monnaie si on ne peut faire l'appoint de la somme dûe, alors on n'achète pas une baguette avec une pièce de 100€, fusse-t-elle légale.

Si, elle ont toutes cours légal et peuvent être échangées à leur valeur faciale. A la limite, une monnaie or sur laquelle il y a écrit 5€ et que vous avez acheté entre 70 et 80€ devrait pouvoir payer pour 5€ de marchandises en magasin ! Si seulement j'étais indécemment riche !!! Je ferais l'expérience ! Je reste persuadée qu'on me la refuserait 😶🧐🤔

 

CREPOSUC

On ne voit plus de pièces de 10 euros en circulation, genre séries des régions , elles avaient cours légal en France, pays d'origine.

Des commerçants les refusaient, d'autres les acceptaient et parfois les gardaient… dans le doute.

Pièces de cirrulation courante en cours légal ou “pièces de collection” pour vitrines ?

Valeurs fiduciaires ou morceaux de métal ?

Y a-t'il encore un rapport avec la richesse du pays émetteur ?

jelobe

VieillePile

 

Les pièces de collection, en revanche, n’ont cours légal que sur le territoire de l’État qui les a émises. Souvent acquises pour thésaurisation, elles peuvent également être échangées à leur valeur faciale à la Banque de France (service offert aux particuliers uniquement par sa succursale de Paris au 39 rue Croix-des-petits-Champs, Paris 1er)."

 

https://www.banque-france.fr/billets/reconnaitre-et-utiliser-les-billets-et-les-pieces-en-euros/ou-quelles-conditions-et-jusqua-quel-montant-peut-payer-en-especes

Bonjour,

est ce que j'ai bien compris ? : 

donc, le commercant a eu raison de ne pas accepter la pièce de 100 euros : elles ne sont échangeables qu'à la BDF, + : (formulaire, rdv, voyage, temps passé)

on ne peut pas s'en servir pour payer un commercant, donc ?

 

 

 

mais un commercant, ne peut pas refuser d'être payé avec une 2euros italienne, espagnole etc, ça d'accord.

 

 

 

et à l'époque, pouvait on payer avec les 100 f commémo du genre lafayette, libération etc

Pour revenir à la notion de confiance en la monnaie : le commerçant aurait eu des difficultés pour transférer la valeur de la pièce de 100 euros sur sont compte pour pouvoir payer ses propres factures, mais il pouvait très bien s'en servir pour rendre la monnaie sur un billet de 500€. 

En fait, pour avoir des chances de faire valoir une pièce, il faut qu'elle soit utile à qui la reçoit.

 Plus la valeur d'une pièce est élevée, plus c'est difficile d'en avoir l'utilité dans le premier cercle de circulation, c'est à dire les échanges entre particuliers et commerçants, puisqu'il faut impérativement recevoir une coupure de valeur supérieure pour pouvoir l'utiliser pour rendre la monnaie.

 

Les banques ne refusent pas les pièces de collection parcequ'elles ne seraient pas légales, mais parce qu'ils ne disposent ni de personnel qualifié pour les authentifier, ni de machines automatisées pour les trier et les valider ….

Et c'est pourquoi j'ai évoqué ce problème dans cette rubrique à propos de la politique de la MDP ! S'ils faisaient moins d'éditions de types différents et plus de communication on n'en serait pas là … mais tout est dans le nom : MDP est bel et bien une machine à fric dans tous les sens du terme.

@ Jelobe,

 

Non, en fait, il faut lire les articles l'un dans l'autre i) en commençant par le 642: refuser les pièces à cours légal est constitutif d'une infraction et ii) “les pièces de collection à cours légal n'ont cours que sur le territoire…”; donc, en France, il est interdit de refuser les pièces ayant cours légal.

Ce critère (légalité du cours) est précisé dans l'arrêté ministériel qui ordonne la frappe à la MdP.

 

Je paye à l'occasion mes boucher et coiffeur en euro argent; une fois, ayant besoin de cash, j'ai été changer au comptoir BdF. Le guichetier a voulu refuser mes monnaies, j'ai sorti mes articles, il a été chercher son chef et je suis sorti avec mon cash. 

 

L'application du droit est parfois limité par la flemme ou l'ignorance….

Vieille Pile

@Magimix et creposuc.

 

En fait, ces monnaies (euros en or et argent des grandes séries) ont cours légal et doivent être acceptées. Les refuser est une infraction. Mais faire valoir son droit (le droit, en règle générale) est parfois source de consommation d'énergie.

J'ai travaillé en guichet bancaire du temps des 100 Francs Panthéon. En fait, quand un commerçant nous en ramenait, elles restaient dans le tiroir caisse jusqu'à ce que nous en ayons assez pour faire un rouleau… Ce qui était peu fréquent. Alors, elles restaient à dormir dans le tiroir…. 

 

Pour revenir à notre sujet, il suffit de la déposer en espèce sur son compte bancaire et l'affaire est faite. Les banquiers e peuvent pas non plus la refuser.

Vieille Pile

VieillePile

@Magimix et creposuc.

 

En fait, ces monnaies (euros en or et argent des grandes séries) ont cours légal et doivent être acceptées. Les refuser est une infraction. Mais faire valoir son droit (le droit, en règle générale) est parfois source de consommation d'énergie.

J'ai travaillé en guichet bancaire du temps des 100 Francs Panthéon. En fait, quand un commerçant nous en ramenait, elles restaient dans le tiroir caisse jusqu'à ce que nous en ayons assez pour faire un rouleau… Ce qui était peu fréquent. Alors, elles restaient à dormir dans le tiroir…. 

 

Pour revenir à notre sujet, il suffit de la déposer en espèce sur son compte bancaire et l'affaire est faite. Les banquiers e peuvent pas non plus la refuser.

Donc, le banquier qui a conseillé au commerçants de me répondre qu'il n'avait pas le temps de se rendre à la BdF lui a mis la pression pour qu'à son tour il me mette la pression en faisant un peu de chantage aux sentiments. Mais que faire ?

Faut -il demander aux banquier (ou postier) qui refusent une attestation écrite et signée déclarant qu'il refusent la pièce pour être pris au sérieux ?

Un jour j'ai payé des frais de douane au facteur avec une pièce de 10€ en lui disant que la poste ne peut pas se permettre de la refuser, vu qu'elle les vent ! Mais je lui ai aussi conseillé de la proposer telle quel (étui d'origine scellé) à ses collègues puisqu'à 10€ c'est une affaire pour les collectionneurs. Moi j'y ai laissé 1 € (valeur d'achat-valeur faciale) qui est le prix que j'attribue au plaisir de l'avoir eu quelques temps chez moi tandis qu'une employée de la Poste a fait une bonne acquisition. Maintenant cette pièce est toujours en excellent état, mais en plus elle a “vécu”. Ça, ça me plaît !

Mamimix

Les particuliers sont obligés d'aller au guichet unique de la banque de France à Paris,  mais les professionnels, donc les commerçants, doivent pouvoir aller au siège local. Mais pour eux, évidemment c'est une contrainte.

Au début quand j'ai acheté mes premières pièces j'avais trouvé des renseignements qui indiquait cette restriction du guichet unique à Paris pour faire valoir les pièces de collection (dites pièces non-circulantes) en euro émises à l'étranger. J'ai donc à regret évité les pièces étrangères (certaines autrichiennes sont superbes) pour garder la possibilité de réaliser la conversion rapidement et sur place . C'est ainsi que j'ai acheté plus de pièces MDP que prévu au départ. Je voyais cela comme un déplacement de pécule et pas uniquement une collection figée. Pourquoi se priver puisque ce n'était pas vraiment dépensé, la valeur libératoire était toujours là …

Erreur de ma part hélas.

Ceci étant dit je me suis défoulée en payant de la nourriture avec une 20€ laurier au super marché. J'avais apporté une petite pochette de protection et j'ai insisté auprès de la caissière pour qu'elle la mette à part et que elle-même ou ses collègues puissent l'échanger. Elle n'en avait strictement rien à faire et j'avais beau répéter “arrêtez de la tripoter, c'est une pièce qui vaut plus que 20€ si vous en prenez soin” , elle fera plaisir à quelqu'un. J'ai employé le mot numismatique à un moment donné, je pense que ça ne lui a rien évoqué. Bon, ce sont des pièces de qualité “circulation” et celle ci avait un petit défaut.

Tant que la valeur de la pièce est très en dessous de la pénalité encourue, les commerces qui brassent beaucoup de cash ont tout intérêt à ne pas faire d'histoire. Il ne faut pas oublier cependant qu'un commerçant n'est pas obligé de rendre la monnaie si on ne peut faire l'appoint de la somme dûe, alors on n'achète pas une baguette avec une pièce de 100€, fusse-t-elle légale.

CORRECTION : après discussion avec la branche locale de la bdf, les commerçants non-plus ne peuvent se présenter au guichet de la bdf (ça m'avait étonnée que le banquier l'ai suggéré)  En revanche, un banquier à qui on demande de déposer le liquide sur notre compte n'a pas le droit de refuser la pièce … mais s'il ne la prend pas quand même on n'a guère de moyens de le contraindre et c'est la dessus qu'ils jouent 

Le fuseau horaire utilisé est GMT+2:00.
L'heure actuelle est 19h10.