Menu

Les pièces bimétalliques

Les pièces bimétalliques

500 lires d'Italie Même si l'on peut s'imaginer qu'il y ait eu quelques précédents, les premières pièces bimétalliques (*) connues remontent au règne d'Hadrien (117 ap. J.-C.). Médailles de bronze ou de cuivre entourées d'une pièce de laiton, elles n'étaient alors fabriquées que pour des occasions spéciales, et en très peu d'exemplaires. Il y eut le Silver Center Cent, dont j'ai parlé largement dans une précédente nouvelle, mais il y eut aussi nombre d'essais de par le monde, pour tenter une fabrication massive.

Jusqu'à très récemment, le bimétallisme était considéré comme la pierre philosophale parmi les maîtres-graveurs, le graal, comme le démontre les essais d'Adrien Lucy. Toutes les tentatives se soldaient malheureusement par des échecs, les techniques et les outils de frappes n'étant pas encore véritablement au point à l'époque.

Les numismates de plus de trente ans, comme moi, se rappellent comme si c'était hier, de l'arrivée en 1982, de la toute première pièce bimétallique moderne en circulation : la 500 lires d'Italie. Cet évènement sans précédent fit naître bon nombre de passions pour la numismatique dans les années 80, dont la mienne.
500 lires de San Marino (KM#140 1982)500 lires du Vatican (KM#166 1982) D'autres nations vont alors emboîter le pas de l'Italie. Tout d'abord le Vatican et Saint-Marin qui partagent le même système monétaire que l'Italie. Ensuite, le Maroc avec la pièce de 5 dirhams en 1987, suivi de la France, en 1988, avec la pièce de 10 francs, ainsi que la Thaïlande avec la pièce de 10 bahts, également émise en 1988 (même si ce millésime réalisé à 100.000 exemplaires ne fut jamais mis en circulation).

Les techniques de fabrication connues et au point, le bimétallisme offre aujourd'hui la meilleure sécurité contre la contrefaçon,10 roupies Inde 2006 et remplace peu à peu toutes les pièces à haute valeur faciale dans la plupart des grands systèmes monétaires, comme celui de l'Euro (1€ et 2€), du peso mexicain (1,2,5,10), du dollar canadien (2), de la livre du Royaume-Uni (2), du rouble russe (10), du rand Sud-Africain (5) et très récemment de la roupie indienne (10).

À propos, savez-vous qu'elle est aussi l'autre particularité de la première pièce bimétallique ?
…et une question tout aussi facile : Quelle fut la première pièce trimétallique ?
Proposez vos réponses dans les commentaires.


(*) Précisons ici que « bimétallique », en numismatique, signifie composé de 2 métaux ou alliages assemblés lors du processus de fabrication d'une pièce de monnaie. À ne pas confondre donc avec le bimétallisme en tant que système monétaire reconnaissant la circulation de 2 monnaies légales et, les alliages bimétalliques, qui sont des combinaisons de 2 métaux mélangés.

Commentaires

Ecrire un commentaire

Auteur Message
lilianc
Inscrit le : 28-03-2011
Messages : 162
Les questions datent de plus de 2 ans mais sont toujours sans réponse malheureusement.

Alors, je me lance, et propose la 20 francs Mont-Saint-Michel de 1992 pour la 1ère pièce trimétallique.
  :°

Lilian

Répondre à ce message

Le fuseau horaire utilisé est GMT+1:00.
L'heure actuelle est 21h35.