Menu

Qu'en pensez-vous ?

» Accès direct au dernier message

Auteur Message
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
. LIMITATION de VITESSE à 80 km/h

;( Dans moins de six mois, il va falloir lever le pied : on devra rouler à 80 Km/h au lieu de 90 Km/h sur toutes nos routes secondaires, les départementales et les nationales à double sens sans terre-plein central.
En savoir plus sur : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/01/09/pourquoi-abaisser-la-vitesse-a-80-km-h-sur-les-routes_5239333_4355770.html#irsEZAUoI73ZZDLE.99

La question est : Qu'en pensez-vous de cette nouvelle mesure à l'encontre des automobilistes ?











;( À mon avis, sur le prétexte de sauver des vies, c'est pour remplir les caisses de l'état !
La preuve est que dans les pays qui ont augmenté la limitation de vitesse, la mortalité a baissé.
Franchement, il y avait d'autres solutions à trouver : la limitation de vitesse selon l'état de la route ; par exemple sur les lignes droites (départementales et nationales) sans carrefour et avec une bonne visibilité, ce serait limité à 100 Km/h et sur nos routes de campagne avec des virages, limité à 80 Km/h.
Avez-vous d'autres idées à ce sujet ? Qu'en pensez-vous ? ;)
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
cjenial
Inscrit le : 09-02-2012
Messages : 10916
--
  
ludcor
Inscrit le : 27-07-2009
Messages : 3873
bonsoir à tous
je pense qu'il y aura toujours des "CONS" pour rouler à des vitesses excessives et que cela ne changera pas, il y aura toujours des morts sur la routes:snif:
les scooters vont rouler plus vite que les voitures(;0
les camions qui roulent relativement vite sur les petites routes pousseront papi et mamie qui roulent déjà doucement, il y aura peut être moins de morts mais les accidents seront plus nombreux, c'est l'assureur qui va être content, bonjour le prix:x
le choc avec les sangliers seront moins violents:°
vivement le retour de la 2CV et de la 4L:love:
Les chinois ont bien flairé l'affaire ils vont fabriquer à FOS SUR MER des pneus verts (dégradations du pneu à 85km/h, au dessous durée à vie du pneu):8D
mais ne croyez pas que nos hommes politiques vont rouler à 80 ils seront accompagnés par nos gendarmes toutes sirènes hurlantes pour aller plus vite mais eux ils ont le droit
cela changera rien à leur exploitation de la population nous payons ils en profitent
tiens ça bouge en Tunisie!
et en France ??????
je dis cela mais je me déplace qu'à pieds la semaine :D
J'attends votre visite sur mon site http://ludcorcollection.free.fr/
 Membre de http://www.marignanenumismatique.fr/
les rêves ne sont jamais inutiles c'est pour ça qu'ils existent
cjenial
Inscrit le : 09-02-2012
Messages : 10916
c'est pas rouler a 80
c'est rouler a quatre
  
miragex
Inscrit le : 19-12-2015
Messages : 398
Jean-Claude,

Un Pinot Noir australien ??

Je gare ma voiture et viens trinquer, à toute.
Augustin Dupré (1748-1833)  graveur général des monnaies
urane
Inscrit le : 10-07-2011
Messages : 2607
Urane

Mor ar douar evit ar yec’hed.
cjenial
Inscrit le : 09-02-2012
Messages : 10916
Citation: "ludcor"

​je dis cela mais je me déplace qu'à pieds la semaine :D

normal on nous a dit LA FRANCE EN MARCHE!!!!!!

  
Frenchlover
Inscrit le : 16-07-2013
Messages : 4966
Je cherche une pétition contre, mais qui ne soit pas du front national. Vous avez une idée ?
Numista referee for Ascension Island, Falkland Islands, Saint Helena, Saint Helena & Ascension, South Georgia & S. Sandwich Islands, Tristan da Cunha
Ecapoe Numista team
Inscrit le : 07-12-2013
Messages : 2248
Une anerie bien sûr.
Et ce que ca va couter, remplacer quelques 10nes de milliers de panneaux sur les routes, des réglages à faire partout, les bouquins de code de la route etc etc.
On a autre chose á faire.

Et si je suis plutot pour les contrôles de vitesse mais je dois admettre qu'en France, ils semblent bien faits pour gagner du fric (j'habite en Autriche et ici on ne se fait pas pincer pour 5 kms de dépassement sauf en agglomération).
Quand l'Histoire et la Géographie se croisent sur nos pièces de monnaie ...
Referee for Austria-Habsburg, Austrian Netherlands, Austrian States, Bohemia, Silesia.
Traducteur, demandez en cas de besoin ! Translator, ask if you need !
Nefer
Inscrit le : 26-11-2016
Messages : 134
bonsoir

Moi qui roule beaucoup à moto , que puis-je en penser à part que c'est une arnaque à fric comme la plupart des lois qu'ils nous pondent sans arrêt .
Comme le stipule le post un peu plus haut qui énumère le nombre de mort chaque année , et notamment les suicides , combien sont dû à des situations critiques à cause des taxes bien trop élevées et autres mises au normes pour les entreprises ou commerces qui sont obligés de fermer ,donc qui génère des fermetures et des pertes d'emploi , pour moi c'est l'état le plus grand assassin dans notre pays !!!!!
Et je me vois mal rouler à 80 km/h avec ma moto , par contre j'adapte ma vitesse en fonction de la route où je me trouve , ça m'arrive de rouler moins vite que la loi me l'autorise si pour moi il y a danger ...

Voilà mon avis
urane
Inscrit le : 10-07-2011
Messages : 2607
Citation: "cjenial"​c'est pas rouler a 80
​c'est rouler a quatre
​Dans le même esprit :

Urane

Mor ar douar evit ar yec’hed.
urane
Inscrit le : 10-07-2011
Messages : 2607
Bientôt avec notre permis de conduire on pourra rouler à 80 km/h.
Les voitures sans permis peuvent rouler à 70 km/h suivant certaine configuration, route en pente etc...
alors pour 10 km/h de différence ??????
Urane

Mor ar douar evit ar yec’hed.
patrius37
Inscrit le : 13-03-2007
Messages : 68
Citation: "Frenchlover"​Je cherche une pétition contre, mais qui ne soit pas du front national. Vous avez une idée ?
​Bonjour,
Voici un lien pour signer une pétition contre la baisse de la vitesse sur les routes
https://www.mesopinions.com/petition/politique/francais-disent-limitation-vitesse-80km
il s'agit d'un organisme totalement neutre et que j'utilise régulièrement.
Bon dimanche à tous
cjenial
Inscrit le : 09-02-2012
Messages : 10916
il leur faut d'abort qu'ils soit cohérant

sur certaines route vous voyez un panneau vous autorisant de rouler a 90 puis plus loin un autre rappel 70
  
Al Louarn
Inscrit le : 26-09-2011
Messages : 2707
En retraite je vais partir vivre en Allemagne...

Vive les autoroutes GRATUITES no limite....
Je me suis fait plaisir l'été dernier à pousser ma voiture au max...

Et pourtant pas plus de mort qu'en France

Sur le réseau secondaire....C'est quand même plus intelligent quand France....
Puisque la vitesse est modulée en fonction des possibles dangers de la route...
De 100 KM/heure à parfois seulement 70....

A cogiter......

Autrement pour la France OK pour le 80 KM/h....Cela sera encore plus facile pour moi de doubler les voitures avec ma Versys 650 Kawa X-D
http://naoned.jimdo.com/
http://naonedcpa.jimdo.com/
Nefer
Inscrit le : 26-11-2016
Messages : 134
le téléphone au volant ne doit pas être sans conséquence sur l'augmentation du nombre de mort sur les routes , ça c'est logique que ce soit réprimandé plus sévèrement !!!
franche92
Inscrit le : 07-11-2011
Messages : 1669
Yves, tu nous demandes notre avis, merci de nous inviter à nous exprimer et confronter nos points de vue ! Je pense pas que sur ce sujet la solution soit unique et encore moins triviale. Chacun aura, de part son expérience de la route, une part du puzzle, une partie des solutions possibles.
Je me lance donc avec mon point de vue sur le sujet.

Pour moi, la vraie raison de ce (mauvais) choix est que la vitesse est une des seules choses qu'on sait mesurer de manière fiable (donc non contestable), et de manière automatique (pas besoin de payer des yeux pour observer).

En installant plein de radars on a donc l'impression de faire quelque chose, d'agir en faveur d'une diminution du nombre de vie sur nos routes. car, oui il FAUT faire quelque chose. Ce n'est pas normal qu'en prenant la route le matin on joue à la roulette russe et que chaque jour 10 personnes ne rentrent pas chez elles en partant en vacances, au travail ou voir des amis... (sans parler des accidentés, parfois à vie !)

C'est donc une solution de facilité mais on est tous d'accord ici, ça ne changera malheureusement rien aux chiffres, enfin à ceux du nombre de morts, pas à ceux des revenus liés aux contraventions ! X-D

A mon avis les axes payants seraient :
  1. plus de préventions : fatigue au volant, passage à niveaux (encore de tragiques exemples récemment), zigzag sur autoroute, les animaux de compagnies en cages, la ceinture de sécurité, la cohabitation avec les autres usagers (vélos, piétons, motos, ...), stage avec des simulations en conditions critiques (freinage d'urgence, sur route sèches, mouillées, verglacées, ...)
  2. Travaux d'aménagement des zones de dangers : là encore, on utilise trop souvent le radar comme une rustine au lieu de supprimer le problème
  3. Des contrôles ! En plus de 10 ans de permis à plus de 10 000 km par an je n'ai jamais été contrôlé une seule fois ! J'aurais pu ne pas avoir de permis, pas d'assurance, pas CT, ça aurait été pareil...

De plus je vois que vous êtes nombreux à être adeptes des 2 roues et je vous comprends largement ! (liberté, vitesse, mécanique, ...) mais faites toujours attention à vous les amis, on a beau dire ce qu'on veut vous êtes les plus vulnérables sur la route ! J'ai eu 2 accidents en voiture, les 2 avec des 2 roues. 1 fois refus de priorité d'un scooter. l'autre fois freinage d'urgence d'une moto sur route mouillée (moto non assurée !! :snif:;(). heureusement les 2 sont repartis entier sur leurs 2 jambes mais j'ai eu à chaque fois très très peur (eux aussi j'espère)...
François
Aucune pièces ne se trouve à l'adresse que j'utilise pour mes échanges
urane
Inscrit le : 10-07-2011
Messages : 2607
Urane

Mor ar douar evit ar yec’hed.
ALM
Inscrit le : 10-09-2009
Messages : 32003
bonjour

le problème aussi c'est qu'on laisse rouler des automobilistes dont leur état de santé (mauvaise vue etc...) ne leur permet pas : à la radio j'ai entendu parler de la nécessité de faire passer une visite médicale pour le renouvellement du permis de conduire
ALM
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Faite ce que je dis , mais pas ce que je fais !
Le premier ministre flashé à 150 km/h au lieu de 110, et qui nous oblige bientôt à rouler à 80 Km/h sur nos routes ; jamais, je n'ai roulé à cette vitesse. À chaque fois que je suis pris en excès de vitesse, c'était toujours pour moins de 5 km/h au dessus de la vitesse autorisé et je ne me sens pas du tout être un criminel !

http://www.bfmtv.com/politique/quand-edouard-philippe-se-faisait-retirer-son-permis-pour-exces-de-vitesse-et-rendait-le-tout-public-1346166.html
http://www.lepoint.fr/politique/quand-edouard-philippe-roulait-a-150-km-h-10-01-2018-2185466_20.php
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Bonjour,
Le Sénat n'est pas convaincu du 80 Km/h sur nos routes :
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/80-km-h-sur-les-routes-le-d%C3%A9bat-rebondit-au-s%C3%A9nat/ar-AAv5K9t?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
Canaan
Inscrit le : 16-01-2018
Messages : 1890
Bonjour,
Pour ma part je pense à la difficulté de rouler à 80km/h, car on est trop haut pour rester en 4ème, et en même temps trop bas pour passer la 5ème ! :~
« Je ne veux pas être possédé par ce que je possède. »
« Tout ce qui n'est pas nécessaire, n'est pas utile. »  (Francis Lalanne)
michel86
Inscrit le : 16-02-2010
Messages : 6185
Il y a un peu de ça :°

Les voyages formant la jeunesse , vivement le prochain départ ,  ça sera ou  ? je ne sais pas encore , quand ? plus tard .....
michel86
Inscrit le : 16-02-2010
Messages : 6185
Les voyages formant la jeunesse , vivement le prochain départ ,  ça sera ou  ? je ne sais pas encore , quand ? plus tard .....
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
La grogne monte contre la limitation à 80 km/h !
80 km/h : des milliers de motards contre la « sécurité rentière »
Les manifestations contre l'abaissement de la vitesse sur les routes gagnent l'ensemble du territoire, les associations appelant à se mobiliser jusqu'à l'été.

À Carcassonne, la mobilisation a été importante et ne fait que commencer, promettent les motards soutenus par des automobilistes.
Des milliers de motards, ainsi que des automobilistes, se sont rassemblés samedi dans plusieurs villes de France pour s'opposer à l'abaissement à 80 km/h de la vitesse sur les routes secondaires.
En Dordogne, d'où est parti ce mouvement de grogne générale, une manifestation à l'appel du collectif Colère 24 ! lancé sur Facebook par un maçon de 32 ans, Leandro Antonio qui se veut apolitique, a rassemblé en fin de matinée près d'un millier de personnes à Périgueux. Outre la limitation à 80 km/h, les manifestants protestaient également contre la vie chère et l'augmentation de la CSG, en entonnant la Marseillaise.
À Mâcon (Saône-et-Loire), où quelque 2 000 motards étaient réunis, des incidents ont éclaté après qu'une délégation a été reçue à la préfecture. Un feu a été allumé devant le bâtiment public et un policier a été blessé aux côtes après avoir reçu un coup de pied dans le ventre. Marlène Germain, directrice de cabinet du préfet de Saône-et-Loire, a dit à l'AFP « condamner cet acte de violence ».
À Bordeaux, un cortège d'environ 2 000 motards et automobilistes a fait route vers la préfecture de région avec la ferme intention d'en décorer la façade de guirlandes de papier hygiénique. Leur mot d'ordre : « Ras le casque ! ».
« Sécurité rentière, toujours en marche », pouvait-on lire à Lille sur des écriteaux satiriques, accrochés à l'arrière de la quarantaine de cylindrées.
Passer à 80 km/h, « ça crée de la frustration », explique Bruno Leman, qui roule pour le loisir depuis 30 ans. « Je pense que le but, c'est plutôt de générer des PV et de faire de l'argent », estime celui qui dit ne pas être « un fou de vitesse ».
100 km/h en Allemagne
Dans les Ardennes, un cortège d'environ 200 motards et automobilistes a fait un circuit d'une soixantaine de kilomètres autour de Charleville-Mézières, en roulant à 80 km/h.
Dans de nombreux points du territoire, comme ici à Saint-Étienne, les manifestants ont montré leur exaspération face aux décisions « venues d'en haut ».
« On va montrer ce que représente la vitesse de 80 km/h. Ça ne sauvera aucune vie. En Allemagne, on roule à 100 km/h sur les routes, en Grande-Bretagne à 97 km/h et au Danemark, ils sont passés à 90 km/h, preuve que ce n'est pas la vitesse qui change quelque chose », a fustigé le secrétaire de la Fédération française des motards en colère des Ardennes Éric Gilles.
À Toulon (Var), des motards des Bouches-du-Rhône et du Var ont effectué des rondes autour de la préfecture.
Ils étaient aussi un millier de personnes à Bourg-en-Bresse, 500 à Dijon, 300 à Chaumont, une centaine de voitures et autant de motos à Châteauroux, 300 à Blois, 300 à Cherbourg, 200 à participer à une opération escargot à Chartres, environ 140 motos et 60 voitures à Albi et autant à Castres (Tarn), une cinquantaine à Toulouse et 160 à Lyon. La circulation sur l'A20 à hauteur de Limoges a aussi été perturbée par une opération escargot.
Le gouvernement a annoncé l'abaissement à partir du 1er juillet à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les routes à double sens sans séparateur central, espérant sauver « entre 350 et 400 » vies chaque année.
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
michel86
Inscrit le : 16-02-2010
Messages : 6185
Les voyages formant la jeunesse , vivement le prochain départ ,  ça sera ou  ? je ne sais pas encore , quand ? plus tard .....
Canaan
Inscrit le : 16-01-2018
Messages : 1890
Excellent michel86 :D
« Je ne veux pas être possédé par ce que je possède. »
« Tout ce qui n'est pas nécessaire, n'est pas utile. »  (Francis Lalanne)
ajearou17
Inscrit le : 07-10-2017
Messages : 73
En Flandre (ex-Belgique), c'est 70 km/h, le plus souvent 50 et dès qu'on entre dans uncentre urbain,c'est 30.
J'ignore si cela a eu pour effet de réduire les accidents mortels. Si oui OK ! Quoi qu'il en soit cela fait en tous cas marcher le commerce: les marchands de panneaux et/ou de radars, l'Etat qui se sucre avec les amendes et le bonheur de ces policiers qui préfèrent ne pas avoir affaire à des terroristes ou autres violents.
cjenial
Inscrit le : 09-02-2012
Messages : 10916
le problème est ; qu'allons nous faire des anciens panneaux
moi je me vois bien les recycler en frisbees ou en boucliers lors des manifestations
si vous avez d'autres solution proposez les ;au ministère du recyclage et de l'argent perdu
  
cjenial
Inscrit le : 09-02-2012
Messages : 10916
Trop beau pour être vrai. L’annonce ressemble à un tract de marabout qui promet chance au travail et le retour de l’être aimé. Sauf que là, il s’agit des (vrais) gendarmes de l'Oise. Ils livrent leur astuce imparable pour ne plus jamais payer de contravention pour excès de vitesse
.
Indice : c’est un peu ironique.
« Étonnamment, très peu de gens connaissent cette astuce simple, mais géniale », assurent les gendarmes. Pour « éviter astucieusement les amendes pour excès de vitesse », les militaires détaillent une liste détaillée de trois points à suivre scrupuleusement.
Une recette en trois étapes
Il faut commencer par regarder « attentivement les panneaux » ronds cerclés de rouge avec un nombre dedans. « le nombre indique la vitesse maximale autorisée », précisent les gendarmes.
Ensuite il faut regarder le compteur de vitesse de son véhicule, qui se trouve « normalement sur le tableau de bord, devant le siège du conducteur ». En mémo, ils soulignent que l’aiguille « indique la vitesse à laquelle vous roulez ».
Dernier point, « le plus difficile », reconnaissent les militaires : « Ajustez votre vitesse en fonction du nombre indiqué sur le panneau de signalisation ».
Publicité
Magique. La personne qui parvient à enchaîner ces trois étapes ne pourra jamais se voir infliger d’amende par les services de police et de gendarmerie pour excès de vitesse. Après ça, qui pourra encore dire que les forces de l’ordre n’ont pas d’humour ?
  
ALM
Inscrit le : 10-09-2009
Messages : 32003
bonsoir

c'est fait pour que les gens qui préfèrent rouler vite prennent davantage l'autoroute que les routes à 80

ainsi l'état pourra récupérer un max d'argent avec les péages !!!
ALM
alfa31
Inscrit le : 19-09-2010
Messages : 4286
Citation: "cjenial"
​le problème est ; qu'allons nous faire des anciens panneaux
​moi je me vois bien les recycler en frisbees ou en boucliers lors des manifestations
​si vous avez d'autres solution proposez les ;au ministère du recyclage et de l'argent perdu
​Des roues pour vos véhicules, ça devrait tenir le coup :O...sauf pour mon Alfa :°
Cuore sportivo/La vita è troppo corta per non guidare Italiano.
Coeur sportif/La vie est trop courte pour ne pas conduire une Italienne.
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Vitesse limitée à 80 km/h : des sénateurs demandent à Philippe de suspendre l'application !
http://www.europe1.fr/societe/vitesse-limitee-a-80-kmh-des-senateurs-demandent-a-philippe-de-suspendre-lapplication-3569105
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
franche92
Inscrit le : 07-11-2011
Messages : 1669
Vu sur Twitter, c'est vrai qu'il faut penser global !! :`

François
Aucune pièces ne se trouve à l'adresse que j'utilise pour mes échanges
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Limitation à 80 km/h: le gouvernement se crash-test :

Elle devait être «transparente, honnête et rigoureuse», mais personne n’a eu connaissance de ses résultats. Face au refus du Gouvernement de fournir des données sur l’expérimentation de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h, une association a réalisé un recensement des accidents survenus dans les zones concernées... Accrochez vos ceintures.
Rouler ou se faire rouler. L'association 40 millions d'automobilistes prouve que la limitation de vitesse à 80 km/h ne réduit pas la mortalité routière. Pire, l'accidentalité aurait même augmenté avec la mise en place de l'expérimentation sur laquelle se base le gouvernement pour proposer sa réforme controversée.

Embouteillages infinis, personnes bloquées: une Apocalypse blanche paralyse la France
Sur la seule année pleine de l'expérimentation, soit l'année 2016, tous les indicateurs repartent à la hausse: «30 blessés sont alors à déplorer, soit autant qu'en 2013, plus qu'en 2012 (26) et non loin de 2014 (31), qui est la pire année en nombre de victimes (34) et de gravité des accidents» déplore Pierre Chasseray, délégué général de l'association, à l'hebdomadaire Le Point.Initié en 2015 par Bernard Cazeneuve, mise en œuvre en juillet de la même année, jusqu'en juin 2017, l'expérimentation à 80 km/heure a été réalisée sur 86 km de routes secondaires dans la Drôme, la Haute-Saône et entre la Nièvre et l'Yonne. «Comment, en effet, tirer, d'aussi faibles sections d'étude et sur une période aussi courte, un résultat qui soit éclairant?», s'interroge l'hebdomadaire, qui a eu connaissance en avant-première des résultats de l'enquête, pour le moins alarmants.
L'association a recensé tous les accidents de la circulation survenus entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2016 sur les 3 sections routières concernées par l'expérimentation de la baisse de la vitesse autorisée, grâce aux fichiers du Bulletin d'analyse des accidents corporels de la circulation (BAAC) du Ministère de l'Intérieur. « Des chiffres que le gouvernement s'est toujours refusé de donner», explique Pierre Chasseray à Ouest France.

Français au volant: un manque d'esprit civique
«La compilation de l'ensemble des fichiers de données "lieux", "caractéristiques", "véhicules" et "usagers" a permis de déterminer avec précision le lieu des accidents, le nombre et la catégorie des usagers impliqués ainsi que la gravité de leurs blessures», décrit l'association dans son communiqué. Par respect de la vie privée, les données concernant les responsabilités et les causes des accidents, comme une vitesse excessive ou inadaptée, sont en revanche indisponibles.

https://fr.sputniknews.com/france/201802151035162124-france-votesse-limitation/
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
zenapt
Inscrit le : 31-05-2014
Messages : 707
Citation: "ystankous"
Limitation à 80 km/h: le gouvernement se crash-test :

​Elle devait être «transparente, honnête et rigoureuse», mais personne n’a eu connaissance de ses résultats. Face au refus du Gouvernement de fournir des données sur l’expérimentation de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h, une association a réalisé un recensement des accidents survenus dans les zones concernées... Accrochez vos ceintures.
​Rouler ou se faire rouler. L'association 40 millions d'automobilistes prouve que la limitation de vitesse à 80 km/h ne réduit pas la mortalité routière. Pire, l'accidentalité aurait même augmenté avec la mise en place de l'expérimentation sur laquelle se base le gouvernement pour proposer sa réforme controversée.

​Embouteillages infinis, personnes bloquées: une Apocalypse blanche paralyse la France
​Sur la seule année pleine de l'expérimentation, soit l'année 2016, tous les indicateurs repartent à la hausse: «30 blessés sont alors à déplorer, soit autant qu'en 2013, plus qu'en 2012 (26) et non loin de 2014 (31), qui est la pire année en nombre de victimes (34) et de gravité des accidents» déplore Pierre Chasseray, délégué général de l'association, à l'hebdomadaire Le Point.Initié en 2015 par Bernard Cazeneuve, mise en œuvre en juillet de la même année, jusqu'en juin 2017, l'expérimentation à 80 km/heure a été réalisée sur 86 km de routes secondaires dans la Drôme, la Haute-Saône et entre la Nièvre et l'Yonne. «Comment, en effet, tirer, d'aussi faibles sections d'étude et sur une période aussi courte, un résultat qui soit éclairant?», s'interroge l'hebdomadaire, qui a eu connaissance en avant-première des résultats de l'enquête, pour le moins alarmants.
​L'association a recensé tous les accidents de la circulation survenus entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2016 sur les 3 sections routières concernées par l'expérimentation de la baisse de la vitesse autorisée, grâce aux fichiers du Bulletin d'analyse des accidents corporels de la circulation (BAAC) du Ministère de l'Intérieur. « Des chiffres que le gouvernement s'est toujours refusé de donner», explique Pierre Chasseray à Ouest France.

​Français au volant: un manque d'esprit civique
​«La compilation de l'ensemble des fichiers de données "lieux", "caractéristiques", "véhicules" et "usagers" a permis de déterminer avec précision le lieu des accidents, le nombre et la catégorie des usagers impliqués ainsi que la gravité de leurs blessures», décrit l'association dans son communiqué. Par respect de la vie privée, les données concernant les responsabilités et les causes des accidents, comme une vitesse excessive ou inadaptée, sont en revanche indisponibles.

https://fr.sputniknews.com/france/201802151035162124-france-votesse-limitation/
​1) Sputnik est un média de désinformation, bras politique du Kremlin pour vomir sa haine de l’occident ;
2) Un argument de poids devrait être soulevé - environs 58000 accidents corporels en France l’an dernier, puis 3500 morts. À titre de comparaison c’est plus de 4x le nombre d’homicides volontaires (meutre au premier degrés) en 2017 (825)...
3) Ce graphique est assez illustratif sur la corrélation des politiques de matière de sécurité routière et nombre de morts sur les routes
https://goo.gl/images/cQaBRx

La mesure est donc, à mon sens, largement justifiée.
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Bonsoir,
Pour répondre à zenapt auquel je respecte entièrement son avis concernant la limitation de vitesse à 80 Km/h !
Je ne fais pas de politique médiatique, mais je trouve, tout de même, intéressant, de voir ce qu'en pense certaine presse, ici 'Sputniknews", sur ce sujet, vu de l'étranger.
Il y a aussi les avis différents des personnes qui conduisent à longueur d'année (plus de 20000 kms) et celles qui ne conduisent qu'occasionnellement (moins de 5000 kms). pour ma part, je fais parti des conducteurs qui roulent plus de 20000 kms, et tous les ans, je me fais flashé pour des excès de vitesse ne dépassant pas les 10 km/h au dessus de la vitesse autorisée et souvent à 1 ou 2 km/ au dessus de la vitesse retenue. Je ne me sens pas, pour autant, être un criminel , et l'amende est la même que si l'on dépasse de 1 ou de 19 Km/h la vitesse autorisée. La réduction de 10 km/h ne va pas changer énormément la mortalité sur nos routes. Selon les sources de l' Inserm, l' Insee et bien d'autres organismes, les accidents de la route sont à 15° place des causes de mortalité en France. Voir le tableau en fin de ce lien : https://www.lecurionaute.fr/mortalite-de-quoi-meurt-on-en-france-en-2016/
Je pense que ce gouvernement devrait plutôt s'attaquer à d'autres problèmes que celui de la vitesse, mais, c'est tellement plus facile et ça rapporte gros à l'état, de plus que les radars ont moins rapporté ces dernières années : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/07/24/20002-20150724ARTFIG00147-les-radars-deviennent-moins-rentables.php
Ce n'est que mon avis, et libre à chacun de penser en libre conscience... vaste sujet !
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
gmn50
Inscrit le : 09-09-2011
Messages : 1210
Plus que la vitesse, c'est l'état des routes qui est en cause. Depuis que l'état a transféré ses compétences en ce domaine aux collectivités locales (sans transférer les budgets...) la situation s'est dégradée. Alors je suggère que TOUS les produits des PV soient réinvestis dans les infrastructures routières. Aménagement des carrefours dangereux, réfection des chaussées, marquage au sol etc... Ensuite, on met en place des limitations de vitesse adaptées aux conditions de circulation suivant la nature de la voie et non le profit qu'on peut en tirer. Et que nos politiques (quelques soient leurs tendances...) ne se donnent pas bonne conscience avec des mesures inutiles et coûteuses.
C'est en voulant connaître toujours davantage qu'on se rend compte qu'on ne sait pas grand-chose. (P. DAC)
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Rouen : nouvelle manifestation des Motards en Colère contre la limitation à 80 km/h
La Fédération française des Motards en Colère mène une opération escargot dans l'agglomération de Rouen (Seine-Maritime) contre l'abaissement de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires, nouvelle mesure du gouvernement Philippe.

AFP Publié le 24/02/2018
Non aux 80 km/h. C'est le motif de la colère des "motards" en ce samedi 24 février 2018. Ils se sont réunis ce matin à 10h sur l'esplanade Saint-Gervais à Rouen (Seine-Maritime) à l'appel de la Fédération française des Motards en Colère (FFMC) pour protester contre cette nouvelle mesure du gouvernement. La FFMC, tout comme l'association 40 millions d'automobilistes estime que cette limitation ne permettra pas de réduire le nombre de tués sur les routes. Les deux organisations dénoncent la mise en place d'un "arsenal répressif" contre les usagers de la route. En janvier et en février déjà, quelques milliers de conducteurs de deux-roues avaient manifesté à Rouen et Caen.
L'abaissement de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires est une des nouvelles mesures en faveur de la sécurité routière portées par le gouvernement Philippe. Elle devrait entrer en vigueur sur l'ensemble du territoire le 1er juillet prochain. Selon les porteurs de ce projet, elle pourrait sauver entre 350 et 400 vies chaque année.
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
- 80 km/h sur les routes : Macron et Philippe vont-ils reculer ?
Enfin, peut-être, allons nous en échapper, du moins en partie ? : sous la pression des départements et de membres de la majorité, l'abaissement de la vitesse maximale sur les routes secondaires à 80 km/h pourrait être limité. Lire ce lien pour plus de détails : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/80-km-h-sur-les-routes-macron-et-philippe-vont-ils-reculer/ar-BBJYu2o?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
- Macron pourrait lâcher Philippe sur la limitation de la vitesse à 80km/h.
Le président et le premier ministre ne seraient-ils plus d'accord ? Lire ce lien pour plus de détails :
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/macron-pourrait-l%C3%A2cher-philippe-sur-la-limitation-de-la-vitesse-%C3%A0-80km-h/ar-BBKaysK?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Le président et le Premier ministre ont des avis parfois divergents, comme sur l'abaissement de la limitation de vitesse à 80km/h.
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
La réduction de la vitesse à 80 km/h validée par une étude, les ruraux les plus touchés !
La polémique du pour et du contre continue : voir ce lien pour plus de détails :
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/la-r%C3%A9duction-de-la-vitesse-%C3%A0-80-km-h-valid%C3%A9e-par-une-%C3%A9tude-les-ruraux-les-plus-touch%C3%A9s/ar-BBKmHye?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Mais, malgré les manifestations et tout ce que l'on a entendu, à mon avis, on n'y échappera pas ! Pour ma part, je ne changerai pas mes habitudes ; j'adapterai toujours ma vitesse à l'état de la route !
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
Nefer
Inscrit le : 26-11-2016
Messages : 134
Bonjour
Pour ma part, je roulerai comme avant et comme avant j'essaierai de ne pas me faire prendre avec leurs maudits radars .....
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Macron sur les 80 km/h sur les routes : «Si ça ne marche pas, on ne continuera pas»
Faut pas rêver ! Un fois la loi, mise en place, aucun risque de revenir en arrière...
http://www.leparisien.fr/societe/macron-sur-les-80-km-h-sur-les-routes-si-ca-ne-marche-pas-on-ne-continuera-pas-12-04-2018-7660371.php
Ils ne vont pas rechanger tous les panneaux dans deux ans, et comme ça va bien rapporter à l'état, on ne tue pas la poule aux œuf d'or.
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Nous n'y sommes pas encore aux 80 Km/h, mais la chasse aux contrevenants est déjà commencée.
L'état va pouvoir se refaire une santé grâce aux voitures-radars : https://actu.fr/normandie/evreux_27229/testees-dans-leure-voitures-radar-privees-debarquent-normandie_16466370.html
Les voitures-radars privées commenceront à flasher dès lundi.
Après un an de tests, cinq voitures-radars privées seront lancées le lundi 23 avril 2018 sur les routes Normandes avant de coloniser l'ensemble du réseau français d'ici 2020.
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
Canaan
Inscrit le : 16-01-2018
Messages : 1890
Bonsoir,

Bein les bretons, on en profite avant la limitation à 80km. :°
« Je ne veux pas être possédé par ce que je possède. »
« Tout ce qui n'est pas nécessaire, n'est pas utile. »  (Francis Lalanne)
michel86
Inscrit le : 16-02-2010
Messages : 6185
on en est pas loin :P

Les voyages formant la jeunesse , vivement le prochain départ ,  ça sera ou  ? je ne sais pas encore , quand ? plus tard .....
Canaan
Inscrit le : 16-01-2018
Messages : 1890
Les radars ont de l'humour :
« Je ne veux pas être possédé par ce que je possède. »
« Tout ce qui n'est pas nécessaire, n'est pas utile. »  (Francis Lalanne)
Canaan
Inscrit le : 16-01-2018
Messages : 1890
Mamie en profite :
« Je ne veux pas être possédé par ce que je possède. »
« Tout ce qui n'est pas nécessaire, n'est pas utile. »  (Francis Lalanne)
cjenial
Inscrit le : 09-02-2012
Messages : 10916
et celui là
https://www.ouest-france.fr/normandie/boischampre-61570/boischampre-un-automobiliste-intercepte-213-km/h-5746092
  
Canaan
Inscrit le : 16-01-2018
Messages : 1890
En effet, 123km/h en dessus de la vitesse autorisée... :o
« Je ne veux pas être possédé par ce que je possède. »
« Tout ce qui n'est pas nécessaire, n'est pas utile. »  (Francis Lalanne)
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Non, un choc à 80 km/h n'est pas deux fois moins violent qu'à 90 km/h !
Depuis quelques jours, la Sécurité routière a débuté la communication autour de la limitation de vitesse à 80 km/h. Un spot radio affirme qu'un choc serait deux fois moins violent qu'à 90 km/h. Ce qui est physiquement faux. Voir ce lien qui vous l'explique : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/non-un-choc-%C3%A0-80-km-h-nest-pas-deux-fois-moins-violent-qu%C3%A0-90-km-h/ar-AAxiLOb?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
C'est au 1er juillet 2018 qu'entrera en vigueur la baisse de limitation de vitesse sur les routes secondaires, qui passera de 90 km/h à 80 km/h. Pour tenter de mieux faire accepter cette mesure hautement impopulaire, la Sécurité routière a mis en place une campagne de communication sur de multiples supports. Un spot télévisé compare ainsi cette nouvelle mesure à l'obligation de porter la ceinture de sécurité, en 1973, à la baisse du taux d'alcoolémie en 1983, ou encore à la limitation de 50 km/h en ville, en 1990. Manière pour le gouvernement de signifier son espoir de faire baisser de nouveau la mortalité routière.
Sur les réseaux sociaux, ce sont une quinzaine de clips mettant en scène la présentatrice Marion Jollès-Grosjean au volant d'une voiture, avec pour passager des experts sur différents sujets (pilote, accidentologie…). Et à la radio, trois spots sont diffusés sur des chaînes de grande écoute. Un de ceux-ci affirme qu'un choc à 90 km/h est deux fois moins violent qu'à 80 km/h.
La violence du choc directement liée à l'énergie cinétique.
C'est une leçon élémentaire de physique : la violence d'un choc est directement liée à l'énergie cinétique à dissiper. Celle-ci est égale au produit de la masse du véhicule et du carré de sa vitesse, divisé par deux. C'est-à-dire que pour un véhicule d'une tonne, l'énergie cinétique à dissiper est de 312 kJ à 90 km/h, et de 246 kJ à 80 km/h. Soit une différence de 21 %, bien loin du chiffrage du simple au double annoncé par la Sécurité routière, qui n'a pas été en mesure de nous donner des éléments pour justifier ses conclusions. "Ils veulent tellement vendre leur mascarade qu'ils sont prêts au mensonge. Un bref retour en classe de physique leur ferait du bien !", persifle Pierre Chasseray, Délégué général de l'association 40 Millions d'Automobilistes.
Il existe pourtant sur le net une page qui affirme qu'un choc à 80 km/h est deux fois moins violent qu'à 90 km/h. Ce site dénommé "sécurité routière plus" est tenu par Jacques Robin, ancien vice-président de la Ligue contre la violence routière. L'hypothèse y est prise que les véhicules sont conçus pour absorber l'énergie cinétique d'un choc à 60 km/h… Et qu'il suffit de comparer le différentiel de vitesse pour déduire les conséquences du choc. "À 90 km/h nous sommes éloignés de 30 km/h de la vitesse du crash-test (60 km/h), tandis qu'à 80 km/h nous en sommes éloignés de seulement 20 km/h : les dommages corporels sont donc les 2/3 de ceux subis à 90 km/h, soit une minoration de 0,67. En tenant compte des deux minorations 0,79 (liée à la différence d'énergie cinétique, NDLR) et 0,67, la minoration totale de la décélération et gravité des blessures subies par le corps des occupants entre 90 et 80 km/h s'établit donc à 0,79 x 0,67 = 0,53."
Une démonstration qui fait bien rire Pierre Chasseray. "Que ce soit à 80 km/h ou à 90 km/h, un choc avec un obstacle fixe entraîne la mort. C'est le cas de tout choc à plus de 65 km/h."
Des voitures conçues pour un choc à 64 km/h
"Il est vrai que nous n'effectuons pas de crash-test à plus de 64 km/h, étant donné les exigences réglementaires et celles d'Euro NCAP", nous confirme un ingénieur en crash d'un grand constructeur. Mais il est simpliste d'en tirer la conclusion qu'une structure arrête d'absorber l'énergie cinétique au-delà. De quoi rendre complètement bancal le calcul de Jacques Robin : l'absorption d'un choc par une voiture est bien plus complexe qu'une simple règle de proportionnalité basée sur un différentiel de vitesse. Les constructeurs mettent au point des simulations numériques matricielles extrêmement complexes pour prédire la déformation, et donc la manière dont l'énergie est absorbée lors d'un choc.
© Fournis par CROQUE FUTUR Le vol plané du Volvo XC90 lancé à 80 km/h dans un fossé
Impossible par ailleurs de faire une généralité. Toutes les voitures ne sont pas égales face à un même choc. Selon la conception des modèles, un crash sera plus ou moins violent à la même vitesse, et tel ou tel modèle aura un seuil différent, à partir duquel la structure perdra progressivement sa capacité à protéger les occupants. C'est la raison pour laquelle l'association Euro NCAP a fait du classement de sécurité passive sa raison d'être. Et certains constructeurs, comme Volvo qui a fait de la sécurité son cheval de bataille, vont plus loin que les exigences réglementaires. Voilà qui a permis à sa berline S60 de briller au crash-test à faible recouvrement de l'IIHS (Institut américain des assureurs pour la sécurité routière) dès sa première itération en 2012, face à des concurrentes qui n'avaient jamais pris en compte cette problématique.
Une publicité mensongère pour faire accepter les 80 km/h
L'affirmation de la Sécurité routière qu'un choc est deux fois moins violent à 80 km/h qu'à 90 km/h franchit donc la frontière entre pédagogie et propagande mensongère. D'autant plus qu'elle ne s'applique qu'aux automobilistes : un motard ne dispose pas de la zone de déformation qui entre dans le calcul, ce qui fait que la réduction n'est que de 21 %. Avec des conséquences dramatiques à 80 km/h comme à 90 km/h. Il semble nettement plus pertinent de mettre en avant les distances de freinage réduites, qui permettent d'éviter un accident. Car qui dit vitesse réduite dit manoeuvre d'évitement plus facile.
Ce n'est malheureusement pas la première fois que la Sécurité routière met en avant des arguments discutables pour justifier ses actions. Il en est ainsi du chiffre qui ressort très souvent, d'une baisse de mortalité de 4 % pour chaque km/h de baisse de vitesse moyenne. Celui-ci est basé sur une étude suédoise de la fin des années 1960, plus vraiment d'actualité…
Il en va de même des distances de freinage : dans son infographie pédagogique pour justifier la baisse de la limitation de vitesse, la Sécurité routière affiche des distances de freinage d'un autre temps : 45 mètres à 90 km/h sur sol sec, alors même que nos confrères de l'Auto Journal ont mesuré le mois dernier les principaux modèles de la catégorie des petits SUV (type Renault Captur et Peugeot 2008) entre 30 m et 35 m. Pas sûr que cette propagande suffise à convaincre les 76 % de Français opposés à cette mesure, selon une étude menée par l'assureur Axa en avril.
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
cjenial
Inscrit le : 09-02-2012
Messages : 10916
celle ci n'est pas mal non plus
http://www.varmatin.com/faits-divers/les-gendarmes-saisissent-sa-voiture-et-multiplient-les-exces-de-vitesse-il-recoit-les-pv-en-prison-depuis-trois-ans-231012
  
Canaan
Inscrit le : 16-01-2018
Messages : 1890
Pour citer l'article B. :
"La voiture de Malik Kessaci a été attribuée aux gendarmes de la section de recherches de Marseille... qui ne respectent visiblement pas les limitations de vitesse."
« Je ne veux pas être possédé par ce que je possède. »
« Tout ce qui n'est pas nécessaire, n'est pas utile. »  (Francis Lalanne)
cjenial
Inscrit le : 09-02-2012
Messages : 10916
z)!!!!
  
ludcor
Inscrit le : 27-07-2009
Messages : 3873
bonsoir à tous
je rentre de 15 jours de vacances au canada
la réglementation routière est de:
50 en ville
80 sur route
100 sur autoroutes
s'ils respectent la limitation en ville, il en est autrement sur les routes et autoroutes
moyenne sur la route 100 , l'autoroute 120 minimum dans les deux cas
obligé de rouler comme eux, quand vous roulez à 100 sur l'autoroute et qu'un camion vous colle au cul pendant qu'un autre vous double .ceux ne sont pas nos petits semi d'europe. apres une ou 2 frayeurs vous roulez pour que les camions ne vous doublent plus
j'ai fait plus de 2000 kilomètres, je n'ai pas vu d'accident et seulement 2 voitures arrêtées par la police
pourtant les amendes sont très excessives et les retraits de points aussi
vivement le retour:


ludovic
J'attends votre visite sur mon site http://ludcorcollection.free.fr/
 Membre de http://www.marignanenumismatique.fr/
les rêves ne sont jamais inutiles c'est pour ça qu'ils existent
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Limitation de vitesse à 80km/h: Collomb émet des réserves, Edouard Philippe le recadre.
SECURITE ROUTIERE : Le ministre de l’Intérieur a toutes les peines du monde à défendre la limitation de la vitesse à 80km/h portée par Edouard Philippe…
Visiblement la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires fait quelque peu tiquer Gérard Collomb. Interpellé sur cette question jeudi soir lors d'une réunion publique à Rungis , à l’occasion du premier anniversaire du gouvernement, le ministre de l’Intérieur a répondu en souriant : « Je prends un joker sur la question ».
Tous les détails sur ce lien : https://www.20minutes.fr/politique/2273523-20180518-limitation-vitesse-80kmh-collomb-emet-reserves-edouard-philippe-recadre
Une mesure qui fait débat.
Cette sortie a tout de suite relancé le débat sur l’impopularité de la mesure. Le député Les Républicains de la Manche Philippe Gosselin a jugé sur Twitter que «ce manque de solidarité gouvernementale montr[ait] bien l'entêtement d'Édouard Philippe sur le sujet», avant de l'inviter à «reculer et revenir au bon sens».
Ce manque de solidarité gouvernementale montre bien l’entêtement d’Edouard #Philippe sur le sujet. Il est encore temps de reculer et de revenir au bon sens !
Même son de cloche du côté de Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes, opposée à la mesure: «Quand on entend Édouard Philippe, on a l'impression qu'il est le seul à y être attaché», a-t-il regretté vendredi matin sur BFMTV. Pierre Chasseray, dont l'association apporte «son entier soutien» à Gérard Collomb dans un communiqué, a accusé le Premier ministre de rester «campé dans une posture politique».
Enfin, le député Front national Sébastien Chenu a affirmé vendredi sur RMC que la récente séquence illustre une mesure gouvernementale «mal pensée, mal instruite, mal communiquée, qui ne répond pas aux exigences de sécurité sur lequelles le gouvernement a essayé de la faire passer».
Un couac ?
Face à ces critiques, Édouard Philippe s'est dit «prêt à assumer» l'«impopularité» de la mesure. «Réduire le nombre de morts et de blessés sur les routes françaises est un véritable enjeu de politique publique», a-t-il déclaré depuis Strasbourg. Le chef de l'exécutif a ajouté «pouvoir compter sur l'engagement du ministre de l'Intérieur pour faire en sorte que cette décision du gouvernement soit mise en oeuvre dans d'excellentes conditions».
« C’est un joker, ce n’est pas un couac », a abondé Christophe Castaner. « Mais chacun peut avoir ses réserves, plusieurs ministres les ont exprimées », a-t-il poursuivi sur Franceinfo. « Je crois qu’aujourd’hui il faut avoir un peu de fermeté sur ces sujets-là, je sais que c’est impopulaire, mais vous voyez, il faut aussi assumer sa part d’impopularité si elle sauve des vies », a ajouté le secrétaire d’Etat en charge des Relations avec le Parlement et patron de La République en marche.
Gérard Collomb ironique ?
« C’est une mesure portée par le Premier ministre, reprise par le président de la République. Le ministre de l’Intérieur a son mot à dire puisqu’il est en charge de cette compétence », a noté pour sa part sur LCI le député LREM Sacha Houlié. Gérard Collomb est revenu sur ses propos prononcés la veille vendredi matin sur BFMTV et RMC. Et il a de nouveau exprimé des réserves estimant que si« le but recherché est un bon but, on a beaucoup de morts sur les routes de France... les routes départementales sont souvent des routes qui appartiennent aux départements, [et] il faut davantage travailler avec eux » pour appliquer la mesure. « Tout ce que fait le Premier ministre me plaît par définition », a-t-il ajouté dans un sourire pour tenter de clore cette polémique qui enfle.
Dans la foulée, la présidente de la Ligue contre la violence routière est revenu sur le «joker» du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb: «La majorité des accidents mortels ont lieu sur ces routes départementales qui n'ont pas de séparateur médian», a fait valoir Chantal Perrichon, estimant que c'est «une mesure de rupture qui va permettre de sauver des vies et éviter bien du chagrin et du malheur sur les routes de France».
Le président de la République, Emmanuel Macron a confirmé le mois dernier que l'abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h aurait lieu et ce dans le cadre d'une expérimentation de deux ans. Le chef de l’État avait alors justifié cette réforme par la nécessité de lutter contre la mortalité en hausse sur ces axes particulièrement dangereux mais il a pris un double engagement. Loin de venir « remplir les caisses de l’Etat » comme le dénoncent les opposants à la réforme, « tout l’argent [prélevé lors des contrôles de vitesse] sera versé aux hôpitaux qui soignent les blessés de la route », expliquait Emmanuel Macron.
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
Canaan
Inscrit le : 16-01-2018
Messages : 1890
« Je ne veux pas être possédé par ce que je possède. »
« Tout ce qui n'est pas nécessaire, n'est pas utile. »  (Francis Lalanne)
ALM
Inscrit le : 10-09-2009
Messages : 32003
bonjour

c'est à souhaiter qu'avec le bonus supplémentaire qui sera récolté par les radars, l'Etat pourra enfin entretenir ses routes !
ALM
ludcor
Inscrit le : 27-07-2009
Messages : 3873
Tiens c'est choquant le nouveau nom "ses routes" pour désigner les ministres, les sénateurs et les députés de France :x:°:P
J'attends votre visite sur mon site http://ludcorcollection.free.fr/
 Membre de http://www.marignanenumismatique.fr/
les rêves ne sont jamais inutiles c'est pour ça qu'ils existent
Canaan
Inscrit le : 16-01-2018
Messages : 1890
Bien vu
« Je ne veux pas être possédé par ce que je possède. »
« Tout ce qui n'est pas nécessaire, n'est pas utile. »  (Francis Lalanne)
ALM
Inscrit le : 10-09-2009
Messages : 32003
ALM
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Une nouvelle victime de la route ! il en faudrait beaucoup plus pour ne pas être stressé dans trois semaines quand il faudra respecter les 80 km/h ! Voir ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=hH3oJqo-TS0
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Découvrez les départements les plus touchés par la limitation à 80 km/h.
Plus d'un million de kilomètres de routes françaises devraient être concernés par le passage à 80 km/h dès le 1er juillet. On vous aide à mesurer l'impact de la mesure selon votre département.
Quel département sera le plus touché par le passage aux 80 km/h ? Afin d'isoler par département le réseau touché par la limitation de vitesse à 80 km/h qui entrera en vigueur le 1er juillet prochain, TomTom a "filtré" sa cartographie afin de ne retenir que les axes répondant physiquement aux critères de la limitation de la vitesse à 80 km/h. Ainsi, il ressort de l'enquête menée par Auto Plus que c'est la Dordogne qui devrait être la plus impactée par le passage aux 80 km/h avec 10.971 kilomètres de routes concernées et 26 radars passant à 80km/h.
En effet, à seulement trois semaines du passage de la mesure, le délégué interministériel à la Sécurité routière Emmanuel Barbe parlait de "400 à 450 000 kilomètres" de routes touchées, tout en confessant qu'il "ne savait pas exactement le nombre". Un manque de précisions surprenant quand on sait que plusieurs millions d'automobilistes sont sur le point d'être impactés.
Le gouvernement a largement sous-estimé le nombre de routes touchées
Le cartographe et fabricant de GPS TomTom a donc voulu en savoir plus. Son objectif est d'identifier et de chiffrer la longueur exacte du réseau concerné par la réduction de la vitesse à 80 km/h mais aussi combien de radars contrôleront le respect de cette limitation. Automobilistes et motards français peuvent ainsi contrôler selon leur département dans quelle mesure ils seront touchés par la limitation de vitesse. Le résultat est clair : le gouvernement a largement sous-estimé le nombre de routes concernées. Les 400.000 kilomètres passent ainsi à 466.000 (nationales, départementales), auxquels il faut ajouter 571.000 kilomètres totalement oubliés par l'estimation de l'État.
La France rurale la plus impactée
Au-delà des Périgourdins, les automobilistes de la Manche devront également abaisser leur vitesse et être prudents puisque 8.844 kilomètres de routes seront concernés par l'abaissement à 80 km/h. L'Aveyron la talonne de près avec 8.770 kilomètres de routes sur lesquels il faudra lever le pied et faire attention au contrôle de 20 radars. En Charente-Maritime, 8.692 kilomètres de voies routières seront impactées par le changement avec 22 radars. L'Ile-et-Vilaine verra 8.561 kilomètres de ses routes impactés et 27 radars abaissés. La Seine-et-Loire conclut le top 5 des départements les plus touchés par la limitation de vitesse avec 8.382 kilomètres impactés et 27 radars. De 8 kilomètres impactés à Paris, à 10 791 kilomètres en Dordogne, c'est donc bien la France rurale qui sera le plus durement touchée.
https://www.msn.com/fr-fr/finance/actualite/d%C3%A9couvrez-les-d%C3%A9partements-les-plus-touch%C3%A9s-par-la-limitation-%C3%A0-80-km-h/ar-AAyrPgi?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Société - 80 km/h : tout ce qui va changer ou non le 1er juillet.
Cela faisait des mois que le 80 km/h était «dans les tuyaux». Mais il va désormais falloir s’y faire car il devient réalité le 1er juillet. Tour d’horizon de ce qui va changer sur nos routes. 20 000 panneaux sont à remplacer dans toute la France.
Cette fois, c’est officiel. Édouard Philippe a signé, ce vendredi, le décret instaurant à partir du 1er juillet l’abaissement de la vitesse sur la plupart des routes départementales, de 90 km/h à 80. Il sera publié ce dimanche au journal officiel, malgré une opposition très vive sur le sujet. Qu’est ce qui changera et ne changera pas ?
Certaines portions resteront limitées à 90 km/h.
La réduction de la vitesse maximale de 90 à 80 km/h s’applique dès le dimanche 1er juillet sur les routes bidirectionnelles à chaussée unique sans séparateur central (NDLR : une glissière ou une barrière en béton). TomTom, spécialiste de la cartographie, a calculé qu’un million de km de routes sont concernées en France dont 466 000 km de nationales ou départementales.
Pour les autres, de toutes petites routes, ces limites sont très théoriques. Petit bémol mais pas des moindres : le décret signé par le Premier ministre stipule que « la vitesse sur des sections de routes comportant au moins deux voies affectées à un même sens de circulation est relevée, sur ces seules voies, à 90km/h ».
Vous pourrez donc vous retrouver sur une même route nationale ou départementale avec des portions limitées à 80km/h et certains passages limités à 90km/h. Mais dans ce cas, un panneau « 90 » devra le signaler. « Le département du Rhône se retrouve ainsi à devoir installer quinze panneaux à 80km/h mais plus d’une centaine de panneaux à 90km/h », explique-t-on à Matignon.
Les radars seront recalibrés… Plus de 1 800 radars (fixes, tronçons, etc.), soit plus de la moitié du parc français, sont disposés le long d’axes concernés par la nouvelle limitation de vitesse. « Ils seront recalibrés d’ici le 1er juillet », assure le délégué interministériel à la sécurité routière Emmanuel Barbe.
Gare aux excès de vitesse car « il n’y aura pas de temps de latence » entre la mise en place de la mesure et la sanction, prévient Matignon. Si vous ne respectez pas le 80 km/h, vous serez flashé. Selon le décompte de TomTom, c’est en Seine-et-Marne que les conducteurs seront le plus contrôlés avec 47 radars fixes sur les tronçons limités à 80 km/h contre seulement 26 en Dordogne.
…et les GPS mis à jour. Les entreprises ont dû se débrouiller toutes seules. « La sécurité routière n’a pas été capable de nous donner des bases de données sur les routes concernées. Ils feraient mieux de s’appuyer sur nos services », se moque Fabien Pierlot, le patron de Coyote pour qui le changement de vitesse a été un énorme chantier depuis 6 mois. « À minuit une, même les membres de cette communauté payante disposant des tout premiers boîtiers seront informés », assure-t-il.
© TomtomLes GPS seront automatiquement mis à jour./LP
Idem chez TomTom où l’on affirme que les « 5 millions d’utilisateurs vont pouvoir s’adapter au changement de vitesse ». L’entreprise vend ses propres GPS, mais fournit aussi les données aux écrans GPS intégrés de Renault, PSA ou Toyota.
Attention : « Les mises à jour se feront automatiquement sur nos boîtiers et sur certaines Renault immatriculées entre 2008 et 2 010 », prévient le fabricant. Mais pour les autres il faudra peut-être faire un tour sur le site du constructeur ou même chez le concessionnaire.
Les panneaux ne seront pas tous changés. Il y a plus de 20 000 panneaux à changer en France mais Emmanuel Barbe le concède : ils ne seront peut-être pas tous en place le long des routes d’ici le 1er juillet car leur remplacement se fera « au dernier moment ». « D’ici quinze jours, les départements pourront choisir de changer les panneaux 90km/h, de les enlever ou de les masquer », explique le délégué interministériel.
Dans le doute, si vous roulez sur une route sans panneau, partez du principe qu’elle est limitée à 80. Mais tous les automobilistes ne sont pas logés à la même enseigne. Sur l’ensemble d’Ile-de-France, où circulent potentiellement 12 millions d’habitants, moins de 7500 km de routes sont concernées. En Dordogne, trente fois moins peuplée que la région parisienne, plus de 10 000 km de routes sont impactés.
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/soci%C3%A9t%C3%A9-80-km-h-tout-ce-qui-va-changer-ou-non-le-1er-juillet/ar-AAyImgz?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
LOI PUBLIÉ LE 18/06/2018 - 17:00
80 km/h : un recours devant le Conseil d'État
Deux associations veulent faire annuler le décret des 80 km/h

Deux associations ont déposé un recours devant le Conseil d'État pour lutter contre le décret du "80 km/h", qui a été publié ce dimanche 17 juin.
La Ligue de défense des conducteurs et l'Automobile club des avocats ont déposé, ce lundi 18 juin 2018, un recours contre le décret du "80 km/h", publié au Journal officiel le 17 juin.

L'objectif est de faire annuler l'application au 1er juillet du 80 km/h sur le réseau secondaire. Deux arguments sont avancés par les deux associations. D'abord, un manquement au principe d'égalité est avancé : comme le soulignaient 28 présidents de départements qui réclamaient en mars un aménagement au cas par cas de la mesure, le 80 km/h aura beaucoup plus d'impact sur les territoires ruraux où la voiture est souvent la seule façon de se déplacer.

Des expérimentations remises en cause
D'autre part, c'est l'argument scientifique qui est remis en cause. Les deux associations dénoncent le manque de rigueur des expérimentations qui fondent l'argumentaire en faveur du décret. Auto Plus avait d'ailleurs enquêté sur ce sujet et découvert des expérimentations parfois très discutables, avec des conditions changeantes. L'État avait plus tard précisé que la mesure du 80 km/h ne s'appuyait pas sur ces tests, qui n'auraient servi qu'à étudier de quelle manière la vitesse moyenne des automobilistes baisse avec une limitation de vitesse moins élevée.

Si le recours contre ce décret aboutit, ce ne sera pas avant l'application du 80 km/h : la procédure prend habituellement entre 6 mois et 1 an.
https://news.autoplus.fr/80-kmh-recours-loi-decret-conseil-detat-1528192.html
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Contre les 80 km/h, les Hautes-Alpes suppriment les 70 !
Pour protester contre la nouvelle limitation à 80 km/h sur les routes secondaires, le département des Hautes-Alpes a pris mardi un arrêté supprimant les zones à 70 km/h.
"Avec l'abaissement par le gouvernement de la vitesse autorisée à 80 km/h, les limitations à 70 km/h n'ont plus de sens. L'idée, c'est de clarifier le réseau", a expliqué Jean-Marie Bernard, le président (LR) du conseil départemental. Mardi, le département des Hautes-Alpes, en pointe dans la fronde contre la limitation à 80 km/h de la vitesse maximale sur les routes secondaires, a pris un arrêté supprimant les zones à 70 km/h existant sur certaines portions de son réseau.
Un vote pour maintenir la limitation à 90km/h :
En avril, l'élu avait déjà symboliquement fait voter une délibération pour le maintien de la vitesse maximale autorisée sur le réseau routier des Hautes-Alpes à 90 km/h. Il entendait ainsi protester contre la décision du gouvernement d'abaisser à 80 km/h la vitesse autorisée sur les réseaux secondaires dans les départements.
Mais un mois plus tard, le service de contrôle de légalité de la préfecture des Hautes-Alpes avait estimé que la collectivité ne pouvait délibérer sur le sujet des vitesses autorisées, cette compétence n'étant pas départementale. "La délibération du conseil départemental se trouve entachée d'illégalité et doit à ce titre être retirée", avait fait valoir la préfecture, citant l'article R413-1 du Code de la route.
Pour l'heure, Jean-Marie Bernard n'a toujours pas retiré la délibération votée en avril et attend qu'elle le soit sur décision du tribunal administratif. Il assure que sa nouvelle initiative est cette fois "en conformité avec le Code de la route". Voir ce lien : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/contre-les-80-km-h-les-hautes-alpes-suppriment-les-70/ar-AAzePDn?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
80 km/h : que va-t-il se passer à partir de dimanche ? Plus que deux jours à 90 km/h sur la plupart de nos routes ! Beaucoup de personnes disent qu'ils ne changeront pas leurs habitudes...
C'est dimanche 1er juillet qu'entre en vigueur l'abaissement à 80 km/h de la vitesse sur certaines routes départementales. Quelles sont celles qui sont concernées par cette mesure controversée ?

On en parle depuis plusieurs mois, mais l'entrée en vigueur de la limitation de vitesse à 80 km/h - au lieu de 90 km/h - sur les routes départementales sera effective dimanche 1er juillet. "Treize mètres, c'est ce qui vient de lui sauver la vie en roulant à 80 km/h" : à cette occasion, un clip est diffusé depuis quelques jours par la Sécurité routière pour promouvoir l'abaissement de la vitesse. Le décret d'application est paru le 15 juin au Journal officiel. Une mesure critiquée par des élus, qui refusent de se mettre en ordre de marche, et des associations.
Quelles routes sont concernées ?
A compter du 1er juillet, cette limitation s'appliquera sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central (muret, glissière), soit 40% du réseau routier français. Le Premier ministre Edouard Philippe s'est toujours dit "prêt à assumer l'impopularité" de cette disposition qui permettra, selon lui, de sauver 300 à 400 vies par an. Si selon les chiffres officiels, 400.000 à 450.000 kilomètres de voies sont concernées, Auto Plus fait état d'un million de routes impactées.
Selon une étude de la Sécurité routière, un automobiliste gagne 13 mètres en distance de freinage lorsqu'il roule à 80 km/h, contre 90 km/h, sur des routes bidirectionnelles sans séparateur central. Elle relève également que le temps perdu sur un même trajet de 39 km entre un véhicule roulant à 90 km/h et un autre à 80 km/h ne représente qu'une minute et 32 secondes.
Des départements plus ou moins touchés
Le site spécialisé a listé les départements qui seront les plus touchés par cette mesure, en faisant appel au fabricant de GPS et cartographe TomTom. On retrouve la Dordogne (10.971 km), la Manche, l'Aveyron, la Charente-Maritime ou encore l'Ille-et-Vilaine. Parmi les moins impactés : Paris (0 km) et les départements d'Ile-de-France, le Territoire de Belfort (340 km), les Alpes-Maritimes, la Corse du Sud ou encore les Hautes-Alpes.
Tous les panneaux seront-ils changés ?
En Loire-Atlantique, 210 panneaux doivent être posés sur les 4.400 km de routes départementales, pouvait-on lire dans la presse régionale. Le ministère de l'Intérieur évalue à 11.000 le nombre de panneaux de signalisation à changer, pour un coût global de 6 à 12 millions d'euros. Ces modifications sont à la charge des collectivités et doivent ensuite être remboursées par l'Etat.
Alors que la mesure est controversée, certains départements pourraient décider de ne pas les remplacer. C'est notamment le cas de la Creuse. La présidente du département, Valérie Simonet (Les Républicains), a indiqué qu'elle laisserait l'opération entièrement à la charge de l'Etat. "En l'absence de concertation, que l'Etat se débrouille", a-t-elle ainsi lancé au micro de France Bleu. Début mars, 27 autres présidents de conseils départementaux, plutôt de centre-droit, ont écrit au Premier ministre pour lui faire part de leur courroux.
Remonté contre la mesure, le département des Hautes-Alpes a pris un arrêté supprimant les zones à 70 km/h existant sur certaines portions de son réseau. "Avec l'abaissement par le gouvernement de la vitesse autorisée à 80 km/h, les limitations à 70 km/h n'ont plus de sens. L'idée, c'est de clarifier le réseau", a expliqué à l'AFP Jean-Marie Bernard, le président (LR) du conseil départemental.
Et s'ils ne le sont pas ?
Mais attention, car si les panneaux ne sont changés, les automobilistes ne respectant pas les 80 km/h pourront quand même être sanctionnés. C'est ce qu'expliquait il y a peu au JDD Emmanuel Barbe, le monsieur Sécurité routière du gouvernement, en rappelant une notion essentielle du code de la route : "Nous avons un système de limitation de vitesse par défaut." En clair, nul conducteur n'est censé ignorer la loi ; les panneaux servent d'aide-mémoire. Les automobilistes ne pourront donc pas arguer d'une absence de signalisation pour contester une amende. Dans un sondage publié en avril, 76% des Français se déclaraient opposés à cet abaissement de la vitesse.
Une expérimentation prévue pour durer deux ans
L'abaissement de 90 à 80 km/h est une expérimentation prévue pour durer deux ans. "On rendra transparent les résultats. Si ça ne marche pas, on ne continuera pas. Si c'est inégal, les départements reprendront la main", avait déclaré Emmanuel Macron lors de son interview sur TF1 à Berd'huis dans l'Orne le 12 avril dernier. "Tout le monde va rester calme, si dans deux ans ça ne marche pas, on arrêtera", avait-il renchéri. Le président de la République avait également indiqué que "durant ces deux années, l'argent qui sera perçu si des contraventions sont données, on le mettra pour les hôpitaux qui soignent les blessés de la route".
Une "clause de rendez-vous" est fixée au 1er juillet 2020. "Si les résultats ne sont pas à la hauteur de nos espérances, [...] le gouvernement prendra ses responsabilités", avait également assuré Edouard Philippe.
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/80-km-h-que-va-t-il-se-passer-%C3%A0-partir-de-dimanche/ar-AAziaZ4?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Tous les radars seront-ils paramétrés pour flasher à 80 km/h dès le 1er juillet ?
La Direction Interministérielle de la Sécurité Routière (DISR) assure que les 1 100 radars fixes qui sont implantés sur les routes impactées par l’abaissement de la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h seront réglés dès le 1er juillet. L"Etat manque d'argent , il faut que ça rapporte de suite, et pas de temps à perdre, si ce n'est, pour nous, sur la route ! Le premier ministre a bien dit "L’objectif n’est pas d’emmerder le monde", mais, à mon avis, c'est bien pour nous racketter.
Le dimanche 1er juillet, la vitesse maximale autorisée sera abaissée de 90 à 80 km/h sur le réseau secondaire des routes de campagne (précisément sur les axes bidirectionnels sans séparateur central). Soit 400 000 kilomètres.
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/tous-les-radars-seront-ils-param%C3%A9tr%C3%A9s-pour-flasher-%C3%A0-80-km-h-d%C3%A8s-le-1er-juillet/ar-AAzjStQ?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Routes à 80 km/h : "L’objectif n’est pas d’emmerder le monde", dit Édouard Philippe.
Le Premier ministre justifie cette mesure qui entrera en vigueur dimanche. La loi sera appliquée dès lors, même si les forces de l’ordre feront preuve de pédagogie, a-t-il déclaré.
https://www.sudouest.fr/2018/06/29/routes-a-80-km-h-l-objectif-n-est-pas-d-emmerder-le-monde-dit-edouard-philippe-5190086-10407.php
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Dernier jour pour rouler à 90 Km/h sur nos "chères" routes !
Tout ce que vous avez voulu savoir sur le passage à 80 km/h :

Dimanche, sur 400 000 kilomètres de routes de campagne à double sens de circulation, la vitesse maximale autorisée est abaissée de 90 km/h à 80 km/h. Voici nos réponses à (presque) toutes vos questions sur le sujet.
Combien cela va-t-il coûter ?
Entre «5 et 10 millions d’euros», répondait le délégué interministériel à la sécurité routière (DISR) Emmanuel Barbe, en marge de la conférence de presse d’Edouard Philippe où il présentait le projet, début janvier. «Le panneau doit répondre à des normes très strictes. Le prix est de 200 euros la pièce», avance le DISR. Un chiffre que les fabricants contactés estiment supérieur à la réalité, mais que nous confirme Julien Vick, directeur général du syndicat des équipements routiers, qui regroupe ces entreprises : «En moyenne, c’est 80 euros le panneau, et environ 120 euros la pose» (deux personnes et une camionnette au moins doivent être mobilisées).
Le gouvernement prévoit d’installer jusqu’à 40 000 panneaux «80». «Le moins sera le mieux, car avec trop de panneaux, on s’y perd», prévient le DISR. 20 000 panneaux 90 km/h au moins devraient être démontés et remplacés, ce qui permettra de ne pas dépenser d’argent pour installer de nouveaux mâts. Quant au réglage des radars, son coût serait négligeable, affirment les autorités.
Qui va payer ?
«Ce sont les gestionnaires de voiries, pour l’essentiel les conseils départementaux, mais aussi des communautés de communes, qui ont la responsabilité de "panneauter"», avance le DISR, Emmanuel Barbe. L’Etat ne possède que 4% des routes concernées. «Le coût de transition de la mesure et le coût de changement des panneaux de signalisation seront entièrement financés par l’Etat», promettait Matignon. Traduction du DISR : «Les gestionnaires de voiries décident et installent, l’Etat rembourse.»
La mesure va-t-elle rapporter 335 millions à l’Etat ?
C’est ce qu’avançait Autoplus en décembre. Car la diminution de la vitesse maximale autorisée a déjà été expérimentée pendant deux ans, entre le 1er juillet 2015 et le 1er juillet 2017. Sur les 86 kilomètres testés, Autoplus a constaté que les radars automatiques flashaient quatre fois plus. Par extrapolation, nos confrères ont calculé qu’à l’échelle du territoire (400 000 kilomètres de voies concernées), cela «représenterait une manne de 335 millions d’euros» annuels.
Interrogé sur ce chiffre par CheckNews, le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, concède : «Oui, quand on implante un nouveau radar, ou qu’on baisse la limitation de vitesse, il y a plus de flashs.» Cependant, il assure que ses services sont dans l’impossibilité de confirmer ou d’infirmer le calcul d’Autoplus. «Dans le cas de l’expérimentation, les gens n’étaient peut-être pas tous au courant que la vitesse avait été baissée», veut croire le fonctionnaire. Et de rappeler l’«effet temps»: plus le temps passe, moins il y a de flashs, car les gens s’habituent.
Cette décision de baisser la limitation est «sans lien avec une quelconque motivation financière», assurait le Premier ministre en janvier. Mais le gouvernement s’attend bien à faire rentrer de l’argent dans les caisses puisqu’un «fonds d’investissement pour la modernisation des structures sanitaires et médico-sociales qui seront destinées à la prise en charge des accidentés de la route» sera créé et «doté de l’intégralité du surplus des recettes perçues par l’Etat, liée à l’abaissement des vitesses maximales», annonçait Matignon.
Les sociétés qui fabriquent les nouveaux panneaux ont-elles vu grimper le cours de leur action ?
Les plus gros poissons du secteur assurent que la mesure du gouvernement ne va pas changer grand-chose. «Au mieux, on peut espérer avoir 25% du marché [des nouveaux panneaux]», avance l’entreprise Girod. «Cela représente quelques milliers de panneaux, alors qu’on peut en produire 12 000 par semaine. Il n’y a pas vraiment d’effet d’aubaine.» Même son de cloche chez Lacroix City : «On va être 4 ou 5 gros opérateurs à se partager le marché, ça ne va pas changer grand-chose à nos activités», nous répond le directeur général de l’entreprise.
Pourtant, il semblerait que les actionnaires des deux entreprises se soient réjouis de la mesure. Celle-ci a fuité dans la presse dès le début du mois de décembre, avec un article dans le Point. Un peu de moins de trois semaines plus tard, la publication par le site Moto-net d’une note de la Sécurité routière destinée aux préfets confirme les informations de l’hebdomadaire. Pendant le mois de décembre, les cours des actions des entreprises Signaux Girod et Lacroix (dont Lacroix City est une filiale) ont gagné environ 3 euros, soit un peu plus de 10%. Une nouvelle hausse de la valeur des participations aux capitaux des deux entreprises intervient entre le 1er et le 9 janvier, avec un nouveau gain d’environ 3 euros.
En résumé, l’action monte une première fois quand la presse affirme que le gouvernement voudrait réduire la vitesse maximale autorisée, puis quand l’annonce a effectivement lieu. Si les responsables des deux entreprises ne nient pas que la réduction de la vitesse maximale autorisée a pu enthousiasmer les actionnaires, ils préfèrent mettre en avant un autre facteur : la publication des (bons) résultats de fin d’année. Signaux Girod a publié les siens le 30 novembre, avec une augmentation de 1,5% du chiffre d’affaires sur l’année. Celui de Lacroix City, a lui augmenté de 4,3% sur l’exercice, selon un communiqué du 19 décembre.
Les radars sont-ils déjà paramétrés pour flasher au-delà de 80 km/h ?
La DISR vous répond :
Environ 1100 radars fixes sont implantés sur les routes impactées par l’abaissement de la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h
Ces appareils seront modifiés pour le 1er juillet, date de mise en œuvre de la mesure de baisse de la vitesse.
Rouler moins vite, c’est moins dangereux ?
Le lien positif entre vitesse et risque d’accident était déjà observé dans les années 80 par les chercheurs Goran Nilsson et Rune Elvik, dans une étude qui a fait date. C’est avant tout le lobby des automobilistes qui met en cause ces conclusions (Libé a d’ailleurs consacré un long article à cette bataille de chiffres). Ainsi l’association 40 millions d’automobilistes se fonde sur une étude de la Société de calcul mathématique, commandée par la Ligue de défense des conducteurs, qui contredit Nilsson et Elvik. L’absence de «compétences épidémiologiques» des auteurs de cette contre-étude, selon l’accidentologue Claude Got interrogé par Libé, suffit à la délégitimer.
Pour enfoncer le clou de la limitation, le gouvernement français remonte dans le temps. En janvier, Edouard Philippe s’appuyait sur les chiffres entre 2002 et 2005. Dans l’intervalle, les radars automatiques ont fait leur apparition, et la vitesse moyenne de jour est passée de 92 à 85 km/h, disent les chiffres de la sécurité routière. Soit une baisse de 7%. Sur la même période, la mortalité sur les routes à double sens hors agglomération a diminué… de 37%. Un cas pratique grandeur nature qui accrédite les études de Nilsson et Elvik.
L’augmentation de la vitesse maximale autorisée a-t-elle fait baisser les accidents au Danemark ?
Un contre-exemple venu du Danemark apporterait de l’eau au moulin des anti-limitation. De 2011 à 2014, la Direction danoise des routes (Vejdirektoratet) a conduit une expérience sur 100 kilomètres de routes rurales, où la limitation de vitesse a été augmentée, passant de 80 km/h à 90 km/h. Dans un rapport final (publié en 2016 en danois et partiellement en anglais), elle revient sur l’impact qu’a eu l’augmentation sur la sécurité des routes :
Si l’on considère les sections observées comme une seule, 15 accidents et 11 dommages corporels ont été enregistrés annuellement durant la période de l’étude. Durant la période précédant l’étude, un total de 18 accidents et 13 dommages corporels avaient été enregistrés.
«Cela ne correspond pas à un changement significatif du nombre d’accidents et de dommages corporels», lit-on dans le rapport. Toutefois, selon ces résultats, on peut donc calculer qu’il y a eu une baisse de 17% des accidents et de 15% des dommages corporels durant l’étude. Attention cependant à ne pas tirer des conclusions trop hâtives puisque selon un porte-parole de la Direction danoise des routes, interrogé par le Copenhagen Post après la publication du rapport en avril 2016 :
Sur un certain nombre de routes de qualité relativement mauvaises et dans des zones avec des routes qui se rejoignent, il n’y a pas vraiment eu une baisse du nombre d’accidents telle qu’on a pu l’observer sur l’ensemble des sections de l’étude entre 2011 et 2014.
En janvier 2017, comme le rapporte le Copenhagen Post, le gouvernement danois a décidé d’augmenter les limites de vitesse sur certaines routes rurales.
Le nombre de morts sur la route augmente-t-il plus vite que la circulation ?
Selon les chiffres de la sécurité routière, 3 384 personnes ont été tuées en 2014, 3 461 en 2015 et 3 477 en 2016. Cela représente respectivement des augmen­tations annuelles de 3,5%, 2,2% et 0,5%.
Pour mesurer l’évolution de la circulation, les autorités se fondent sur l’indice de circulation sur le réseau routier national. A réseau constant, cet indice, et donc la circulation, a augmenté de 1,8% en 2014, 2,8% en 2015 et 1,4% en 2016.
En 2014, le nombre de morts a proportionnellement plus augmenté que la circulation. Les deux valeurs ont progressé sensiblement de la même manière en 2015. Et en 2016, il y a eu une plus forte croissance de la circulation que du nombre de morts.
Rouler moins vite, ça pollue moins ?
«Sans conteste, la réponse est oui»,écrivent des universitaires de Lyon-I à qui la question a été posée. Il est toutefois intéressant de remarquer que le motif écologique n’est pas primordial dans l’argumentaire gouvernemental. Dans le dossier de presse revient tout juste une infographie, où l’on peut lire qu’en «roulant à 80 km/h plutôt qu’à 90 km/h», on émet 30 % de CO2 en moins. La source ? «L’Ademe», répond le DISR, qui assure qu’il a une confiance absolue dans les chiffres communiqués par ses services.
En fait, dans un rapport de 2014, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie n’est pourtant pas si catégorique : «Il est généralement considéré que la diminution de la vitesse réduit les consommations de carburant et les émissions unitaires de polluant. Cependant, plusieurs autres facteurs interviennent (type et âge des véhicules, pente de la voie, charge, fluidité du trafic, etc.), ce qui rend plus complexe la relation entre vitesse et pollution de l’air.» Conclusion de l’étude : sur les routes et autoroutes, baisser la limitation de vitesse de 10 km/h peut réduire de 20 % les émissions d’oxyde d’azote et de particules fines PM10, «la baisse de concentrations de polluants dans l’air pouvant atteindre 8% selon les polluants», écrit l’agence. Par contre, en ville, «les résultats sont plus contrastés». Certaines émissions peuvent même augmenter dans un scénario de baisse de la vitesse maximale.
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/tout-ce-que-vous-avez-voulu-savoir-sur-le-passage-%C3%A0-80-km-h/ar-AAznhKO?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
cjenial
Inscrit le : 09-02-2012
Messages : 10916
---
  
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
La vérité sur les 80 km/h !
Pourquoi il ne fallait pas baisser la limitation de vitesse à 80 Km/h sur nos routes ?

Pas d'impact sur la pollution
LES FAITS

Les études menées par des organismes de surveillance de la qualité de l’air montrent que passer d’une vitesse de 90 à 80 km/h entraîne un rejet plus important de composés organiques volatils, et n’a qu’un impact minime sur les émissions d’oxyde d’azote. Sans compter que plus on passe de temps sur la route, plus on pollue !
Chez nos voisins européens, on roule plus vite qu'en France et il y a moins de morts sur les routes
En 2012, le Danemark et l’Angleterre ont vu leur mortalité routière baisser à trois décès pour 100 000 habitants. Pourtant, le Danemark a augmenté les limitations de vitesse de 110 à 130 km/h sur son réseau autoroutier. Et au Royaume-Uni, on roule à 100 km/h (60 miles) sur le réseau secondaire.
En Allemagne, où on roule aussi à 100 km/h sur le réseau secondaire, et sans limitation de vitesse sur une partie des autoroutes, le nombre de tués sur la route a été le même qu’en France en 2013, pour 20 % d’habitants en plus. D’autres pays réfléchissent à relever leurs limitations de vitesse : c’est le cas actuellement au Luxembourg et en Suisse.
Il est faux de relier systématiquement vitesse et mortalité
Des études indépendantes montrent que la formule mathématique sur laquelle se base la Sécurité routière (1% de vitesse en moins = 4% de morts en moins) est fausse. Si elle était exacte, il suffirait d’ailleurs de réduire la vitesse de 25 km/h pour qu'il n'y ait plus aucun mort sur les routes de France…
La preuve : en 2012, la vitesse moyenne a augmenté en France. Et pourtant, le nombre de tués sur la route a diminué de presque 8%. C’était déjà le cas entre 1998 et 2002.
Pour vraiment diminuer le nombre de morts, l’Etat ferait mieux d’entretenir le réseau routier - le facteur infrastructure est présent dans 40% des accidents mortels.
Des risques en plus pour le conducteur
En abaissant la vitesse à 80 km/h, les voitures et les motos roulent à la même vitesse que les camions, ce qui multiplie le risque de dépassements dangereux.
En augmentant encore une fois le nombre de panneaux et les différences de limitations, on détourne l’attention du conducteur de la route. Et plus celui-ci roule lentement, plus les risques de somnolence ou d’utilisation du smartphone sont élevés.
Les flashs des radars multipliés par quatre
La Ligue de Défense des Conducteurs a mené l’enquête sur les radars les plus lucratifs de France. Résultat : ceux qui flashent le plus sont majoritairement installés à des endroits où la vitesse a été abaissée. Lorsque la limitation de vitesse est abaissée au niveau d’un radar, la rentabilité de celui-ci est multipliée jusqu’à quatre fois.
Une explosion des PV et des retraits de permis... et des chômeurs !
Avec les limitations à 90 Km/h, plus de 34 500 PV pour excès de vitesse étaient dressés chaque jour, et plus de 14 millions de points de permis retirés chaque année. Les conséquences sociales sont dramatiques : 90 000 personnes perdent déjà leur permis chaque année, et une sur trois perd son emploi par la suite.
Sur des routes à 80 Km/h truffées de radars-pièges, une baisse des limitations entraînera inéluctablement un doublement ou un triplement de ces chiffres...
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ludcor
Inscrit le : 27-07-2009
Messages : 3873
Les accidents domestiques représentent 32 décès par jours, ce sont des accidents de la vie courante comme des chutes, étouffements, piqûres venimeuses, noyades, intoxications, électrocutions…
La France compte 20 000 décès par an dû à des accidents de la vie de tous les jours. Les chutes mortelles sont en tête des accidents domestiques avec 26 chutes mortelles par jour. Outre les accidents de la vie courante, dans cette catégorie il existe un autre fléau en France, les accidents de la circulation. Ils représentent 10 décès par jour, un accident sur cinq est lié à l’alcool, malgré les nombreuses campagnes de prévention routière, de nombreuses automobilistes continuent de conduire avec un taux d’alcoolémie supérieur à celui autorisé. Les accidents de la route font aussi énormément de blessés, nous avons répertorié 72 000 blessés l’année dernière en France.
J'attends votre visite sur mon site http://ludcorcollection.free.fr/
 Membre de http://www.marignanenumismatique.fr/
les rêves ne sont jamais inutiles c'est pour ça qu'ils existent
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
:o Que fait-on pour les 20 000 décès causés par les accidents domestiques ? RIEN ! Ça ne rapporte rien à l'état. Et pourtant, ces accidents sont en nette progression !
Par contre pour les accidents de la circulation 3 600 morts, la nouvelle limitation de vitesse, qui devrait permettre de sauver 200 à 300 vies, va faire rentrer beaucoup d'argent dans les caisses de l'état : désormais, des primes seront versées aux policiers qui verbalisent le plus !;(
Contraventions – La prime à la distribution de PV existe bel et bien, à en croire des documents de la police nationale consultés par Auto Plus. A la clef 600 euros par an pour les plus zélés.
La politique du chiffre pour verbaliser les automobilistes n’est pas un mythe. Les neuf compagnies de CRS autoroutières et les vingt-deux unités de motards sont récompensées selon le nombre de contraventions distribuées, selon nos confrères du magazine Auto Plus, qui ont pu consulter des documents internes de la police nationale.

Les PV pleuvent en Île-de-France, à Pau, à Reims
« Pour chaque prune distribuée, les différentes brigades sont créditées d’un nombre de points précis. Et à l’issue d’une période de douze mois, les deux compagnies et les deux unités qui ont accumulé le plus de points sont gratifiées d’une prime annuelle. Cette dernière est ensuite équitablement partagée entre les agents du service concerné. Gain pour chacun : 600 euros ! », lit-on dans l’hebdomadaire.
Les membres des quatre brigades les plus promptes à verbaliser obtiendraient ainsi une prime annuelle conséquente. Selon ce classement, ce sont les CRS d’Ile-de-France Nord et Ile-de-France Ouest qui sont les plus zélés. Du côté des motards, les unités de Pau et de Reims sont en tête. A l’inverse, les compagnie de CRS Rhône-Alpes-Auvergne et les motards de Nice sont en queue de peloton.
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ALM
Inscrit le : 10-09-2009
Messages : 32003
je rebondi sur les accidents domestiques pour évoquer une catastrophe qui se prépare doucement depuis quelques décennies :

- la façon dont sont construits les balcons d'immeubles qui ne tiennent désormais que par un ferraillage et ne sont plus contreventés par en dessous !!!

hors les fers à bétons en extérieur prennent l'eau et s'oxydent

encore récemment une dizaine de personnes qui étaient sur un balcon se sont effondrés avec l'ouvrage

et ça n'est que le début car dans quelques décennies quand ces immeubles seront vétustes, de nombreux balcons mal construits finiront également par s'effondrer !!!
ALM
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
:o D'accord avec toi ! Et là, ce n'est qu'un seul point abordé. Pourquoi, comme pour les voitures, n'y aurait-il pas un contrôle technique annuel pour vérifier la solidité de tous ces balcons qui menacent de s'écrouler, et tant qu'à y être, la totalité des bâtiment qui les supportent ? Il y aurait beaucoup d'autres domaines où l'on pourrait sauver des vies, mais trop difficile à mettre en place et cela ne rapporterait pas assez d'argent à l'état !
C'est tellement plus simple et facile de taxer les automobilistes !;(
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
cjenial
Inscrit le : 09-02-2012
Messages : 10916
pour un balcon on ne parle pas de contreventement mais d'un encorbellement
pour la position du ferraillage ,l'armature doit se trouver a la partie supérieure contrairement a une poutre ou un linteau, encore faut-il que ces ferrailles soient bien positionnées au coulage du béton
c'est a dire a 3cm sous le dessus du balcon et que le diamètre du plus gros fer ne dépasse pas 1/10eme de l'épaisseur
hélas maintenant il y a trop d'entrepreneurs et d'artisans autodidactes
contrairement a ce que certains pensent la maçonnerie est un art ,et tout arts a ses règles !!!
  
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Le décret des 80 km/h ne sera pas suspendu par le Conseil d'État !
Le Conseil d'État refuse de suspendre l'application du décret abaissant à 80 km/h la limitation de vitesse, le temps d'examiner la validité du recours en excès de pouvoir déposé par cinquante-sept députés.
La décision devait être rapide, elle n'a pas tardé à tomber. Ce 25 juillet, le Conseil d'État fait savoir qu'il "refuse de suspendre l'exécution du décret réduisant à 80 km/h la vitesse maximale autorisée sur les routes à double sens sans séparateur central". Ainsi s'envole l'espoir des cinquante-sept députés du collectif qui avaient saisi le juge des référés du Conseil d'État. Objectif, obtenir le rétablissement de la limitation à 90 km/h, le temps pour la juridiction suprême de statuer sur la validité des arguments juridiques développés par les opposants à ce décret.
Le juge des référés du Conseil d’État a estimé que la condition d’urgence n’était pas établie par les requérants qui "se bornaient à faire valoir des considérations générales, notamment le fait que le décret pourrait être à l’origine, pour les automobilistes, de pertes de points ou d’un accroissement de leurs frais de carburant." Par conséquent, le décret du 15 juin 2018 demeure applicable jusqu’à ce que le Conseil d’État se prononce définitivement sur sa légalité.
Pas de suspension du décret ; pas de communication du dossier
Autre déconvenue pour le collectif des députés : le juge des référés du Conseil d’État rejette leur demande à pouvoir consulter les documents ayant servi à l’élaboration du décret. Le juge "a relevé que pour justifier de l’urgence et de l’utilité de la mesure demandée, les requérants s’étaient bornés à indiquer, de manière générale, que cette communication leur était immédiatement nécessaire compte tenu du recours introduit parallèlement contre le décret lui-même." Or, le juge des référés a jugé que les requérants n’établissaient pas en quoi la communication des pièces en cause, à tout le moins celles qui ne faisaient pas déjà l’objet d’une diffusion publique, aurait été nécessaire à la sauvegarde de leurs droits. Par conséquent, il a estimé la condition d’urgence n’était pas satisfaite.
Sur le fond, on rappellera les arguments développés par les trois avocats du collectif de députés. Ils arguent que le décret ne saurait être valable sans les signatures des ministres des transports, du budget et de l'aménagement du territoire. Ils soutiennent que le décret contient une mesure disproportionnée et discriminatoire : l'abaissement de la limitation de vitesse impose des contraintes plus fortes sur les Français des campagnes que sur les Français des villes. Cette mesure bride davantage la liberté de circuler des premiers que des seconds.
La Fédération française des motards en colère (FFMC) a réagi à cette double annonce en rappelant qu'elle "ne lâcherait rien" et qu'elle persiste à croire que la sécurité routière "doit se construire avec les usagers, par l'adhésion et la confiance et non pas leur être imposée par un recours incessant à des mesures menaçantes et infantilisantes".
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/politique/le-d%C3%A9cret-des-80-km-h-ne-sera-pas-suspendu-par-le-conseil-d%C3%A9tat/ar-BBL31sJ?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Il fallait s'y attendre pour les 80 km/h : le nombre de PV en forte augmentation.



Les opposants aux 80 km/h ont la victoire amère : l'augmentation redoutée du nombre de PV se vérifie. Reste à voir si elle n'est que passagère, le temps pour les automobilistes de prendre le pli.
Selon les informations rapportées par le site zoomdici.fr — reprises par radars-auto.com et par auto-moto.com —, la Préfecture de la Haute-Loire serait la première à diffuser un bilan des infractions dressées pour excès de vitesse depuis l'entrée en vigueur au 1er juillet de la règle des 80 km/h sur les routes du réseau secondaire. Résultat, les radars de la Haute-Loire ont illuminé de leur lumière presque trois fois plus de plaques d'immatriculations depuis l'abaissement de la limitation de vitesse.
Dans le détail, on relève que l'activité des radars a d'abord augmenté de 2,2 fois durant la première semaine de contrôle à 80 km/h ; puis de 2,8 fois entre le 16 et le 22 juillet.
Ces proportions seraient peu ou prou les mêmes dans le Var, aux dires du Préfet interrogé par Ouest France.
Plus de PV en Haute-Loire et dans le Var
Grande est la tentation pour les détracteurs du décret de prendre cette première tendance comme l'indice définitif des choses à venir. Certains se sont rués sur la calculette pour conclure que, à ce rythme-là, le surcroît de verbalisations pourrait rapporter quelque 400 millions d'euros à l'État, en plus des 2 milliards de recettes engrangés l'an dernier (en hausse de 9 % par rapport à 2016).
On notera par ailleurs que les déclenchements sont plus nombreux en cette période estivale, lorsque davantage de Français prennent leur voiture.
La réaction à chaud de Pierre Chasseray ne s'est pas faite attendre. Sur Twitter, le Délégué général de l'Association 40 Millions d'Automobilistes (qui compte parmi les adversaires les plus farouches de la limitation de vitesse) ironise en taguant le nom du jeu télévisé "Qui Veut gagner des Millions", après les mots de jackpot et tirelire. Et le militant de rappeler que l'association avait mis au défi le Premier ministre Édouard Philippe d'oser prétendre que les 80 km/h ne serviraient pas à remplir les caisses de l'État. Éternel débat sur l'affectation des recettes des radars.

https://www.msn.com/fr-fr/finance/economie/80-km-h-le-nombre-de-pv-en-forte-augmentation/ar-BBLgU7m?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
cjenial
Inscrit le : 09-02-2012
Messages : 10916
  
michel86
Inscrit le : 16-02-2010
Messages : 6185
Les voyages formant la jeunesse , vivement le prochain départ ,  ça sera ou  ? je ne sais pas encore , quand ? plus tard .....
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
:o La seule bonne idée de notre "cher" président !

INFORMATION EUROPE 1 - Emmanuel Macron a voulu annuler la limitation à 80km/h avant d'y renoncer ! Cela prouve bien que cette mesure était seulement pour récolter de l'argent et non d'améliorer la sécurité des automobilistes...
Le chef de l'Etat souhaitait ajouter cette annulation aux mesures présentées mardi pour tenter d'apaiser la colère des "gilets jaunes". Il y a finalement renoncé pour ne pas mettre en difficulté son Premier ministre Edouard Philippe.
Le gouvernement a fini par lâcher du lest. Face à la grogne des "gilets jaunes", Edouard Philippe a annoncé mercredi un moratoire sur la hausse des taxes liées au carburant. Néanmoins, l’exécutif est loin de faire front derrière ces annonces, vécues par une partie de la majorité comme la première reculade du quinquennat.
Un geste de plus. Édouard Philippe aurait préféré garder le cap. Comme il le répète en privé : "il faut trouver des solutions cohérentes, avec constance et ne pas en bouger." C’est dire si le signal qu'a voulu donner le président n’est pas dans la ligne du Premier ministre, exposé malgré-lui et finalement obligé de céder. Mais Emmanuel Macron était prêt à aller encore plus loin. Selon une information d'Europe 1, le président de la République a même envisagé cette semaine d’annuler la mesure de limitation de vitesse à 80km/h et de la mettre dans la liste des gestes pour apaiser la colère.
Le chef de l'Etat en a été dissuadé par ses conseillers, avec cet argument : le coup serait trop dur pour Édouard Philippe qui s’est fortement engagé pour cette mesure. Ce recul aurait pu déclencher une crise ouverte au sommet de l’exécutif. Rien de moins souhaitable en pleine gronde des "gilets jaunes".
Une hésitation, deux enseignements. Il n’empêche, cette hésitation du président de la République comporte deux enseignements. Non seulement, Emmanuel Macron était depuis le début contre cette mesure portée par son Premier ministre, mais surtout, il a décidé de ne pas lui porter préjudice.
Il n’y a pas de conflits majeurs entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Ni même d’arrière-pensées électorales, ce qui diffère grandement de ce que l’on a pu connaître par le passé. À l'inverse, les relations entre les marcheurs et Edouard Philippe sont plus compliquées. Ils lui reprochent de n'avoir pas rejoint le parti présidentiel et de mener une politique trop à droite.
Un tandem trop techno. Mais le vrai problème, selon plusieurs proches du président, est le tandem formé par les des deux technos que sont Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Trop ton sur ton. Le premier, qui a fait précisément campagne contre les freins technocratiques, donne aujourd'hui le sentiment de s’être laissé enfermer par les fanatiques de la trajectoire budgétaire à tout prix. Or, parmi les manifestants, se trouvent aussi des électeurs d'Emmanuel Macron, qui ne retrouvent plus leur candidat. C’est pourquoi, afin de se redonner une marche de manœuvre, Emmanuel Macron aura sans doute de nouveau la tentation d’être "le gilet jaune" d'Edouard Philippe.
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/politique/information-europe-1-emmanuel-macron-a-voulu-annuler-la-limitation-%C3%A0-80km-h-avant-dy-renoncer/ar-BBQvAA0?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous
ystankous Modérateur
Inscrit le : 22-09-2010
Messages : 4644
Castaner ouvre la porte à un possible retour à 90 km/h !

L'abandon de la limitation de vitesse à 80km/h sur les routes secondaires, une mesure impopulaire parmi les "gilets jaunes", reste une option pour le gouvernement, a indiqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner dans un entretien lundi à La Dépêche.

L'abandon de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires, une mesure impopulaire parmi les "gilets jaunes", reste une option pour le gouvernement, a indiqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner dans un entretien lundi à La Dépêche.
L'abandon de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires, une mesure impopulaire parmi les "gilets jaunes", reste une option pour le gouvernement, a indiqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner dans un entretien lundi à La Dépêche.
"Nous nous sommes engagés à évaluer le résultat des 80 km/h au bout de deux ans", a rappelé le ministre, et "si cette mesure n'a servi à rien, alors oui nous pourrons revenir au 90 km/h".
"Mais si grâce à cette mesure, la mortalité sur les routes a reculé et si on a sauvé des vies, on fait quoi? On y renonce?", s'est-il interrogé, alors que la question pourrait surgir dans le cadre du grand débat que le président Emmanuel Macron doit lancer mardi.
"Sauver des vies"
"Les 80 km/h n'ont qu'un objectif : sauver des vies, et je crois que nous pouvons tous nous retrouver autour de cet enjeu simple", a relevé le ministre. Il a fustigé "ceux qui détruisent les radars, la nuit", qui "portent une bien lourde responsabilité".

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/castaner-ouvre-la-porte-%C3%A0-un-possible-retour-%C3%A0-90-km-h/ar-BBSf9T9?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
Je collectionne les pièces et les billets du monde entier...

Billets à l'échange : http://colnect.com/fr/banknotes/list/swap_list/ystankous

» Retour en haut de page

Le fuseau horaire utilisé est GMT+1:00.
L'heure actuelle est 3h37.