Menu

Billet de dix euros refusé dans un commerce

6 messages
Bonjour, je me suis vu refusé un billet de dix euros ce jour dans un commerce d'alimentation. Pouvez-vous me dire si celui-ci est faux ou comment je peux le déceler moi même ? Merci.
bonjour et bienvenue à toi

tu peux nous en faire 2 bonnes photos stp !

a-t-il été passé au scanner de faux billet ?
en fait venir sur un site de numismatique pour demander si on peut fondre des monnaies c'est comme débarquer dans une boutique vegan et commander un steack haché !
Moi je dis qu'il y a quelque chose qui ne colle pas dans la liberté qui est laissée aux commerçants de refuser de la monnaie (Rappel que "monnaie signifie pièces ET billets en français et pas seulement des pièces comme pratiqué trop souvent) seulement à la décision d'un (e) caissier (e) . Que ce dernier dispose d'un scanneur fiable ou pas ou que ce soit une appréciation personnelle aléatoire de la validité d'un effet de paiement présenté , le refus d'un paiement (Donc le refus de vente répréhensible) à celui dont la bonne foi ne peut être mise en doute à priori de s'acquitter d'un achat , tombe sous le coup de la loi s'il s'avère par double contrôle suivant que l'effet de paiement était parfaitement authentique . De même , l'affichage du refus de paiement dans les lieux commerciaux avec des coupures supérieures à 100 € ou de paiements par chèques de banques assortis d'une pièce d'identité nationale en bonne et due forme , sont interdits par la loi .
Que le commerçant soit fondé à rejeter les fausses coupures est un fait , mais pour limiter les cas de "lubies" (Comme j'en ai connu) de refus infondé et non agréé par l'acheteur d'un billet qui s'avèrerait effectivement faux par double contrôle par la suite , le commerçant devrait mettre dans les lieux de vente accessibles au public , un scanneur permettant au client de vérifier la validité des billets d'Etat avec lesquels il s'apprête à payer .
.
.

voici 2 photos, est-ce suffisant pour voir ? Merci
Non pas de scanner à la caisse du commerce, juste un stylet spécial qui n'a rien décelé de faux .
Le commerçant comme tout particulier dispose du droit discrétionnaire de refuser des espèces si un doute substantiel existe sur l'authenticité.

sur ce billet, je vois des taches, probablemement de gras.

l'institution émettrice, le plus souvent par le biais d'un établissement bancaire ou directement celle-ci, apres vérification de l'authenticité des coupures sera quant à elle dans l'obligation de procéder à un échange contre des équivalents en état de circulation.
Gaulois réfractaire –
Membre de l'APDTABDFM (Amicale Pour la Défense des Tranches A et B sur les Dix Francs Matthieu).

Le fuseau horaire utilisé est GMT+2:00.
L'heure actuelle est 16h44.