Essayez le nouvel affichage
Menu

Les pièces de la République de Raguse

PiècesCroatie › République de Raguse

La République de Raguse était une république maritime aristocratique centrée sur la ville de Dubrovnik en Dalmatie et qui porta ce nom de 1358 à 1808. Elle atteignit son apogée commerciale aux XVème et XVIème siècles, avant d'être conquise par l'empire français de Napoléon et officiellement annexée par le Royaume napoléonien d’Italie en 1808. Comptant environ 30 000 habitants, dont 5 000 à l’intérieur des remparts, sa devise latine était "Non bene pro toto libertas venditur auro" qui signifie "La liberté n'est vendue contre aucune sorte d'or". Le territoire de la république de Raguse s'étendait de Neum à la péninsule de Prevlaka, y compris la péninsule de Peljesac, les îles de Kolocep, Loput et Sipan et quelques autres îles plus petites. Pendant quelques années au cours du XVème siècle, il régna même sur les îles dalmates de Korcula, Brac et Hvar. La constitution républicaine de Raguse était strictement aristocratique. La population était divisée en trois classes: la noblesse, les citoyens et les plébéiens, principalement des artisans et des paysans. Tout le pouvoir effectif était concentré entre les mains de l'aristocratie. Les citoyens n'étaient autorisés à occuper que des postes mineurs, tandis que les plébéiens n'avaient aucune voix au gouvernement. Le mariage entre membres de différentes classes de la société était interdit. Bien que le latin fût utilisé officiellement jusqu'en 1492, à la fin du XIVème siècle, les habitants de la république parlaient principalement le croate. Le dalmate était également parlé dans la ville. L'italien, officiel depuis 1492, tel qu'il est parlé dans la république, était fortement influencé par la langue vénitienne et le dialecte toscan. Lorsque Raguse faisait partie du Royaume napoléonien d'Italie, entre 1808 et 1810, la langue italienne était encore en usage officiel. Le territoire actuel de cet ancien pays fait partie de la Croatie.
Wikidata: Q208169 Lire la suite

Voir aussi : Croatie

Options d'affichage33 résultats trouvés.
Tri par : valeur faciale - autorité émettrice - date - référence
Résultats par page : 10 - 20 - 50 - 100
Pages : 1 - 2

Tallero (1294-1803)

1 tallero = 3/2 ducato = 5/3 scudo = 5 perperi = 20 alltiluchi = 60 grossi/grosetti = 360 soldi = 1800 follari

1 Follaro (1350 - 1449)
(1294-1436)

Cuivre • 0,92 g • ⌀ 15 mm
1 Follaro (Type 2)
(1436-1449)

Cuivre • 1,31 g • ⌀ 15 mm
Disponible à l'échange
1 Follaro
(1452-1612)

Cuivre • 1,87 g • ⌀ 17 mm
1 Follaro (Debeljak)
(1495-1538)

Cuivre • 10,72 g • ⌀ 24 mm
1 Follaro (Nobilis Ragvca)
(1495-1498)

Cuivre • 2,45 g • ⌀ 20 mm
Disponible à l'échange
1 Soldo
1678-1797

Cuivre • 1,90 g • ⌀ 21 mm
KM# 6
Disponible à l'échange
½ Grosso (Head Type)
(1370-1533)

Argent • 0,63 g • ⌀ 15 mm
½ Grosso (Type buste)
(1416)

Argent • 0,44 g • ⌀ 15 mm
3 Soldi
1795-1796

Cuivre • 3,95 g • ⌀ 24 mm
KM# 22
1 Grosso (Type Raguse-Bosnie)

Argent • 1,27 g • ⌀ 18,5 mm
1 Grosetto
(1337-1621)

Argent • 0,78 g • ⌀ 18,5 mm
Groschen
(1337-1438)

Argent • 0,96 g
1 Grosso
(1372-1438)

Argent • 1,22 g • ⌀ 20 mm
CNI VI# 27/40, Rengjeo# 1327
1 Grosetto
(1452-1556)

Argent • 0,56 g • ⌀ 17,25 mm
Disponible à l'échange
Grosetto
1626-1761

Argent • 0,55 g • ⌀ 17 mm
KM# 5
3 Grosetti (Alltilucho)
1627-1701

Argent • 1,82 g • ⌀ 21 mm
KM# 4
6 Grosetti
1801

Argent • 2 g • ⌀ 20 mm
KM# 25.1
6 Grosetti
1801

Argent • 2 g • ⌀ 20 mm
KM# 25.2
Disponible à l'échange
1 Perpero
1683-1750

Argent • 5,70 g • ⌀ 27,5 mm
KM# 7
1 Perpero (Nova Perpera)
1801-1803

Argent • 3,98 g • ⌀ 24 mm

Pages : 1 - 2

Le référent Numista pour les pièces de cet émetteur est hoffman12.

Une pièce n'existe pas dans le catalogue ? Ajoutez-la vous même en quelques instants !