Menu

Monnaies des prétendants au trône de France

NumisdocEncyclopédie numismatique

Écrit le 12 janvier 2012 • Dernière modification : 30 mai 2015 • Commentaires (0)

Dans l'histoire de la France, trois personnages principaux furent prétendants au trône de France au début du XIXe siècle : Napoléon II en 1816, Henri V en 1832 et Napoléon IV en 1874. Des instituts privés étrangers frappèrent des monnaies à leur effigie sur ordre de leurs partisans, dans un but principal de propagande. On ne peut pas réellement les appeler "monnaies" car elle ne sont pas officielles et n'étaient pas destinées à la circulation bien que certains les faisaient circuler. Vous trouverez dans ce dossier les visuels des monnaies ainsi que leurs caractéristiques.

Napoléon II

Sa vie

Napoléon Charles François Joseph Bonaparte est né le 20 mars 1811. Il est le fils de Napoléon Ier et de Marie-Louise d'Autriche.
Il est nommé roi de Rome dès sa naissance, puis duc de Parme. C'est à la fin des Cent-Jours, soit en juin 1815, qu'il est nommé Napoléon II. Il sera nommé duc de Reichstdat par son grand-père l'empereur d'Autriche. Il fut reconnu empereur par les Assemblées du 4 au 6 avril 1814, suite à l'abdication de son père, puis du 22 juin au 7 juillet suite à la deuxième abdication de son père.
Il mourut à Vienne le 22 juillet 1832 à 21 ans.

Ses pièces




Les monnaies de Napoléon II sont toutes datées de 1816 et marquées "ESSAI". Elles auraient été frappées beaucoup plus tard, vers le début du règne de Napoléon III, par les bonapartistes. On suppose qu'elles ont toutes été frappées par le graveur belge Charles Wurden. Apparemment, une grande majorité des monnaies ont été surfrappées sur des monnaies d'époque.






Henri V

Sa vie

Henri Charles Ferdinand Marie Dieudonné d'Artois est né à Paris le 29 septembre 1820. Petit-fils de Charles X, il était le dernier descendant de la lignée des Bourbons. Il fut nommé duc de Bordeaux par Louis XVIII puis Comte de Chambord à partir de 1830. Son nom Henri V ne fut reconnu que par ses partisans. Il décéda le 24 août 1883 à Frohsdorf en Autriche.

Ses pièces

La frappe des monnaies d'Henri V est divisée en trois parties :

  • Les types au buste jeune




Ces types sont datés de 1831 (1, 2 et 5 francs), 1832 (5 centimes à 5 francs) et 1833 (1/4, 1/2 et 2 francs). Son buste est jeune, à droite, nu ou habillé en uniforme.





  • Le type 1858




La 1/2 franc 1858, représente Henri V plus âgé moustachu et barbu, à droite. Ces monnaies ont circulé pendant le Second Empire, pour but de propagande. En effet, l'effigie ressemble à celle de Napoléon III, pour passer inaperçue.








  • Les types au buste barbu

Trois pièces furent frappées en 1832 avec un buste plus agé d'Henri V : deux pièces de 5 centimes et une de 10 centimes. Deux pièces de 5 francs au buste barbu furent frappées, une en 1871 et une autre en 1873. Celle de 1873 fut frappée à titre d'essai pour la commission monétaire internationale.

Napoléon IV

Sa vie

Napoléon Eugène Louis Jean Joseph Bonaparte, prince impérial, est le seul fils de Napoléon III. Il est né le 16 mars 1865 à Paris. Suite à la défaite de 1870 et fin du Second Empire, il quitte la France pour l'Angleterre. Il meurt le 1er juin 1879 en actuelle Afrique du Sud, avec l'armée britannique.

Ses pièces





Les monnaies de Napoléon IV furent frappées à la fin du Second Empire et sont toutes datées de 1874. Elles reprennent les mêmes symboles que les monnaies de Napoléon III et portent la mention "ESSAI". Elles auraient étés frappées à Chaux de Fonds en Suisse ou bien en Belgique par Wurden.