Menu

Liechtenstein

NumisdocFiches pays

Écrit le 7 février 2019 • Commentaires ()

Information générale

Le Liechtenstein, officiellement la Principauté de Liechtenstein, est un micro-État germanophone doublement enclavé (4ème plus petit pays d'Europe) en Europe centrale. La principauté est une monarchie constitutionnelle dirigée par le prince de Liechtenstein.

Le pays est bordé par la Suisse à l'ouest et au sud, et par l'Autriche à l'est et au nord. Il a une superficie de 160 km2 (62 mi2). La population est d'environ 37 000 habitants. La principauté est divisée en 11 municipalités, sa capitale est Vaduz et sa plus grande municipalité est Schaan.

Drapeau du Liechtenstein
Armoiries du Liechtenstein


Motto: "Für Gott, Fürst und Vaterland" ("Pour Dieu, le Prince, et la Patrie")

Les pièces du Liechtenstein à travers l'histoire


Les débuts

Les premières pièces de monnaie frappées comme monnaie officielle au Liechtenstein étaient des Thaler utilisés dans le pays de 1728 à 1898.

Les dénominations suivantes furent utilisées :
  • 1728: Sous le prince Joseph Ier Jean-Adam (25 mai 1690 – 17 décembre 1732) 20 kreutzer, 1/2 thaler, 1 thaler, 1 ducat et 10 ducats

  • 1758: Sous le prince Joseph Wenzel Ier (9 août 1696 – 10 février 1772) in 1/2 thaler, 1 thaler et 1 ducat

  • 1778: Sous le prince François-Joseph Ier (19 novembre 1726 – 18 août 1781) in 1/2 thaler, 1 thaler et 1 ducat

Les ducats furent frappés en or 986‰, toutes les autres pièces furent frappées en argent. Chaque pièce portait à l'avers le buste du prince tourné à droite et au revers ses armoiries.

Sous le prince Jean II (5 octobre 1840 – 11 février 1929) de nouvelles pièces furent frappées en 1862, un vereinsthaler en argent et des frappes d'essai additionnelles de la même pièce en or et en platine, toutes deux d'un diamètre de 34 mm et utilisant les mêmes coins. Le vereinsthaler fut retiré de la circulation en 1893.

Première réforme monétaire et couronne autrichienne

Le 26 août 1898, une réforme monétaire eût lieu et le le Liechtenstein utilisa la couronne autrichienne (1 couronne = 100 heller) jusqu'en 1920. Sous Jean II, les pièces d'argent furent toujours émises avec des dénominations de 1 couronne, de 2 couronnes et de 5 couronnes. Les pièces de monnaie avec des dénominations de 10 couronnes et 20 couronnes furent frappées en or. Contrairement aux pièces précédentes, l'avers représentait le buste du prince tourné vers la gauche. Ces pièces furent retirées de la circulation le 28 août 1920.


Deuxième réforme monétaire et franc suisse

Le 26 mai 1924, une autre réforme monétaire intervint. En raison de l'instabilité de la couronne dans l'après-guerre, le Liechtenstein passa au franc suisse (1 couronne = 100 rappen). Cette monnaie est toujours la monnaie officielle du Liechtenstein actuellement.

Toujours sous Jean II, quatre différentes pièces d'argent furent frappées en 1924 avec des dénominations de 1/2 franc, 1 franc, 2 francs et 5 francs. Le dessin de la pièce de monnaie était le même que sur la couronne autrichienne - l'avers représentant le buste du prince à gauche. En 1929, Jean Ier mourut après 70 ans et 90 jours de règne et son frère cadet François Ier prit le pouvoir. Il ne fit plus émettre ces dénominations, car suffisamment de pièces d'argent de son prédécesseur demeurait en circulation. En revanche, au cours de son règne, des pièces d'or avec des dénominations de 10 et 20 francs furent frappées en 1930. Leur avers représente à nouveau le buste du prince à droite.


Monnaies commémoratives du Liechtenstein

Dès lors, les francs du Liechtenstein furent frapper à des fins purement de collection, le franc suisse étant devenu la principale monnaie du pays. Le franc suisse a toujours cours légal au Liechtenstein et fait partie d'une union douanière et monétaire avec la Suisse. Le traité de 1980 entre la Suisse et le Liechtenstein autorise le Liechtenstein à frapper des quantités limitées de francs suisses portant une inscription du Liechtenstein, mais uniquement sous la forme de pièces de monnaie commémoratives (principalement destinées aux collectionneurs).

En 1946, le prince François-Joseph II fit frapper deux pièces de monnaie d'une valeur nominale de 10 et 20 francs. En 1952, le même prince émit des pièces de 100 francs en or et quatre ans plus tard, deux dénominations de 25 francs et 50 francs également en or. L'avers de ces trois dernières pièces représente, pour la première fois, un prince du Liechtenstein avec sa femme.


Émissions commémoratives plus tardives
1961
25 francs et 50 francs
(100ème anniversaire de la Banque nationale)
1988
10 francs et 50 francs
(50ème anniversaire du règne de François-Joseph II)
1990
10 francs et 50 francs
(Succession de Hans Adam II)
2006
10 francs et 50 francs
(200 ans de souveraineté)