Menu

Serbie

NumisdocFiches pays

Écrit le 8 février 2019 • Commentaires ()

La République de Serbie (Република Србија / Republika Srbija) est un État souverain situé au carrefour du centre et du sud-est de l'Europe, couvrant la partie sud de la plaine de Pannonie et le centre des Balkans. La capitale de la Serbie, Belgrade, est l'une des plus grandes villes d'Europe du Sud-Est. La Serbie compte environ 7 millions d'habitants.



Monnayage serbe

Le dinar (serbe: динар/dinar; paucal: динара/dinara) est la monnaie de Serbie.
Son utilisation la plus ancienne remonte à 1214.


Dinar médiéval

La première mention d'un "dinar serbe" remonte au règne de Stefan Nemanjić en 1214. Le premier dinar serbe reproduisait le grosso vénitien. Pendant de nombreuses années, ce fut l'un des principaux articles d'exportation de la Serbie médiévale. La plupart des dirigeants serbes frappaient des pièces de monnaie en dinars d'argent.

Premier dinar moderne (1868–1920)

Règne du prince Mihailo Obrenović
Après l'établissement officiel de la Principauté de Serbie (1817), de nombreuses pièces de monnaie étrangères circulaient.

Après le retrait des dernières garnisons ottomanes en 1867, la Serbie était confrontée à plusieurs monnaies en circulation. Ainsi, le prince Mihailo Obrenović ordonna la frappe d'une monnaie nationale. En 1868, des pièces de bronze furent introduites en coupures de 1, 5 et 10 paras. Le portrait du prince Mihailo Obrenović III figurait à l'avers.

La sous-unité du dinar, le para, tire sa dénomination des pièces de monnaie turques en argent du même nom (du perse پاره pāra, "monnaie, pièce").

Règne du prince Milan Obrenović
Les premières pièces en argent furent introduites en 1875 et celles en or en 1879.
En 1882, le Royaume de Serbie fut proclamé et des pièces de 10 et 20 dinars furent frappées en or.

Règne du roi Aleksandar Obrenović
Lorsque le roi Aleksandar monta sur le Trône, des dinars en argent furent frappés à son effigie.

Les premiers modèles de pièces furent émis en 1890.
Une fois le dessin final choisi, 7 ans plus tard, les pièces sortirent des ateliers de frappe.

Règne du roi Petar I Karađorđević
Après la mort du roi Aleksandar Obrenović en 1903, le roi Petar Ier prit le Trône. Les premières pièces frappées avec son portrait datent de 1904 ; puis, de nouvelles émissions reprirent son portrait en 1912 et 1915.

En 1904, une pièce commémorative de 5 dinars en argent commémorant le 100ème anniversaire de la dynastie Karađorđević fut également émise.

Règne du roi Aleksandar I Karađorđević
Le roi Aleksandar Karađorđević accéda au Trône en 1921 après la mort du roi Petar.
En 1925, le roi des Serbes, des Croates et des Slovènes (le roi de Yougoslavie) ordonna de frapper les pièces. Les 50 paras, 1 et 2 dinars furent frappés en cupronickel, les 10 dinars en argent et les 20 dinars en or.
Avec la fusion du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, le Royaume de Yougoslavie fut proclamé en 1918.

Règne du roi Petar II Karađorđević
Quand le roi Aleksandar I fut assassiné en 1934, son fils mineur, Petar II, prit le Trône. En 1938, les pièces en aluminium-bronze furent introduites en dénominations de 1 et 2 dinars, le nickel en dénomination de 10 dinars et l'argent en dénominations de 20 et 50 dinars.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, le roi se réfugia à Londres.
Après la guerre, les communistes commencèrent à dominer la Yougoslavie.

Deuxième dinar moderne (1941–1944)

En 1941, le dinar yougoslave fut remplacé au pair par un second dinar serbe destiné à être utilisé dans la Serbie occupée par les Allemands. Le dinar fut alors rattaché au Reichsmark allemand à un taux de 250 dinars pour 1 Reichsmark. Ce dinar circula jusqu'en 1944.
En 1942, des pièces de zinc furent introduites en dénominations de 50 paras, 1 et 2 dinars, suivies de 10 dinars en 1943.

Dinar yougoslave (1944-1993)

Après la Seconde Guerre mondiale, les communistes commencèrent à gouverner et la République de Yougoslavie (RFSY - République fédérale socialiste de Yougoslavie) fut déclarée.
Le dinar yougoslave fut réintroduit par les partisans yougoslaves, remplaçant le dinar serbe à raison de 1 dinar yougoslave pour 20 dinars serbes.

Dinar lors des guerres yougoslaves (1990–2003)

Dinar convertible, YUN (1990–1992)
Au cours de cette période, les républiques constituantes commencèrent à quitter la République socialiste fédérative de Yougoslavie. Quatre des six républiques déclarèrent leur indépendance et publièrent leur propre monnaie peu de temps après. Ce fut le dernier dinar à porter le blason et le nom de "République fédérale socialiste de Yougoslavie" dans plusieurs langues.

Dinar réformé, YUR (juillet 1992 – septembre 1993)
L'hyperinflation commença à se faire sentir lors la période de circulation de cette monnaie. Ce dinar fut émis dans la République fédérale de Yougoslavie, qui comprenait les républiques restantes de Serbie et du Monténégro. Les gens commencèrent à utiliser des devises étrangères, telle que le mark allemand, pour atténuer les problèmes d'hyperinflation.

Dinar d'octobre à décembre 1993
La Yougoslavie renomma le dinar pour la quatrième fois le 1er octobre 1993, avec un ratio de 1 million de dinars pour 1 dollar américain. Cela n'atténua pas l'hyperinflation et le dinar de 1993 (ISO 4217, code: YUO) ne dura que trois mois.

Dinar de 1994
La Yougoslavie renomma le dinar pour la cinquième fois le 1er janvier 1994, avec un ratio de 1 milliard de dinars pour 1 dollar américain.

L'hyperinflation continua de s'intensifier et une seule pièce (1 dinar) fut émise.

Nouveau dinar, YUM (1994–2003)
Le 24 janvier 1994, le nouveau dinar fut introduit. Ce n'était pas une réévaluation du dinar. Au lieu de cela, le nouveau dinar fut indexé au pair sur le mark allemand. Le jour de l'introduction du nouveau dinar, le taux de change du précédent dinar vis-à-vis du mark allemand, et donc du nouveau dinar, était d'environ 1 mark pour 13 millions de dinars. Bien qu'il n'ait pas été rattaché à la nouvelle monnaie, le précédent dinar ne perdit plus de sa valeur, s'établissant à environ 12 millions de dinars "1994" par nouveau dinar.

La mention "nouveau" du nom fut abandonnée en 2000.

Troisième dinar moderne (2003–présent)

Après l'éclatement de la Yougoslavie dans les années 90, le dinar serbe remplaça le dinar yougoslave au pair en 2003, lorsque la Yougoslavie fut transformée en Communauté d'États de Serbie-et-Monténégro (RFY - République fédérale de Yougoslavie).

Le Monténégro avait déjà adopté le mark allemand et plus tard l'euro lorsque le mark fut remplacé par celui-ci.
Le Monténégro accéda à l'indépendance en 2006, lorsque la Yougoslavie cessa d'exister.

En 2005, les pièces de 1, 2 et 5 dinars furent re-dessinées. Au revers se trouvait le blason serbe (qui portait auparavant le blason de la RFY) et les pièces de monnaie à "l'ancien dessin" cessèrent d'être valables (Fait amusant : ces pièces de monnaie avec l'ancien dessin se retrouvent encore en circulation de nos jours, les gens voyant à peine la différence entre les pièces lorsqu'ils paient).
______________________

Les pièces actuellement en circulation sont des pièces de 1, 2, 5, 10 et 20 dinars. Toutes les pièces comportent des inscriptions identiques en serbe, écrites en cyrillique et en latin. Les pièces de 10 et 20 dinars sont rares dans la circulation, des billets de même valeur étant utilisés.
Les pièces de 20 dinars portent des variantes des portraits Nikola Tesla, Đorđe Vajfert, Dositej Obradović, Milutin Milanković and Mihajlo Pupin (Voir ces pièces).


Symbole national

Le blason est constitué de deux symboles héraldiques principaux qui représentent l'identité nationale du peuple serbe à travers les siècles, l'aigle serbe (un aigle à deux têtes blanc issu de la dynastie des Nemanjić) et la croix serbe.

Bibliographie