Menu

Detection

14 messages
Bonsoir

Je ne sais pas si on a "le droit" d'en parler, mais est ce que quelqu'un fait de la détection ici ?

Je n'y connais absolument rien et c'est un milieu qui m'a toujours intrigué.

Quand je regarde sur Internet, pour un détecteur à moins de 200 euros c'est "pour débutant"
Mais qu'est ce qui change entre un détecteur de débutant et pour confirmé ?
Hello Taxi1958 je te conseille de commencer par un détecteur à 200 euros exemple le "eurotek teknetics" performant et simple d'utilisation .
Merci pour le conseil
Quelle est la différence entre un à 200 ou un à 500 ou plus ?
Bonjour,
J'pensais qu'on ne devait pas en parler sur le forum car c'est une activité illégale ! :o
«  Il faut travailler à devenir meilleur plutôt qu’à essayer de vivre mieux. » (Socrate)
« Je ne veux pas être possédé par ce que je possède. »  (Francis Lalanne)
« Tout ce qui n'est pas nécessaire, n'est pas utile. » (       "        )
L. 542-1 du code du patrimoine précise que "Nul ne peut utiliser du matériel permettant la détection d'objets métalliques, à l'effet de recherches de monuments et d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie sans avoir, au préalable, obtenu une autorisation administrative délivrée en fonction de la qualification du demandeur ainsi que de la nature et des modalités de la recherche".
"La nouvelle législation n'interdit pas l'usage des détecteurs de métaux mais en réglemente seulement l'utilisation. Si l'objet de cette utilisation est la recherche de vestiges archéologiques, une autorisation préalable de mes services est nécessaire. En dehors de ce cas précis, la loi demande à ce que soit signalée aux autorités compétentes toute découverte fortuite de vestiges archéologiques."
il n'y a que l'intention de rechercher des vestiges archéologiques au détecteur de métaux qui nécessite une autorisation préfectorale. Il est bien évident que si vous détecter sur un site archéologique, un tribunal considérera que votre intention de détecter des objets archéologiques est évidente.
Dispone domui tuae, quia morieris tu, et non vives.
Referee for Ascension Island, Falkland Islands, Saint Helena, Saint Helena & Ascension, South Georgia & S. Sandwich Islands, Tristan da Cunha
Il me semble que ce n'est pas illégal, mais fortement réglementé en France.
Il faut demander l'autorisation lorsqu'il ne s'agit pas d'un terrain qui t'appartient (que ce soit dans l'espace public si c'est à des fins "archéologiques" ou dans l'espace privé si le terrain appartient à un tiers) et déclarer dans ce cas les objets à valeur historique trouvés (ce qui induit d'offrir généreusement l'intégralité de ces trouvailles :° ).

Il est donc illégal de détenir un tel objet trouvé en détection sur le sol français et qui n'aurait pas été déclaré (les faits peuvent être aggravés en fonction du lieu de la découverte, s'il y a récidive, si c'est opéré à des fins commerciales...), même si ce n'est pas vous qui l'avez trouvé (on peut considérer ça comme du recel d'objets volés).

Lorsqu'on sait qu'une personne fait de la détection et n'est pas en règle sur ces points, le devoir citoyen serait de le dénoncer (dans le cas contraire on se rend en quelque sorte complice en fermant les yeux, ce qui pourrait se retourner contre nous).

Ca c'est valable en théorie, dans la pratique on se doute bien qu'il y a des personnes qui se mettent hors la loi. Pour se protéger, je pense que Numista interdit l'identification de tout objet trouvé en détection, cependant rien n’empêche de parler de ce passe-temps si tout est en règle.

De même ces règles ne sont valables que sur le sol français. Je ne sais pas ce qu'il en est au niveau du droit européen et international (s'il n'y a rien de précis, c'est au cas par cas selon les pays), mais ça semble beaucoup plus laxistes dans certains pays comme en Grande Bretagne.

Edit : Apparemment Frenchlover semble avoir un train d'avance sur moi. C'est mieux avec les articles en effet :O
Referee for Ottoman Empire, Mamluk sultanate of Egypt and Ilkhanate.
La détection est légale, c’est l’union Européenne qui le dit !
Les anti-udm, certains mandarins de l’archéologie, préfets et journalistes mal informés prétendent depuis quelques années que la détection de métaux en France serait interdite. Cette propagande honteuse, nous la dénonçons tous les jours sur ce site. Preuve en est que c’est un tissus d’imbécilités, les réponses accordées par des ministres successifs à divers parlementaires. Plus intéressante encore est la réponse faite à Gérard Steyer, plus connu sous le sobriquet de Plombier Gaulois. Ce prospecteur qui n’a pas la langue dans sa poche a contacté une responsable de l’Union Européenne pour obtenir des précisions sur la légalité ou non de l’utilisation des détecteurs de métaux. La réponse de la juriste spécialisée Anna Kostova-Bourgeix est sans appel.
La détection de loisir est libre:Il semble donc que la règlementation française n’interdise pas de manière générale l’utilisation des détecteurs de métauxmais soumette simplement l’utilisation de ces appareils à des fins de recherches archéologiques à un régime d’autorisation administrative ce qui semble tout à fait justifiable.
La détection hors de tout site archéologique ne nécessite pas d’autorisation préfectorale. Cette dernière n’est requise que pour la détection sur site archéologique, ce qui est tout à fait normal et correspond à ce que nous affirmons depuis des années. Cette réponse est d’une grande importance car elle légitimise d’un coup de baguette magique la détection de loisir, ce qu’aucun de nos dirigeants n’a été capable de faire en 30 ans.
L’Union Européenne punira la France si elle restreint nos libertés:
Si toutefois vous disposez d’éléments permettant de prouver une pratique administrative générale et constante contraire impliquant une interdiction générale d’utilisation de ces appareils, et non pas une simple “intention” émanant d’un membre de la Sous-direction de l’Archéologie de modifier l’application du cadre juridique actuel, je vous serai reconnaissant de me les communiquer à votre plus prompte convenance et au plus tard dans un délai de quatre semaines à compter de la présente.

L’Union Européenne va plus loin car elle écrit noir sur blanc que toute administration française qui essaierait de limiter de manière générale l’utilisation dite de loisir (c’est à dire “hors site archéologique”) des détecteurs de métaux se verrait punie par la commission. Voilà pourquoi non seulement toute interdiction mais aussi limitation même partielle de notre loisir dans son cadre légal (c’est à dire hors site archéologique) impliquerait une mise en garde, un rappel des lois de l’UE puis une amende, si nos chers gouvernants venaient à pondre une loi liberticide sous l’influence des anti-udm.

Mieux encore, si j’étais prospecteur picard, je me servirai de ce courrier de l’UE pour dénoncer l’arrêt préfectoral scandaleux interdisant la détection dans toute la Picardie. En plus d’être honteux, il est tout simplement illégal au niveau du droit européen car il représente une entrave à la libre circulation/vente/utilisation des détecteurs de métaux dans cette région, et ce de manière générale et aveugle dans la région. Le prétexte du militaria étant fallacieux vu qu’ne grande partie de la Picardie ne s’est pas situé sur les fronts des deux grandes guerres.
Pour finir, ceci est une nouvelle preuve que les initiatives individuelles sont plus productives que l’ensemble des actions menées par les associations nationales de prospecteurs depuis 1989. Bravo donc à Mr Steyer, qui fournit un véritable permis de détecter à l’ensemble de notre communauté. En cas de problème légal il s’avère être un sauf conduit très appréciable ! Nous l’ajoutons à notre base de donnée documentaire.

Pour info, un texte de loi et une décision EUROPEENNE prévaut sur tout texte de loi et décision FRANCAISE. En cas contraire, il est possible de saisir la cour européenne de justice pour faire valoir ce que de droit et casser un jugement rendu par une cour française.

Sources: Le site de Gégé, le plombier Gaulois: http://www.leplombiergaulois.net
Que pensez vous du garett ace 250, garett ace 150, tesoro compadre, garett 200 i et du minelab go find 60?
A savoir que je suis du Nord si ça a une incidence.
salut tax
dans ce que tu as choisi je partirai sur un Garrett 250 , même si je préfère les appareils qui bossent à des Fréquences plus hautes : style le tesoro , mais celui là n est pas top .
pour le minelab j aurai peur de le faire tomber il a l 'air ( fragile) même si c est une très bonne marque
cdt
Citation: "Tax1958"​Que pensez vous du garett ace 250, garett ace 150, tesoro compadre, garett 200 i et du minelab go find 60?
​A savoir que je suis du Nord si ça a une incidence.
​la galère dans le Nord à cause du militaria.
attention aux zones...
Gaulois réfractaire –
Membre de l'APDTABDFM (Amicale Pour la Défense des Tranches A et B sur les Dix Francs Matthieu).
Merci à tous
Savez vous si il existe un site pour acheter un détecteur d'occasion fiable?
bonsoir

essaie là

http://www.lefouilleur.com
en fait venir sur un site de numismatique pour demander si on peut fondre des monnaies c'est comme débarquer dans une boutique vegan et commander un steack haché !
D'occase : le bon coin ... le site donné par ALM est celui d'un pro et il voudra te refourguer 1 seul détecteur car il est revendeur de la marque (et il se plait à dénigrer les autres marques:~ )
Bref mon, 1er détecteur (ACE 250) acheté sur le BC et jamais déçue ... revendu 4 ans + tard au prix d'achat :D .
Détecteurs suivants : Déus x 2 (pour moi et pour mon compagnon) ... sur le BC itou ... ça m'est revenu 1/2 prix, fonctionnent très bien.
Il faut juste être patient et privilégier les annonces avec un n° de tél et pas uniquement un mail.
Je ne sors de mon sommeil et de ma tanière que pour des coloniales françaises et/ou des pays que je n'ai pas !
J ai pris un ace 250 sur le bon coin

Le fuseau horaire utilisé est GMT+2:00.
L'heure actuelle est 15h02.