Menu

Relations entre prix réels et valeurs catalogue pour les royales.

Auteur Message
VieillePile Modérateur
Inscrit le : 05-03-2016
Messages : 845
Bonjour,

Question qui me tracasse depuis un moment.

Modernes françaises.
Pour estimer le prix "raisonnable" auquel acheter une pièce ailleurs que dans la boutique d'un numismate professionnel, je divise en général la côte du Franc par deux; c'est d'ailleurs souvent le prix auquel partent les monnaies aux enchères. Je pense que la méthode fonctionne.

Je ne connais par contre pas les royales, et ne pratique couramment les Droulers et Gadoury blanc.

J'ai la possibilité d'acheter deux doubles Louis (XV et XVI) dans de beaux états (TB-TTB à mon avis). Comment "lire" les côtes ?

Merci de vos retours,
Vieille Pile
Potator II
Inscrit le : 08-02-2013
Messages : 1629
La meilleure façon, quoiqu'un peu fastidieuse, est de te taper tous les exemplaires passés en vente de mêmes date, atelier et état de conservation sur les trois ou quatre dernières années pour avoir une idée représentative du marché de ces exemplaires spécifiquement.

PS : à mon avis, pour de l'or, et si tes finances te le permettent, il ne faut pas descendre en dessous de TTB, sauf s'il s'agit d'une insigne rareté (quitte à n'en acheter qu'une des deux).
Le site des monnaies de la Dombes
VieillePile Modérateur
Inscrit le : 05-03-2016
Messages : 845
Merci Potator,

Effectivement fastidieux ;-)
Ça marche avec une des deux, bien que les fourchettes de cours soient très larges à monnaie comparable (atelier de Paris, Louis XV); elles vont de 1 à 3, avec une certaine corrélation avec les cours du métal.
Par contre, la seconde, Louis XV, atelier de Metz se trouve assez peu et les ventes soit se font sous la côte quand il n'y a personne, soit s'envolent quand plusieurs amateurs sont dessus .
Vieille Pile
ALM
Inscrit le : 10-09-2009
Messages : 31318
bonjour

tu regardes les archives cgb et sur MA SHOPS et tu tapes bien en dessous !
ALM
VieillePile Modérateur
Inscrit le : 05-03-2016
Messages : 845
Merci ALM,

Je divise en général aussi le prix des marchands par deux, mais dans certains cas, c'est encore trop haut (Beutler pour les allemandes, et Müller pour les suisses, qui sont vraiment très chers !).
Vieille Pile
Canaan
Inscrit le : 16-01-2018
Messages : 1533
Bonsoir,
À mon avis, pas besoin de te lancer dans une recherche exhaustive de toutes les ventes... plutôt... à qualité égale, prendre le 1er prix trouvé le plus bas sur cgb qui te convient, ce prix doit normalement faire "jurisprudence".
« Je ne veux pas être possédé par ce que je possède. »
« Tout ce qui n'est pas nécessaire, n'est pas utile. »  (Francis Lalanne)
more
Inscrit le : 23-02-2015
Messages : 104
VieillePile Modérateur
Inscrit le : 05-03-2016
Messages : 845
Oui, effectivement, More, ça ne marche que pour les "normales".

Pour les très communes, il faut diviser par trois ou quatre, voire abandonner la cote et pour les vraiment belles ou rares, tout dépend du nombre de fondus qui veulent la pièce ;-)
Vieille Pile
more
Inscrit le : 23-02-2015
Messages : 104
ALM
Inscrit le : 10-09-2009
Messages : 31318
Citation: "more"​Bonsoir, la petite technique de diviser par deux donne seulement une idée ( à compléter avec une recherche sur les ventes archivées) enfin pour les monnaies communes. Pour les monnaies très rares c'est pas la même malheureusement. :D
​EXACTEMENT !
ALM
Potator II
Inscrit le : 08-02-2013
Messages : 1629
Bien sûr que ça dépend si la monnaie en question est commune ou pas. mais je suppose que la question de VieillePile vaut pour des monnaies sortant de l'ordinaire.

Pour le courant, les dix dernières ventes réalisées sur ebeurk (ou le 20 dernières, peu importe) suffisent à se faire une idée. Et pour dépenser 20 ou 30 balles pas besoin d'y passer deux heures pour gratter 2 euros.

Pour des monnaies rare et/ou couteuse, il y a bien un moment ou il faut "faire ses devoirs" comme disent les anglo-saxons et étudier au plus juste, pour ne pas payer 500 euros de trop sa prochaine monnaie.

Après, il y en a qui font au doigt mouillé, pourquoi pas, mais si un jour il fallait se résoudre à revendre...
Le site des monnaies de la Dombes
Ecapoe Numista team
Inscrit le : 07-12-2013
Messages : 2202
Bonsoir,
Du coup on se demande à quoi servent les cotes des catalogues ??
Peut être seulement pour ce fameux "effet d'ancrage" qui nous fait accepter de payer bien cher ...

Pour les royales, il y a en plus la difficulté de l'état avec des raretés qui augmentent trés vite quand l'état s'améliore, et les prix avec. Plus du tout linéaire.
Quand l'Histoire et la Géographie se croisent sur nos pièces de monnaie ...
Referee for Austria-Habsburg, Austrian Netherlands, and Co-referee for Austrian States, Bohemia, Silesia.
Traducteur, demandez en cas de besoin ! Translator, ask if you need !
ALM
Inscrit le : 10-09-2009
Messages : 31318
bonjour

les cotes sont indicatives pour des achats à l'unité

pour des achats en lot dans les maisons de ventes aux enchères en province (monnaies non rares et état en dessous de SUP en général), les prix vont bien souvent en dessous de la cote

par exemple : il y a quelques années, un lot d'écus de Louis XV vendu au prix de revient unitaire de 21 euro (c'est celui qui me revient en tête car il m'était passé sous le nez à quelques euro près)

ou des deniers romains en TTB au prix de revient de 6 euro...

bien entendu, cela ne s'applique pas ou rarement pour des monnaies rares et/ou en état SUP et au-delà, il y en aura moins souvent en lot et se trouveront vendues individuellement et les prix de vente dépasseront parfois la cote !
ALM

Le fuseau horaire utilisé est GMT+1:00.
L'heure actuelle est 7h48.